Les nouvelles du Pays


  • Message à la Nation de S.E.M Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'État, à l'occasion du 59ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger

    Message à la Nation de S.E.M Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'État, à l'occasion du 59ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger

Le Conseil National de Travail (CNT) a tenu, vendredi 11 mai dernier à Niamey, sa 1ère session ordinaire au titre de l’année 2017. Cette session qui marque la relance des activités du CNT, à quatre points inscrits à son ordre du jour. Il s’agit du suivi du processus d’organisation des élections professionnelles ; les activités du CNT et les propositions de sa restructuration ; la question des grèves sectorielles et divers. C’est le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, président du Conseil national de travail, qui a présidé les travaux de ladite instance, dans la salle des banquets de la Primature, en présence des membres du CNT.

A l’ouverture de la session, le président du CNT a salué la mémoire du 3ème vice-président du CNT, M. Laouali Hima décédé en 2016. Rappelant que le Conseil, ne s’est pas réuni depuis mai 2015, Brigi Rafini, a souhaité que cette 1ère session au titre de l’année 2017, soit le début de la redynamisation des activités de cet organe combien important pour le maintien d’un climat social apaisé, propice à l’essor économique du pays. C’est pourquoi, le président du CNT a formulé le vœu que l’année 2017, « conforte d’une manière irréversible la marche de notre pays vers le développement économique et social tant attendu et recherché par l’ensemble des Nigériens dans la paix et la sérénité ». Rappelant que le CNT a pour mission de créer les conditions d’une paix sociale, le Premier ministre a indiqué qu’il doit privilégier la concertation en amont pour prévenir les conflits ; promouvoir, dans la sérénité, la recherche du consensus autour des questions d’intérêt national. « Nous ne devons donc plus nous focaliser sur les seules questions d’ordre social, au détriment des questions économiques et financières », a déclaré M. Brigi Rafini.

Revenant à l’un des points l’ordre du jour de la session, le président du CNT a fait remarquer que les élections professionnelles sont d’une grande importance pour notre pays. « Elles permettront de clarifier et d’assainir les relations entre le gouvernement et les partenaires sociaux », a-t-il estimé, tout en invitant les membres du Conseil à faire preuve de réalisme et d’objectivité afin de lever tout obstacle qui freine l’avancement du processus et proposer des solutions idoines permettant à la CONEP de finaliser dans les meilleurs délais, ces élections.

Après cette introduction faite par le Premier ministre et président du Conseil, le président de la CONEP et le Secrétaire administratif du CNT, ont fait des présentations respectivement sur le processus d’organisation des élections professionnelles et sur les activités du CNT. Il ressort de ces présentations que le processus d’organisation des élections professionnelles a été ralenti par la lenteur et les difficultés de déblocage des ressources financières au niveau du trésor public.

A l’issue des débats menés sur les deux points ainsi présentés, le Conseil a pris un certain nombre de résolutions et formulé des recommandations. Ainsi relativement aux élections professionnelles, le Conseil a recommandé la révision du Code électoral pour résoudre un certain nombre d’impairs constatés. Il a aussi demandé à la CONEP de présenter un budget réaliste et clair, ainsi qu’un chronogramme détaillé pour la finalisation du processus.

Le troisième point d’ordre du jour de la session, a suscité un intérêt particulier de la part des membres du Conseil, soucieux de la situation difficile dans laquelle végète le système éducatif national. C’est pourquoi, ils ont unanimement émis le vœu de sortir de cette situation. A ce titre, le Conseil a fait un certain nombre de propositions notamment, celles d’engager immédiatement les négociations avec les structures d’enseignants ; d’impliquer pleinement la Commission nationale de dialogue sociale (CNDS) et les Centrales syndicales dans ces négociations ; de dépolitiser l’école ; de respecter les engagements pris par les parties prenantes dans les différents protocoles d’accord ; de respecter la législation du travail dans l’évaluation des enseignants contractuels, etc.

D’autre part, un certain nombre de questions ont été abordées, en divers. Il s’agit, entre autres, de la question des impayés de la dette interne et les arriérés pour les opérateurs économiques ayant exécuté des commandes publiques ; la convention collective de 1972, dénoncée par les organisations des travailleurs ; le licenciement de près de 2000 agents à la Communauté urbaine de Niamey ; la gestion des grèves sectorielles, etc.

