Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Mois béni du Ramadan : Ramadan, l'occasion d'or

    Mois béni du Ramadan : Ramadan, l'occasion d'or

Toujours actif, le Réseau des Femmes Parlementaires du Niger, n’est pas resté en marge de la célébration de l’édition 2017 de la Journée Nationale de la Femme Nigérienne. En effet, cette occasion a été saisie par les femmes parlementaires pour organiser une série d’activités axées sur un plaidoyer en faveur de la scolarisation de la jeune fille dans notre pays. C’est ainsi que le 12 et le 13 mai derniers, le Réseau a organisé respectivement une conférence sur le thème, « la scolarisation de la jeune fille comme vecteur de l’autonomisation des femmes et d’un développement durable dans notre pays » et une activité de sensibilisation au quartier Koira Tégui de Niamey notamment au niveau des écoles Foulan Koira 1 et 2, suivie des remises de kits scolaires aux meilleures élèves filles des deux écoles.

L’ouverture de la conférence débat (première activité) a été présidée par le 2ème Vice -président de l’Assemblée Nationale, M. Mahamadou Liman Elhadji. La conférence a été aminée par la directrice de la Scolarisation de la jeune fille du Ministère de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique. Cette conférence tenue dans la salle de réunion de l’Assemblée Nationale a aussi vu la participation des représentants des partenaires techniques et financiers, ceux des organisations non gouvernementales actives dans le domaine de l’éducation ainsi que des organisations féminines. Dans leurs interventions respectives, le 2ème Vice-président de l’Assemblée Nationale et la présidente du Réseau des Femmes Parlementaires Mme Ali Mariama Elhadji Ibrahim ont salué le choix et la pertinence de cette thématique qui cadre bien avec le thème central de l’édition 2017 de cette Journée Nationale des Femmes Nigériennes, retenu par le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant.

 

Ils ont souligné que cette conférence vise à édifier les parlementaires sur les enjeux de la scolarisation de la jeune fille dans notre pays et sur le développement durable. Dans sa présentation, la communicatrice a donné des chiffres illustratifs sur la thématique. Ainsi, il ressort que le taux brut de scolarisation est de 74,7% pour les filles et de 89,5% pour les garçons en 2012-2013. Au niveau de l’enseignement secondaire, il est de 12,8% pour les filles et de 19,1% pour les garçons en 2012. Au niveau de l’enseignement supérieur, ce taux est de moins 1% et de 2,7% respectivement pour les filles et les garçons pour la même année. « Malgré les efforts du Gouvernement et des partenaires du Niger en vue d’améliorer ces résultats, il est triste de constater que beaucoup reste à faire » a-t-elle estimé. Des échanges fluctueux ont eu lieu entre les participants et des pistes des solutions ont été proposées en vue de promouvoir la scolarisation de la jeune fille.

C’est dans cette optique qu’après le lancement officiel des activités entrant dans le cadre de la commémoration de la journée nationale de la femme, les femmes parlementaires se sont rendues à Koira Tégui au niveau des écoles primaires Foulan Koira 1 et 2 pour une cérémonie de plaidoyer en faveur de la scolarisation de la jeune fille. Placée sous l’égide de la présidente du Réseau des Femmes Parlementaires du Niger Mme Ali Mariama Elhadji Ibrahim, cette activité a vu aussi la présence de toutes les femmes députés. Aussi les populations du quartier sont venues nombreuses pour écouter le message dont sont porteuses les femmes parlementaires. Dans le discours qu’elle a présenté à cette occasion, la présidente du Réseau a transmis les salutations du Président de l’Assemblée Nationale à la population de Koira Tégui. Mme Ali Mariama Elhadji Ibrahim a expliqué à la population les raisons du choix des écoles Foulan Koira 1 et 2 pour abriter cette cérémonie.

Ce choix dit-elle, se justifie parce que, ces écoles sont celles qui ont le plus grand nombre d’élèves dans la Région de Niamey avec une présence de filles de plus de 75% de l’effectif. « Le message que nous voulons vous transmettre est celui de vous rappeler que l’éducation est un droit fondamental garanti par la constitution. Et le gouvernement a pris l’engagement de garantir une éducation obligatoire de tous les enfants du Niger jusqu’à l’âge de 16 ans. Aussi, la sous scolarisation constitue un frein pour l’épanouissement de la fille et un frein pour le développement de notre pays. C’est pourquoi nous vous exhortons à scolariser vos filles. Nous lançons un appel à tous les chefs traditionnels, aux leaders religieux et aux parents de se mobiliser pour garantir à leurs enfants ce droit » a dit dans son message la présidente du réseau des femmes parlementaires.

