Message du ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique : «Les Mégadonnées pour un méga-impact», thème retenu

A l’instar des autres pays du monde entier, le Niger célèbre aujourd’hui la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information sous le thème « les Mégadonnées pour un méga-impact ». A cette occasion le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique M. Sani Maïgochi, a livré un message dans lequel il a abordé l’objectif de cette journée ainsi que la pertinence de la thématique de cette édition 2017 de la journée.

Le terme de mégadonnées désigne, selon le ministre, les volumes importants de données numériques générées en permanence par divers canaux utilisés par la population mondiale. Cette journée a pour but de contribuer à sensibiliser l’opinion aux perspectives qu’offre l’utilisation de l’Internet et des autres technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social, ainsi qu’aux moyens permettant de réduire la fracture numérique. Aussi, la célébration de cette journée coïncide cette année avec l’adhésion de notre pays à l’alliance Smart Africa, pour la transformation de l’Afrique en un marché unique numérique et un continent connecté. « Ainsi, SEM. Issoufou Mahamadou engage notre pays dans la réalisation d’un projet phare de cette belle Alliance, à savoir la création de ‘’Villages Intelligents’’ disposant d’un paquet de services TIC adaptés aux besoins de nos populations nigériennes » a déclaré M. Sani Maigochi.

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique a ensuite souligné l’importance de cette édition 2017 qui s’inscrit dans le prolongement des activités menées par l’UIT pour mettre en avant les avancées technologiques qui ont facilité l’avènement de ces mégadonnées, afin d’améliorer les sociétés de l’information et atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies à l’Horizon 2030. Avec plus de 5 milliards d’abonnés dans le monde, les fournisseurs de services de télécommunication, de contenus et d’applications occupent inévitablement, selon le ministre Sani Maïgochi, une place centrale dans le secteur des mégadonnées. Ils disposent en effet d’une mine d’informations (mégadonnées) concernant leurs clients, avec les appels téléphoniques, les SMS, le courrier électronique, les recherches sur le web, les applications mobiles, les profils sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc).

« Avec les mégadonnées en leur possession, ils ont, entre leurs mains, un outil très puissant. En l’utilisant à bon escient, cet outil peut les aider à mieux servir leurs clients et à améliorer leurs résultats économiques » a estimé le ministre des Postes, des Télécommunications, et de l’Economie numérique. Toutefois, ajoute-t-il, du fait de la croissance de ces mégadonnées et des avantages qui pourraient résulter de leur exploitation, toute utilisation abusive pourrait être lourde de conséquences. Ainsi, plusieurs types de risques d’atteinte à la vie privée et aux droits fondamentaux sont aujourd’hui possibles, alors qu’il devient de plus en plus difficile de se passer de la carte bancaire, du téléphone portable (Smartphone) ou de l’internet.
Sani Maïgochi a en outre salué l’initiative du Gouvernement qui a fait évoluer notre législation en transposant les dispositions de l’acte Additionnel de la CEDEAO dans l’ordonnancement juridique national, par l’adoption de la loi sur la protection des données à caractère personnelle. Le ministre s’est en fin réjoui de la première participation de notre pays à une édition de Transform Africa Summit, au cours de laquelle, le Niger a conclu avec le Rwanda un mémorandum d’entente en matière d’échanges dans les TIC.

Aïchatou Hamma Wakasso (ONEP)

17 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Affiche Amintchi Niger SIM Nigerdiaspora Main Botom

Politique