Rencontre élus locaux/PR : Le Président Issoufou invite les Maires à rembourser l'argent détourné

Issoufou Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale des municipalités du Niger le président Issofou mahamadou a reçu les maires au palais de la présidence afin d'échanger sur plusieurs thématiques dont entres autres, la mise en oeuvre du programme de la renaissance culturelle. Le souhait du président est que les maires, autorités de proximité par excellence, qui sont en contact direct avec la population s'approprient la renaissance culturelle afin qu'elle devienne une réalité tangible pour tous. C'est ainsi que le président de la République a exhorté ces premiers responsables à davantage d'implication pour une meilleure modernisation de la société, pour une amélioration de nos rapports sociaux et pour une efficacité de la lutte contre les rapports archaïques. Le président Issoufou les a aussi entretenus sur les questions sécuri taires, notamment, les multiples menaces terroristes auxquelles sont confrontées nos frontières. Il invite les uns et les autres à une mobilisation globale pour faire front contre ces menaces. Durant l'intervention du chef de l'Etat, l'organisation des élections locales dans les prochains jours a été abordée.

La sécurité alimentaire a aussi été évoquée au cours de cette rencontre. Le président n'a pas manqué de relever que cette année est très précoce et très difficile pour les populations. C'est pourquoi, les maires, ont un rôle essentiel dans l'effectivité de l'initiative 3N ( les Nigériens Nourrissent les Nigériens) dans l'espoir de sortir les populations de la précarité alimentaire. Aussi, il a été expressément demandé aux maires, dont certains sont écroués, de veiller à rembourser les fonds détournés des ventes destinées à des paysans vulnérables. Des fonds issus de la vente à prix modéré des céréales ; une opération gouvernementale, consistant à aider les paysans en leur cédant des sacs de céréales à des prix nettement en deca de ceux pratiqués sur le marché.

Il est à noter que " beaucoup " de maires doivent de l'argent à l'OPVN (office produits vivriers du Niger) et " je les exhorte à prendre des dispositions pour payer cet argent " a déclaré de bout en bout, le père de la nation.

A la sui te du président, le représentant de l'association des municipalités (AMN) à savoir, son président a pris la parole. Il a formulé des doléances, de véritables préoccupations de l'AMN que sont l'accélération du transfert de compétences, l'amél ioration et l'accompagnement technique des communes, le revue à la hausse des fonds de péréquation et de celui d'appui à la décentralisation ; leur déblocage mais aussi celui de redevance minière, aurifère et pétrolière. L'opérationnal isation et le déblocage de la situation des demandes de lotissement des communes qui perdure depuis plus de deux (2) ans ( pour certains) auprès du ministère du domaine et de l'habitat. Les mai res souhai tent qu'une rencontre soit organisée entre l'AMN et le Ministère du domaine et de l'habitat pour débattre de toutes ces questions. Le président de l'AMN a rassuré quant à leur engagement pour l'amélioration de la gouvernance locale et leur participation active dans la sécurisation des biens et personnes.

Par Ismael Bagoudou

12 mai 2017
Source : L'Eclosion

 

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Politique