Auparavant, la directrice de l’école Foulan Koira 3 Mme Chaïbou Hassia, le Représentant du Bureau des parents d’élèves ont intervenu pour souhaiter la bienvenue aux femmes députés, mais aussi pour les remercier pour le choix de leurs écoles pour abriter cette cérémonie. Les élèves des deux écoles ont agrémenté la cérémonie avec un chant de bienvenue, un poème et des danses chorégraphiques. Avant de prendre congé des populations de ce quartier, les femmes parlementaires ont offert des kits scolaires aux meilleures élèves filles de ces deux établissements. Au total, 100 kits composés d’un sac, des cahiers et des stylos ont été distribués aux élèves. Ce cadeau a indiqué la présidente du Réseau vise à encourager les efforts de ces élèves filles.

Ali Maman (ONEP)

15 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Numériser les anciens chants traditionnels pour sauvegarder le patrimoine culturel

Le Niger, vaste pays du Sahel, est composé de plusieurs groupes ethnolinguistiques ayant chacun hérité d’un important capital culturel. Chaque groupe ... ...

Musique - Retour sur scène de Safiath, la voix d’or de la chanson nigérienne

 Dix ans de carrière musicale dont huit passés au sein du groupe KAIDAN GASKIYA ; une nouvelle carrière solo ; plusieurs mois de travail en couli... ...

Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans

Djibo Badjé, dit Dialba, était le plus grand griot historien zarma encore vivant, il s'est éteint à près de 80 ans. © © Gustave DeghilageIl était la ... ...

Rahmatou Keïta Visiteur Illustre du « Centro de Saberes Africanos, Americanos Y Caribeños » Au Venezuela

Rahmatou Keïta - dont les festivals ne tarissent pas d’éloges sur son nouveau film Zin’naariyâ ! - est nommée « Visiteur Illustre » d... ...

Port du turban : Signe de matérialisation de la culture nomade

Image d'illustrationDans les sociétés africaines, particulièrement au Niger, l’identité culturelle est fondamentale. Les accoutrements, les parures so... ...

Niger : lancement de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat à Niamey

Image d'illustration Les festivités de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat ont été officiellement lancées dimanche au Village Artisan... ...

Au plus loin dans le noir : Quand un acteur porte un film par son talent

Une des dernières réalisations du désormais vétéran du cinéma nigérien, le film Au plus loin dans le noir constitue avec La quatrième nuit noir, les t... ...

Vient de paraître! Itinéraire d’un combat ! Décryptage des dossiers brûlants au Niger : par Moustapha KADI OUMANI

Préface d’Albert Michel WRIGHT Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence des questions d’actualité sur le Niger. Il nous invite à lire les événements... ...

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Politique

Actu africaine

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des côtes du Brésil. Ces Sénégalais, Guinéens, Nigérian... ...

L’Afrique par l’éducation : Par Dr Farmo Moumouni

Pendant plusieurs siècles, l’Africain été soumis à l’action de forces étrangères. Il n’est pas sorti indemne de ces rencontres. Cela est hors de toute... ...

L’Asie, nouvelle terre de financement des entreprises en Afrique

Citée par « Jeune Afrique », l’économiste zambienne et auteure du livre Dead Aid, Dambisa Moyo déclare : « Les pays africains ont besoi... ...

L’Afrique de l’Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz du continent

L'Afrique de l'Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz naturel du continent, a annoncé lundi 7 mai à Abidjan le commissaire Énergies ... ...

«L’Afrique subit une pollution pétrolière provoquée et entretenue par les multinationales»

M. Mahaman Louan Gaya, secrétaire général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole AfricainsLa pollution aux hydrocarbures est endémique sur le Co... ...

Les 30 Jeunes Entrepreneurs Africains les plus prometteurs en 2018

Les jeunes entrepreneurs africains ne cessent de faire bouger les choses. Ils prennent plus de risques que jamais et montent des entreprises phénoména... ...

Fin du forum Mo Ibrahim pour une meilleure gouvernance en Afrique

Ce forum, qui a pris fin à Kigali dimanche, veut encourager les bonnes pratiques en politique. Vendredi soir Ellen Johnson Sirleaf a reçu le prix de l... ...

Au Sénégal, quand la diaspora revient

L'Afrique n'est pas qu'un continent que l'on veut quitter à tout prix à bord d'une embarcation de fortune. C'est aussi une terre où l'on revient s'ins... ...

Industrie textile : l’Afrique s’organise pour barrer la route aux friperies

Les vêtements de seconde main occupent une place importante sur le marché du continent. Pour nombre d’analystes, ce phénomène serait la com... ...