Célébration de la Fête du Travail à Niamey/ Défilé conjoint USTN/UGTN : La centrale-mère et l'UGTN offrent un défilé géant

USTN 01 05 2017Le 1er Mai de chaque année est décrété journée internationale des travailleurs. Cette année, le monde des travailleurs a célébré le 131ème anniversaire commémoratif des événements tragiques de Chicago. Au Niger, les travailleurs regroupés au sein des centrales syndicales ont célébré cette journée à travers plusieurs festivités, dont le traditionnel défilé des syndicats des travailleurs selon les secteurs d'activité.
L'Union des Syndicats des Travailleurs du Niger (USTN) et l'Union Générale des Travailleurs du Niger (UGTN) n'étaient pas en marge de cette célébration. Ces deux unions ont célébré ensemble, cette journée du lundi 1er Mai 2017. Ainsi du Siège de l'USTN à la place Toumo de Niamey, les syndicats des travailleurs affiliés aux deux unions syndicales ont défilé. Au terme du défilé, le Secrétaire Général de l'USTN M. Manou Bagué et le Secrétaire Général de l'UGTN M. Sofo Salissou ont respectivement lu le discours et le cahier de doléances des deux structures. C'était en présence du ministre du Tourisme et de l'Artisanat, ainsi que de plusieurs responsables des services, sociétés et entreprises publiques et privés, ainsi que les responsables syndicaux.


Prenant la parole le premier la parole, le Secrétaire Général de l'USTN, M. Manou Bagué, a tout d'abord rappelé l'importance de cette date pour le monde des travailleurs. Il a souligné que ce jour est un jour de recueillement et de lutte pour les travailleurs en vue d'immortaliser la mémoire des vaillants travailleurs qui ont succombé aux violences barbares des régimes fascistes et dictatoriaux de par le monde. Il a aussi rappelé les inlas-sables luttes que leurs structures ont menées pour l'avènement de la démo-cratie dans notre pays.
L'USTN et l'UGTN ont déploré la non-satisfaction et l'amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs dans notre pays. M. Manou Bagué a déploré, au nom de l'USTN et l'UGTN, la dégradation de la situation sécuritaire à travers plusieurs guerres dans le monde, en Afrique et dans notre pays. Au plan social, les deux structures ont souligné que cette édition de la journée internationale des travailleurs se déroule dans un contexte caractérisé par le flux migratoire dont le Niger serve de couloir de passage en Afrique Subsaharienne vers l'Europe.
L'USTN et l'UGTN ont condamné la répression violente des manifestations scolaires avec la perte en vie humaine. Les deux structures ont réaffirmé leur engagement de poursuivre la lutte jusqu'à satisfaction de leurs revendications. Pour cela, les deux Unions syndicales ont exprimé leur disponibilité pour un dialogue sincère avec les autorités. Au terme de son intervention, M. Manou Bagué, a exprimé toute leur gratitude aux conseils de LO/FTF du Danemark et LO/TCO de Suède pour les importantes contributions qu'ils ne cessent d'apporter aux actions d'éducation ouvrière et de renforcement des capacités des militants.
Peu à près son intervention, le Secrétaire Général de l'UGTN, M. Sofo Salissou, a pris la parole pour la lecture du cahier de doléances commun pour les deux structures. Ce cahier contient 29 points de doléances. Il faut noter qu'en leur sein, l'USTN et l'UGTN ont respectivement 48 et 26 syndicats affiliés. Il s'agit des syndicats des travailleurs de plusieurs secteurs. Le défilé s'est déroulé dans une bonne atmosphère sous les yeux d'un grand public qui s'est mobilisé pour la circonstance.
Ali Maman (ONEP)

02 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Politique