Visite du Premier ministre, Chef du Gouvernement, à Blanoukour dans la région de Diffa : Voir Blanoukour et découvrir le Niger profond

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, était en visite de 48 h dans la région de Diffa, précisément dans la localité de Blanoukour, une grosse bourgade située à 25 km de N’Gourti (dans le département de N’Gourti). Il s’agissait pour le Premier ministre Brigi Rafini et la délégation qui l’accompagne d’assister à l’ouverture du 1er festival de l’Artisanat et du Tourisme de Blanoukour. Le Chef du gouvernement était accompagné dans ce déplacement des ministres de l’Hydraulique ; du Tourisme ; de la Santé Publique ; de la Renaissance Culturelle, de celui à la Présidence de la République, du ministre délégué à l’Elevage, de son directeur de cabinet et de plusieurs membres de son cabinet.

A Blanoukour, localité située à 1800 km de Niamey la capitaine, la vie est austère, aussi bien pour les hommes que pour les animaux. Les pistes sont impraticables en toutes saisons, aucun de moyen de communication, pas de réseaux téléphoniques, etc. Pour tout dire, Blanoukour est isolé du Niger et du reste du monde. Et pourtant y vivent des Nigériens. C’est à cette population que le Premier ministre, Chef du Gouvernement,  SE Brigi Rafini, a rendu visite. Il a tenu à partager leur quotidien, 48 heures durant, le temps d’un festival. Le Festival de l’Artisanat et du Tourisme de Blanoukour, dénommé FARCUB, qui est à sa première édition, avec pour objectif essentiel la promotion de l’artisanat et de la culture Toubou.

Les organisateurs de ce festival, à la tête desquels se trouve l’ancien ministre de l’Elevage, M. Ousmane Elhadj, visent le développement de l’artisanat et de la culture de cette région, mais aussi et surtout la promotion de la culture de la paix et de la cohésion sociale.

A l’ouverture du festival, le maire de N’Gourti, a salué, dans une longue intervention, l’action du Gouvernement dans sa commune, même si beaucoup reste à faire. Il a notamment salué de la promptitude de la réaction du gouvernement dans cette période de soudure avec la mise à disposition de l’aliment bétail et de la vente à prix modéré et de la distribution gratitude des vivres.

Le Préfet de N’Gourti et le Gouverneur de la région de Diffa ont tous abondé dans le même sens en exhortant le gouvernement à faire plus pour leur région. Pour sa part, le député de N’Gourti Mahamane Saley, a expressément demandé au Premier ministre, Chef du Gouvernement, d’user de son influence pour que les ONG qui interviennent dans la région de Diffa, ouvrent leurs antennes à N’Gourti pour permettre aux populations de bénéficier de leurs concours. Il a par la suite remis un cahier de doléances de la population de N’Gourti au Chef du Gouvernement.

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, en procédant à l’ouverture du 1er festival de l’Artisanat et de la Culture de Blanoukour (FARCUB), a débuté son allocution improvisée, par cette métaphore pleine de sens : voir Blanoukour et découvrir le Niger profond !

A l’image de feu le Président Seyni Kountché parlant du Damergou, qui sera sauvé de la famine, le Chef du Gouvernement, Brigi Rafini, a dit aux populations, qu’il a vu Blanoukour, qu’il les a entendues.

«Le Président de la République et le Gouvernement sont maintenant beaucoup plus édifiés sur la situation de N’Gourti et de Blanoukour ; le gouvernement fera tout ce qui est à son pouvoir pour venir en aide à vous, populations de N’gourti et de Blanoukour. En somme Blanoukour ne sera pas laissé à son sort», a dit le Premier ministre, Chef du Gouvernement.

Peu après la cérémonie d’ouverture, le Premier ministre, Chef du  Gouvernement, et sa délégation ont visité les stands où sont exposés les produits de l’artisanat local. Avant son retour à Niamey, SE. Brigi Rafini s’est assuré de l’effectivité de la distribution gratitude des vivres et des aliments bétail, avant de visiter le district sanitaire de N’Gourti, les magasins de l’OPVN, les salles de classe, etc.

A noter aussi que le Premier ministre, Chef du Gouvernement, dès son arrivée à Joro, en route pour N’Gourti, a effectué une série de visites sur les installations pétrolière de la CNPC. Ainsi, il a visité la Salle de contrôle, le système d’extraction du pétrole brut, du gaz et des hydrocarbures, les logements, le bloc médical avant de signer le Livre d’Or de la CNPC. Dans ce livre Brigi Rafini a notamment écrit : «Bravo ! Bravo pour votre ingéniosité ; bravo pour ce chef-d’œuvre, preuve du partenariat excellent entre la Chine et le Niger ! ».

Traoré Daouda Amadou /CT/AP/PM (ONEP)

07 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Affiche Amintchi Niger SIM Nigerdiaspora Main Botom

Politique