A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le président de la Commission de l’UEMOA

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, a reçu, hier dans l’après midi en audience, le président de la Commission de l’UEMOA, notre compatriote Abdallah Boureima, récemment élu à la tête de cette institution. Le président de la Commission de l’Uemoa était accompagné, au cours de cette audience, par le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi, et le représentant résident de la Commission de l’Uemoa au Niger, M. Sérigne M’Backé Sougou. « Je tiens ici à exprimer ma gratitude aux autorités et au peuple nigérien, en particulier au Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, qui m’a fait honneur en présentant ma candidature au poste de président de la Commission et en convaincant ses pairs à partager la confiance qu’il a placée en moi » a déclaré le nouveau président de la Commission de l’Uemoa à sa sortie d’audience.

  • Abdallah Boureima, d’évoquer ensuite les autres points qui ont été au centre de ses échanges avec le Chef du gouvernement nigérien. Il s’agit, explique-t-il, des points concernant le processus d’intégration communautaire au sein de l’espace communautaire. « Ces points sont divers, mais le plus important concernant l’exécutif, est la revue des réformes que les Premiers ministres supervisent dans chacun de nos pays » dit-il, précisant que cette revue des réformes a permis de faire des grands progrès dans le processus d’intégration communautaire. « C’est un exercice que nous allons amplifier dans les prochaines années » a-t-il assuré. Le président de la Commission de l’Uemoa, dit aussi avoir saisi cette occasion pour féliciter le Premier ministre Brigi Rafini pour l’initiative qu’il a prise en 2015, de réunir à Niamey, les secrétaires généraux de gouvernement des huit pays membres de l’Union.
  • C’est une initiative heureuse qu’il faut saluer parce que ces personnalités sont au cœur du processus d’adoption de certains textes communautaires notamment les Directives communautaires qui devraient passer par un processus législatif. Le fait de rassembler les secrétaires généraux de gouvernement a permis d’avoir la même vision sur l’adoption de ces textes et des progrès certains ont été enregistrés », a estimé M. Abdallah Boureima.

La question de la sécurité alimentaire au Niger, qui a fait déjà l’objet de rencontre entre les autorités du pays et les partenaires, a été aussi évoquée au cours de cette audience.

  • Cette situation est préoccupante dans un certain nombre de pays de l’Union et bien sûr la solidarité régionale sera mise en œuvre pour pouvoir apporter un soutien aux gouvernements dans la résorption de ce problème», a assuré le président de la Commission de l’Uemoa. « Nous avons aussi profité de cet instant pour recueillir les avis et les observations du Premier ministre, parce que nous en avons besoin, dans le cadre de notre prochaine feuille de route qui s’inscrit dans une mutation de notre Union vers d’autres horizons», a confié M. Abdallah Boureima.

Siradji Sanda (ONEP)

13 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Affiche Amintchi Niger SIM Nigerdiaspora Main Botom

Politique