Réunion sur la sécurité alimentaire au Palais de la Présidence : Le Président de la République donne des directives pour aider la population pendant la période de soudure

Runion Presidence Directives periode soudureLe Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou, a présidé hier, au Palais de la Présidence, une réunion sur la sécurité alimentaire. C’était en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, des membres du gouvernement et des responsables des structures en charge des questions de sécurité alimentaire. Le Président de la République a donné des directives pour la réussite des actions engagées ou planifiées pour aider les populations nigériennes pendant la période dite de " soudure".

Tirant la synthèse de cette réunion, le coordinateur de la Cellule Crise Alimentaire au cabinet du Premier ministre, M. Yabilan Maman a relevé qu’elle fait suite à celle du Comité Interministériel d’Orientation (CIO) des activités pour la mise en œuvre de l’initiative 3N. Lors de cette réunion du CIO, il a été surtout question du point   portant sur la gestion de la période de soudure qui va de mai à septembre.

L’objet de la réunion qui a eu lieu au palais de la présidence est de faire le point avec l’ensemble des ministres et responsables réunis autour du Président de la République, qui a donné ensuite des directives sur les réponses à apporter pour la prise en charge de la période de soudure. C’est le moment où les populations ont le plus besoin d’appui, car leurs stocks en vivres sont épuisés, alors que la campagne agricole s’annonce. «L’un des points le plus important, c’est la vente des céréales à prix modérés », a souligné M. Yabilan Maman.

À ce sujet, les directives portent sur la mobilisation de 75.000 tonnes de vivres, et augmenter ainsi le stock à mettre à la disposition des populations nigériennes. Selon le point qui a été fait au cours de la réunion, 32.000 tonnes sont effectivement mobilisées et vont être vendues à prix modérés à partir des mois d’avril et mai. « Il y a un gap de 43.000 tonnes à mobiliser par le gouvernement avec l’appui de tous les partenaires, pour permettre de couvrir cette opération jusqu’au mois de septembre », a précisé le coordinateur de la Cellule Crise Alimentaire.

La deuxième grande activité, au programme du CIO, a-t-il ajouté c’est l’opération de distribution gratuite des vivres. «Au cours de cette réunion, il a été planifié de distribuer gratuitement 52.000 tonnes aux populations les plus vulnérables», a annoncé M. Yabilan Maman. Le démarrage de cette opération est prévu en ce mois de mai, et commencera au niveau des zones prioritaires, car les vivres sont entièrement mobilisées, a-t-il précisé. La troisième activité retenue au niveau du CIO, concerne l’appui aux cantines scolaires en vue de maintenir ouvertes les écoles des zones cibles, et que les enfants puissent continuer de vaquer à leurs cours jusqu’à passer les examens. «Pour cette opération, 1916 tonnes de vivres et divers kits ont été positionnés essentiellement dans les régions de Maradi, Zinder, Tahoua et Agadez», a rappelé le coordinateur de la Cellule Crise Alimentaire.

Toujours pour atténuer les effets de la période de soudure, le CIO a programmé des activités " cash for work" qui devait être mise en œuvre de janvier à mai. « Le Président de la République a demandé que cette opération soit conduite jusque pendant la campagne agricole d’hivernage, et sur les 16 milliards de francs CFA planifiés, 14 milliards sont mobilisés, mis à la disposition des populations, et le programme va se poursuivre», a dit M. Yabilan Maman. Le programme relatif à la lutte contre la malnutrition fait partie également des questions prises en compte dans le cadre du CIO et de la sécurité alimentaire. Cette année, a souligné M. Yabilan Mahaman, le taux de malnutrition aigu est de 10%. « À ce niveau, c’est une planification de l’ordre de 47 milliards de francs CFA qui a été faite pour permettre d’intervenir dans le domaine de la prévention et du traitement des enfants, la prise en charge des femmes enceintes, allaitantes. Et, déjà 17 milliards ont été mobilisés », a expliqué le coordinateur de la Cellule Crise Alimentaire, soulignant qu’il n’y a pas de problème de mobilisation de ressources.

Pour les questions liées aux appuis en aliment bétail, les instructions portent sur le rehaussement des différents produits pour aller de 35.000 tonnes à 85.000 tonnes. En ce qui concerne les semences d’urgence surtout pour les populations vulnérables il y a eu une planification de 15.800 tonnes. À ce sujet, le président a donné des instructions pour que les gaps constatés soient comblés, a indiqué le coordinateur de la Cellule Crise Alimentaire. «Il faut noter que les partenaires financiers nous accompagnent dans ce processus. C’est dans ce cadre que le premier ministre SE Brigi Rafini a rencontré les partenaires techniques et financiers actifs dans ces domaines qui se sont montrés très attentifs et prêts à accompagner le gouvernement pour passer cette période», s’est réjoui le coordinateur de la Cellule Crise Alimentaire.

Souley Moutari (ONEP)

04 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Politique