Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

    Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

Le samedi 13 décembre 2017, syndicats enseignants et comité interministériel de négociation pour le secteur de l’Education étaient à la Primature autour du Premier Ministre, Chef du gouvernement, Brigi Rafini. Même si cette rencontre n’a pas permis de conclure un accord, l’ambiance qui y a prévalu indique l’imminence d’un compromis.

On se souvient que la toute dernière rencontre entre les syndicats enseignants regroupés au sein de la synergie CAUSE Niger/SYNACEB, le 15 mars passé s’est achevée à queue de poisson. Ce qui explique probablement le durcissement de la position des syndicats au mois d’avril même si le suivi des mots d’ordre de grève fut très mitigé. La rencontre du 13 mai vient donc relancer le dialogue entre les deux parties : gouvernement et syndicats du secteur de l’Education. Ainsi, les termes du protocole d’accord du 13 décembre 2016, objet de divergences, le gouvernement se félicitant de son respect, les syndicats dénonçant son non-respect, ont été revisités. Si les deux parties sont unanimes sur l’apurement total, à cette date, des arriérés des pécules des contractuels, le gouvernement a clarifié, dans un document remis à ses partenaires, sa position sur les autres points de la plate-forme revendicative des enseignants ayant déjà fait l’objet de protocole d’accord (celui du 13 décembre 2016) notamment le payement à terme échu des pécules et les affectations arbitraires pour fait de grève sur lesquels il prend l’engagement de corriger ( les retards et les torts). Sur la question d’une nouvelle grille salariale pour les enseignants, le gouvernement a réitéré l’impossibilité de satisfaire dans l’immédiat ce point de revendication au regard des difficultés de trésorerie du moment.

Toutefois, le comité paritaire mis à place pour réfléchir sur ledit point se doit de continuer son travail. Sur le point relatif à la finalisation des recrutements des promotions 2012, 2013 et 2014, le gouvernement est d’accord pour l’immatriculation et la mise en solde de 346 enseignants du niveau primaire des promotions 2012 et 2013 et 263 du niveau secondaire au plus grand tard en fin août 2017, ceux des promotions 2014 devront attendre la loi des finances 2018. S’agissant de l’ouverture d’un nouveau recrutement, le gouvernement réaffirme son accord de principe. A ce sujet, il faut noter qu’un grand pas été accompli avec la modification du décret 2009-072 qui fixe les conditions du recrutement pour prendre en compte les préoccupations exprimées par les syndicats notamment l’assouplissement de la condition d’âge. Enfin, pour ce qui est du point relatif à l’évaluation des enseignants, le gouvernement maintient sa position et décide d’une nouvelle date de dépôt des dossiers. Clôturé depuis le 17 avril 2017, les retardataires ont désormais jusqu’au 19 mai 2017 à 18 heures pour déposer leurs dossiers. Il faut noter à ce niveau que sur environ 63.000 enseignants contractuels concernés pour une première phase de l’évaluation, plus de 60.000 ont honoré l’étape de dépôt des dossiers. Pour montrer leur bonne foi au dialogue, les syndicats du secteur de l’Education ont promis de faire un examen minutieux des propositions de sortie de crise du gouvernement et de revenir pour les pourparlers le jeudi prochain. Aussi ont-ils décidé d’observer une trêve au cours de la semaine du lundi 15 mai au dimanche 21 mai 2017. Au Niger, de la Fédération Unitaire des Syndicats de l’Education du Niger (FUSEN) qui a pour figure de proue le Syndicat National des Enseignants du Niger (SNEN), on semble confiant pour une issue heureuse à la rencontre du jeudi prochain. « Entre le sort de l’école nigérienne et nos revendications légitimes, il n’y a pas un choix à faire. Les enseignants que nous sommes n’existent que par l’école », entend-on du côté de la FUSEN. Le même état d’esprit de sacrifice au nom de l’intérêt de l’école va-t-il prévaloir au niveau de l’autre groupe des syndicats du secteur de l’Education piloté par le Syndicat National des Contractuels et Fonctionnaires de l’Education de Base (SYNACEB) ?

O.M

15 mai 2017
Source : La Nation

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Diffa : Des artistes en concert pour la paix

Pour soutenir la région de Diffa pour un retour de la paix, un collectif d’artistes est arrivé dans la région du soleil lev... ...

Mode et beauté : Quand les tresses traditionnelles remplacent les gros grains

Ces dernières années, les jeunes filles et femmes de Niamey optent plus pour les petites tresses traditionnelles sans mèches &agr... ...

Culture : Mlle Mariama Daouda : revaloriser la croix d’Agadez à travers la maroquinerie

Au Niger, le secteur de la mode regorge de talents, mais peine à prendre un envol véritable. C’est pourtant un monde riche et vari... ...

Le Goumbé Stars et le MDM Crew au festival Wassan’Africa en France

La 12e édition de Wassa'n Africa se déroulera du 7 au 9 juillet à Launac. Deux groupes nigériens vont participer à ... ...

Abdoul Moumouni Bakabé, cinéaste, réalisateur de films court et long métrages : Le jeune Bakabé sur les traces de son père

Il s'appelle Abdoul Moumouni M. Bakabé. Son premier contact avec le cinéma remonte à l'année 1994. Il avait 6 ans lorsqu'i... ...

Vient de paraître : La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal d'Adamou Issoufou

L’étude vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre march&... ...

Politique

Actu africaine

Afrique : Pas de développement sans connectivité

Depuis maintenant quelques années, l'Afrique connaît un réel boom entrepreneurial. La génération Y innove, surprend... ...

Attaque terroriste à Ouagadougou: un deuil national de 72 heures décrété

Le décret dont APA a reçu copie précise que «le deuil national de 72 heures allant du lundi 14 août 2017 &agrav... ...

Afrique : La croissance économique suscite le retour au bercail des expatriés africains

On les appelle les “Repat”, une expression contractée du terme “repatrié”. De plus en plus, ces diplôm&eac... ...

Afrique  : Un projet de suppression des visas pour doper l’activité économique

Le projet de « Schengen africain » favoriserait les échanges commerciaux, l’investissement et le tourisme.Mais ... ...

Un milliard de citadins dans vingt ans : L’Afrique est-elle prête ?

L’Afrique en villes (1). Le continent s’urbanise à un rythme très rapide, sans suivre le chemin défriché par l... ...

Afrique/La révolution numérique est en marche : L’Afrique a raté la seconde révolution industrielle, elle n’a pas le droit de rater la troisième ?

Dès 2014, Alassane Ouattara, président de Côte d’Ivoire avait prévenu ses compatriotes : "L’Afrique a rat&eacut... ...

Les problèmes de l’Afrique ne sont pas d’ordre démographique !

Après la sortie du Président macron établissant un lien entre le boom démocratique en Afrique et les difficultés de... ...

Afrique du Sud: le livre sur la fin de vie de Mandela retiré des librairies

Un livre sur la fin de vie de Nelson Mandela a été retiré des librairies, suite à une intense polémique. Le livre i... ...

En Afrique, la qualité des politiques publiques recule selon la Banque mondiale

La Banque mondiale vient de publier un rapport dans lequel elle constate que pour 38 des 54 pays du continent, la qualité des politiques et des... ...