Le Président de la République rencontre les membres de l’Association des Municipalités du Niger (AMN-Niger) : Le Chef de l’Etat exhorte les maires à se mobiliser davantage pour le Programme de la Renaissance II

Issoufou AMN NigerLe Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, a rencontré, le vendredi 28 avril dernier, les membres de l’Association des Municipalités du Niger, autrement dit les maires des communes de notre pays.

Dans son adresse aux édiles du Niger, le Chef de l’Etat a de prime abord rappelé qu’il est plutôt rare pour le Président de la République d’avoir l’occasion de rencontrer l’ensemble des maires du pays, les premières autorités qui sont tout à côté des populations. « Vous avez également une double casquette, en tant qu’autorités décentralisées et en même temps, représentants de l’exécutif central », leur a rappelé le Chef de l’Etat.

S’adressant d’abord aux représentants de l’exécutif central, le Président de la République leur a rappelé qu’ils ont été des acteurs très importants de la mise en œuvre du programme de la Renaissance I. Aussi, le Président Issoufou Mahamadou a-t-il exhorté les maires à se mobiliser davantage pour le programme de la Renaissance II. Parlant notamment de la renaissance culturelle, le Chef de l’Etat a appelé les édiles à s’approprier le concept afin qu’ils en soient les premiers animateurs.

Evoquant les questions de sécurité, le Président de la République a tenu à rappeler aux uns et aux autres, les différentes zones de notre pays où se posent des problèmes d’insécurité, avant de leur dire qu’en tant qu’autorités de proximité, la question de sécurité doit être au centre de leurs préoccupations.

Un autre point important que le Chef de l’Etat a évoqué avec les maires est la question de la sécurité alimentaire, avec comme point d’orgue, l’Initiative 3N et surtout la période de soudure qui a été précoce cette année et dont les conséquences sont difficiles pour nos populations dans la vie quotidienne. Le gouvernement, a dit le Chef de l’Etat, s’est préparé à cette éventualité et, le moment venu, le Chef de l’Etat souhaite que les maires participent pleinement aux actions à mener. « Malheureusement, on a remarqué par le passé que certains maires ont eu un comportement indélicat, notamment dans la vente des vivres à prix modéré où il y a des maires qui doivent de l’argent à l’OPVN », a déploré le Chef de l’Etat. Aussi, le Président Issoufou Mahamadou a-t-il demandé avec insistance aux indélicats de rembourser rapidement l’OPVN, car, a-t-il rappelé, c’est l’argent récupéré qui permet à l’OPVN de continuer ces opérations.

Avant l’intervention du Chef de l’Etat, le président de l’Association des Municipalités du Niger, M. Abdou Houhou Dodo, maire de Tahoua a pris la parole pour réitérer ses vifs remerciements au Président Issoufou pour cette marque de disponibilité à l’endroit des premiers élus de nos villes et de nos villages. Les élus locaux « vous remercient pour tous les efforts que vous déployez, en votre qualité d’Homme d’Etat, pour améliorer les conditions de vie de nos vaillantes populations et surtout pour les générations futures nigériennes à travers les actes de Renaissance 1 et 2 », a-t-il dit en s’adressant au Chef de l’Etat.

Le président de l’Association des Municipalités du Niger a décliné les préoccupations principales de l’Association des municipalités du Niger qui se résument à 6 points, à savoir: l’accélération de la dévolution dans le cadre du transfert des compétences ; l’amélioration de l’accompagnement technique des communes ; la revue à la hausse des fonds de péréquation et celui d’appui à la décentralisation, leur déblocage et celui des redevances minières et pétrolières ; le déblocage des fonds dormants dans les comptes trésor des communes ; l’opérationnalisation de l’AMFICT ; le déblocage de la situation des demandes de lotissements déposées par les communes auprès du Ministère du domaine et de l’habitat pour certaines depuis plus de 2 ans. « Et enfin, nous souhaitons qu’une rencontre soit organisée entre l’AMN et le ministre du Domaine et de l’Habitat pour débattre des questions relatives aux opérations de lotissement et de construction (lotissement privés, les autorisations de construire…)», a-t-il souhaité.

La rencontre s’est déroulée en présence du Premier ministre, chef du Gouvernement M. Brigi Rafini et du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur de la sécurité publique, de la décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Bazoum Mohamed.

A.Tchiroma (ONEP)

 

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Politique