Siradji Sanda (ONEP)

15 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Palmarès de la 2ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger ( TFCN) 2017

Catégorie fiction et Série télévisuelle : ( Jury: Président Harouna Niandou, Président de l'association des Cinéastes du Niger , ancien ministre, et p... ...

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta est marraine de Toukountchi Festival de Cinéma du Niger 2017, Niamey

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta, marraine 2017Placée sous le haut patronage de Monsieur Assoumana Malam Issa, ministre de la Renaissance Cul... ...

Zinder : Inauguration du nouveau CCFN, par le président Issoufou Mahamadou

Image d'illustration Tout le monde a en mémoire les tristes événements qui se sont déroulé dans notre pays, consécutivement à l’affaire Charlie Heb... ...

Préparatifs du 18 décembre Tahoua Sakola : Maradi a choisi ses ambassadeurs dans le domaine de la culture

Après la tenue des éliminatoires communales et départementales, les représentants des huit départements de la région et ceux de la commune de Maradi d... ...

Conférence de presse, en prélude au concert de MALI YARO

YOUNBAN c’est le nom du prochain album de l’artiste MALI YARO qui sera vernis le 9 décembre prochain au palais des congres de Niamey. En prélude à ce ... ...

Niger - Aïcha Macky : "J'ai voulu changer le regard sur l'infertilité"

C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 me... ...

Portrait d’artiste : Mali Yaro, l’enfant sacré de Sirki Koira

Né en 1973 à Sirfi Koira, dans le département de Téra, année durant laquelle une bonne partie de l’Afrique de l’ouest a connu une disette, DOULAYE BOU... ...

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

La world music, c’est ce mélange d’Afro Zouk, Hip Hop, Reggae, Ragga et Funk comme effet de temps et de mode. Parmi les artistes en vogue dans ce doma... ...

Politique

Actu africaine

Initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables : Cap sur l’opérationnalisation en 2018

Avec l’appui de tous les chefs d’État et de gouvernement africains, l’initiative a été lancée lors de la COP21 à Paris en 2015. Initiative de l’... ...

Afrique : Zoom sur les 10 pays les plus démocratiques

Les dix pays les plus démocratiques d’Afrique ne sont pas forcément les mêmes selon les deux index de référence mondiaux publiés chaque année. Pour l’... ...

Ethiopie: le futur plus grand barrage d'Afrique inquiète l'Egypte

C'est le futur plus grand barrage d'Afrique en termes de production d'électricité. Le barrage de la « grande renaissance éthiopienne » devra... ...

Emmanuel Macron : 'C’est en Afrique que se télescopent tous les défis contemporains'

Le président  français, Emmanuel Macron, en visite officielle dans la capitale burkinabè, s’est adressé à la jeunesse africaine à l’université Ou... ...

Ouverture à Abidjan du 6e Forum des Affaires UE-Afrique

En prélude au 5eme Sommet Union Africaine, Union européenne, s’est ouvert ce lundi 27 novembre 2017 à Abidjan le 6eme Forum des Affaires UE-Af... ...

Afrique : l’ONU entend soutenir l’industrialisation du continent

Antonio Guterres a réaffirmé, le 20 novembre à New York, le ferme engagement pris par son institution d'appuyer l'industrialisation de l'Afrique e... ...

Tant que l’Afrique restera désunie…

C’est vrai qu’il faut casser le caillou sur lequel on s’est brisé le front en trébuchant. Mais il est plus indiqué de repartir s’enquérir des nouvelle... ...

Sécurité "C'est l'heure pour l'Afrique de se prendre en charge"

Le président sénégalais, hôte du 4ème Forum international sur la paix et la sécurité de Dakar a rendu hommage aux Forces Armées sénégalaise, ici le 1... ...

Forum économique de Malabo : faciliter les échanges commerciaux en Afrique

13% tel est le taux de l’ensemble des activités de commerce sur le continent africain, selon la Commission Economique des Nations-Unies pour l’A... ...