Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

    Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

Conseil des Ministres Conseil des ministres Le gouvernement veut modifier l'article 47 de la Constitution qui limite les mandats présidentiels Dans le communiqué de la réunion du Conseil des ministres du jeudi 27 avril 2017, parmi les mesures prises, l'on peut lire ceci : " Projet de loi portant révision des articles 47, 48, 53, 59 85, 99 et 100 de la Constitution du 25 novembre 2010. " Nous vous proposons ci-dessous l'intégralité de ces articles tels que rédigés dans la Loi fondamentale.

Le Problème, l'alinéa premier de l'article 47 dit que : " Le Président de la République est élu au suffrage universel, libre, direct, égal et secret pour un mandat de cinq (5) ans, renouvelable une (1) seule fois. " Or, ledit conseil des ministres n'a donné aucune précision sur les alinéas de l'article 47 concernés par le projet de modification. Pourtant, après la mise en place du Comité élargi de révision des textes électoraux par arrêté du 14 octobre 2016 du ministre de l'Intérieur Bazoum Mohamed, le président de ce Comité, Moussa Ladan, directeur général des Affaires politiques et juridiques du ministère de l'Intérieur, dans une interview accordée aux médias publics avait donné les articles de la Loi fondamentale, objet de toilettage. Selon Moussa Ladan seuls, trois articles de la Constitution à savoir, 47, 48 et 59 sont concernés par le projet de révision. Aujourd'hui, le Conseil des ministres annonce sept articles à réviser soit quatre de plus que Moussa Ladan. Qui ne nous dit pas la vérité ? Aussi, le président du Comité de révision précise l'alinéa de l'article 47 qui devait faire l'objet de modification. Voici ce qu'il avait dit : " l'alinéa 5 de l'article 47 qui prévoit une loi ordinaire pour les conditions d'éligibilité, de présentation de candidature, de déroulement du scrutin, de dépouil lement du scrutin et de proclamation des résultats lors du scrutin présidentiel. Donc, nous, nous avons jugé nécessaire que ça soit une loi organique comme la loi portant régime de l'élection du député. "

Si le Conseil des ministres a déjà ajouté quatre articles supplémentaires à ce que le Comité avait annoncé en octobre 2016, qu'est- ce qui l'empêcherait d'y augmenter quelques alinéas selon sa convenance ? Rien ne l'en empêcherait. Mais tout ce que nous savons, le gouvernement ne nous a pas renseignés sur les alinéas de l'article 47 qui seront révisés. Son silence est inquiétant en ce que, cet article est capital. Non seulement, il limite les mandats présidentiels à deux, sans laisser aucune possibilité de passer outre ; mais aussi, il énonce le profil du candidat à l'élection présidentielle en ces termes : " Sont él igibles à la Présidence de la République, les Nigériens des deux (2) sexes, de nationalité d'origine, âgés de trente- cinq (35) ans au moins au jour du dépôt du dossier, jouissant de leurs droits civils et politiques. Nul n'est éligible à la Présidence de la République s'il ne jouit d'un bon état de santé physique et mental, ainsi que d'une bonne moralité attestée par les services compétents. "

Quand on recoupe avec la condamnation de Hama Amadou par la Cour d'appel à un an de prison ferme, l'on est encore plus perplexe. C'est vrai, la loi n'est rétroactive qu'en ce qu'elle offre des avantages, mais avec la Renaissance du président Issoufou, rien n'est moins sûr. Un député a été poursuivi et arrêté sans que son immunité parlementaire ne soit levée et on est resté dessus. Donc, i l est important que le gouvernement clari fie sa communication en donnant des précisions sur ce qu'il compte faire de la Loi fondamentale. Autrement, les citoyens penseront qu'i l a de mauvaises intentions et qu'il leur cacherait peut-être un pan de vérité.

12 mai 2017
Source : L'Eclosion

 

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Diffa : Des artistes en concert pour la paix

Pour soutenir la région de Diffa pour un retour de la paix, un collectif d’artistes est arrivé dans la région du soleil lev... ...

Mode et beauté : Quand les tresses traditionnelles remplacent les gros grains

Ces dernières années, les jeunes filles et femmes de Niamey optent plus pour les petites tresses traditionnelles sans mèches &agr... ...

Culture : Mlle Mariama Daouda : revaloriser la croix d’Agadez à travers la maroquinerie

Au Niger, le secteur de la mode regorge de talents, mais peine à prendre un envol véritable. C’est pourtant un monde riche et vari... ...

Le Goumbé Stars et le MDM Crew au festival Wassan’Africa en France

La 12e édition de Wassa'n Africa se déroulera du 7 au 9 juillet à Launac. Deux groupes nigériens vont participer à ... ...

Abdoul Moumouni Bakabé, cinéaste, réalisateur de films court et long métrages : Le jeune Bakabé sur les traces de son père

Il s'appelle Abdoul Moumouni M. Bakabé. Son premier contact avec le cinéma remonte à l'année 1994. Il avait 6 ans lorsqu'i... ...

Vient de paraître : La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal d'Adamou Issoufou

L’étude vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre march&... ...

Politique

Actu africaine

Afrique : Pas de développement sans connectivité

Depuis maintenant quelques années, l'Afrique connaît un réel boom entrepreneurial. La génération Y innove, surprend... ...

Attaque terroriste à Ouagadougou: un deuil national de 72 heures décrété

Le décret dont APA a reçu copie précise que «le deuil national de 72 heures allant du lundi 14 août 2017 &agrav... ...

Afrique : La croissance économique suscite le retour au bercail des expatriés africains

On les appelle les “Repat”, une expression contractée du terme “repatrié”. De plus en plus, ces diplôm&eac... ...

Afrique  : Un projet de suppression des visas pour doper l’activité économique

Le projet de « Schengen africain » favoriserait les échanges commerciaux, l’investissement et le tourisme.Mais ... ...

Un milliard de citadins dans vingt ans : L’Afrique est-elle prête ?

L’Afrique en villes (1). Le continent s’urbanise à un rythme très rapide, sans suivre le chemin défriché par l... ...

Afrique/La révolution numérique est en marche : L’Afrique a raté la seconde révolution industrielle, elle n’a pas le droit de rater la troisième ?

Dès 2014, Alassane Ouattara, président de Côte d’Ivoire avait prévenu ses compatriotes : "L’Afrique a rat&eacut... ...

Les problèmes de l’Afrique ne sont pas d’ordre démographique !

Après la sortie du Président macron établissant un lien entre le boom démocratique en Afrique et les difficultés de... ...

Afrique du Sud: le livre sur la fin de vie de Mandela retiré des librairies

Un livre sur la fin de vie de Nelson Mandela a été retiré des librairies, suite à une intense polémique. Le livre i... ...

En Afrique, la qualité des politiques publiques recule selon la Banque mondiale

La Banque mondiale vient de publier un rapport dans lequel elle constate que pour 38 des 54 pays du continent, la qualité des politiques et des... ...