2ème Edition du Symposium International des Médias pour le Développement Durable à l'horizon 2030 : Rappeler le rôle des médias dans l’atteinte des ODDs

La ministre de la Communication, Mme. Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a présidé hier matin, à l’auditorium Mahaman Sani Bako, l’ouverture des travaux de la 2ème édition du Symposium International des Médias pour le Développement Durable (SIMED) à l'horizon 2030. Cette rencontre a été placée sous le thème : « contribution des médias dans la mise en œuvre, le suivi et évaluation des politiques et stratégies nationales pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) ainsi que l’Agenda 2063 du développement ».

En ouvrant cette rencontre, la ministre de la Communication, Mme. Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a rappelé que l'échéance de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) était à son terme le 31 Décembre 2015, des efforts conséquents ont été accomplis dans l'atteinte des OMD par les Etats et les Partenaires au développement. Cependant, force est de constater que beaucoup reste à faire. En effet, « nombreux et importants, à la fois, sont les défis qui menacent notre monde aujourd'hui : précarité, changement climatique, explosion démographique, rareté des ressources naturelles, nouvelles formes de menaces à la Paix et à la Sécurité », a-t-elle indiqué. La persistance de ces défis dans beaucoup de secteurs, a estimé Mme. Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a conduit au passage des OMD-2015 à ce qu'il est convenu d'appeler, aujourd'hui, Objectifs du Développement Durable (ODD-2030), rappelant que ces objectifs ont été traduits en Programme post-2015 avec pour échéance 2030, après leur adoption, en septembre 2015 à New-York, sous l'égide des Nations Unies.

Selon la ministre de la Communication, au Niger, face aux proportions inquiétantes de cette situation et conscient du rôle incontournable des Médias dans l'accompagnement des politiques publiques de développement, le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou s'est personnellement engagé à redonner à la profession de Journaliste ses lettres de noblesse, toutes ses lettres de noblesse. Précisant que cet engagement du Président de la République a été matérialisé par la signature de la Déclaration de la Table de la Montagne en 2011. Laquelle déclaration appelle à l'abolition des délits de diffamation et d'injures publiques tout en replaçant la liberté de la presse au centre du débat public. « Dans le même ordre d'idées, l'attachement du Président de la République, à la liberté de la presse et ses engagements soutenus pour une presse libre et plurielle lui ont valu un trophée décerné par les journalistes de la presse indépendante, à l'occasion de la nuit de la presse célébrée en décembre 2013 », a-t-elle affirmé. La ministre de la Communication a enfin encouragé les médias nigériens très actifs dans l'accompagnement des politiques publiques de développement du pays à travers notamment les différents réseaux des journalistes sur les différentes thématiques de développement.

Auparavant, le représentant résident par intérim de PNUD, M. Pascal Karorero a estimé que ce symposium, organisé au seuil de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable, offre l'opportunité au Gouvernement et à ses partenaires, dont le PNUD et le Système des Nations Unies (SNU) en général, l'occasion de porter à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale, les différentes activités qu'il conduit en vue de l'internalisation et la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durables (ODD

Il a indiqué que 2017 est une année charnière dans le processus de planification stratégique du développement au Niger. Au cours de cette année, il y a eu d'abord l'évaluation finale de la première génération du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2012-2015) ayant permis d'apprécier notamment les résultats accomplis dans le développement humain et l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). « A cet effet, même si les défis socioéconomiques restent encore nombreux, des progrès ont été constatés en matière de réduction de la pauvreté dont la prévalence passe de 48.2% en 2011 à 45.4% aujourd'hui, selon la dernière évaluation de l'Institut National de la Statistique (INS). Selon lui, en 2017, il y a eu aussi la formulation de la Vision de long terme (horizon 2035) dénommée la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI) élaborée autour de six(6) priorités nationales de développement : la maîtrise du taux de croissance de la population; le relèvement du niveau général d'éducation et de la formation; le développement du secteur agropastoral (monde rural) ; etc.

Dans son mot de bienvenue, le président de la SIMED, M. Ousmane Dambadji a rappelé que ce symposium coïncide avec la Journée mondiale de la liberté de la presse ajoutant que la presse a un grand rôle à jouer dans l’accompagnement des objectifs poursuivis par nos gouvernements dans l’atteinte des ODD. Il a aussi exhorté les médias de penser aux sujets et aux thématiques agissant dans ce domaine, tout en les conseillant à plus d’actions en faveur de la vulgarisation et la sensibilisation des populations pour qu’ils comprennent les enjeux des ODDs.

Mamane Abdoulaye (ONEP)

04 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Affiche Amintchi Niger SIM Nigerdiaspora Main Botom

Politique