Les nouvelles du Pays


  • Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

    Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Idi Illiassou MainassaraConformément aux prérogatives de contrôle de l’action gouvernementale reconnues aux élus nationaux, les députés Lamido Moumouni Harouna et Adam Effangal ont, à travers une question d’actualité, voulu entendre le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, relativement à l’épidémie de l’hépatite E sévissant dans la Région de Diffa ainsi que les réponses des pouvoirs publics. Nous publions dans l’intégralité les questions des députés et les réponses du ministre.

Questions posées par les députés Lamido Moumouni Harouna et Adam Effangal sur l’épidémie de l’hépatite e dans la région de diffa

« Monsieur le Ministre de la Santé Publique,

Depuis un certain temps, sévit dans la région de Diffa une épidémie de l’hépatite «E». Vous avez déjà, Monsieur le Ministre, animé un point de presse à ce sujet. Mais depuis lors, l’opinion nationale ou tout au moins la représentation nationale, n’est pas informée de l’évolution de la gestion de cette épidémie. Certaines sources indiquent qu’elle serait couplée par endroit de la fièvre de la vallée du rift. Cela rend les populations de la région de Diffa de plus en plus anxieuses. C’est pourquoi elles souhaitent savoir davantage par rapport à cette épidémie. Conformément aux dispositions de l’article 98 de la Constitution et de l’article 114 du Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, nous avons l’honneur de vous demander, Monsieur le Ministre de la Santé Publique, de bien vouloir éclairer la lanterne de la représentation nationale en répondant aux questions ci-après : Quelle est la situation exacte de l’épidémie de l’hépatite « E » dans la région de Diffa? Quelles sont les communes les plus concernées et les types de patients les plus rencontrés (Hommes, Femmes, Enfants, Nigériens, Réfugiés,...) et les milieux les plus affectés (zone rurale ou urbaine) ? Quels sont les symptômes de l’hépatite « E» et ceux de la fièvre de la vallée du rift ? Ces maladies sont-elles contagieuses ? Existe-t-il des vaccins pour prévenir ces deux maladies ? Les centres de santé régionaux, disposent-ils des moyens matériels et humains suffisants pour faire face à cette épidémie ? Quelles sont les précautions essentielles à observer par les populations pour prévenir les deux maladies ? Quelles sont les mesures prises ou que compte prendre le Gouvernement : pour la prise en charge des personnes atteintes ? Pour la circonscription de la propagation de l’épidémie? Quel genre d’appui votre département ministériel souhaite-t-il avoir des partenaires, et des populations ? ».

Réponses du ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, aux questions des députés

« Monsieur le président de l’Assemblée Nationale,

Honorables députés

Suite à vos questions d’actualité, sur l’épidémie de l’hépatite E dans la région de Diffa, j’ai l’honneur de vous apporter les réponses aux questions suivantes ;

  1. Quelle est la situation exacte de l’épidémie de l’hépatite dans la région de Diffa ?

A la date du 27 avril 2017, il a été notifié 202 cas dont 25 décès soit un taux de létalité de 12,3% dans la région de Diffa.

2 Quelle sont les communes les plus concernées et les types de patients les plus rencontrés (hommes, femmes, enfants, Nigériens, réfugiés...) et les milieux les plus affectés (zone rurale ou urbaine) ?

17 villages touchés répartis dans les commune de Diffa, Bosso, Maine, N’guigmi, Goudoumaria ; Les femmes représentent 75% des malades enregistrés contre 25% d’hommes ; les tranches d’âge concernées sont 0-14 ans 7,30% ; 15 ans et plus 82,70% qui sont les plus touchées; Nationalités des patients : Niger 142 (86%) ; Nigeria 22 (13,33%) et Tchad 1 (0,06%) 90% des cas viennent des camps de réfugiés ou déplacés.

  1. Quels sont les symptômes de l’hépatite E et ceux de la fièvre de la vallée du Rift?

Les Symptômes de l’hépatite « E » sont les suivants: fièvre, maux de tête, vomissements, ictère (les Yeux Jaunes), douleurs abdominales, convulsions, perte de connaissance, frissons associés à une perte d’appétit. Chez les femmes enceintes, on peut noter des douleurs du bas ventre.la fièvre de la vallée du Rift se manifeste par une Fièvre brutale, des douleurs musculaires, articulaires, Maux de tête, avec souvent raideur de la nuque, Perte de l’appétit, Vomissements pouvant être accompagnés à du sang, Selles contenant du sang, Tâches rouges sur la peau, les Yeux jaunâtres, Saignements du nez ou des gencives.

  1. Ces maladies sont-elles contagieuses ?

Bien sûr ces maladies sont contagieuses. L’hépatite E se transmet par l’absorption des aliments ou l’eau contaminée par les excréments humains, les mains sales ; la fièvre de la vallée du Rift elle se transmet par la piqûre de moustique particulièrement l’AEDES, le contact avec un liquide biologique d’un animal contaminé (lait, sang) ou viande contaminée.

  1. Existe-il des vaccins pour prévenir ces deux maladies?

A ce jour, il n’y a pas, à notre connaissance de vaccin contre cette maladie. Il existe cependant un vaccin en expérimentation contre l’hépatite «E» en Chine. L’autorisation de son utilisation à l’échelle mondiale est en cours d’étude par l’OMS.

  1. Les Centres de santé régionale disposent-ils des moyens matériels et humains suffisant pour faire face à cette épidémie ?

La prise en charge de l’hépatite « E » se fait gratuitement au niveau de toutes les aires de santé touchées. Un plan de riposte a été élaboré au niveau régional et est en train d’être mis en œuvre avec des actions de sensibilisation et de prise en charge des cas. Le traitement est symptomatique et l’évolution peut être favorable vers la guérison ou la complication. Des équipes d’hygiène et assainissement procèdent à la désinfection des endroits souillés, à la sensibilisation de la population.

  1. Quelle sont les précautions essentielles à observer par les populations pour prévenir les deux maladies ?

Il faut : un accès à l’eau potable, l’hygiène individuelle, collective par le respect des mesures d’hygiène et d’assainissement (utilisation des latrines, nettoyage régulier des cours et alentours des sites des refugiés, lavage des mains) ; utilisation des moustiquaires, cuisson de la viande avant de la consommer.

  1. Quelles sont les mesures prises ou que compte prendre le Gouvernement pour faire face à la situation ?
  2. a) Pour la prise en charge des personnes atteintes ?

Le traitement est assuré gratuitement au niveau des formations sanitaires publiques ; une sensibilisation pour le recours rapide aux formations sanitaires a été faite au niveau de toutes les communes.

  1. b) Pour la circonscription de la propagation de la maladie ?

Une équipe d’intervention multisectorielle et multidisciplinaire est actuellement sur le terrain pour appuyer l’équipe locale sur les interventions complémentaires à mettre en œuvre à court, moyen et long termes.

  1. Quel genre d’appui votre département ministériel souhaite-t-il avoir des partenaires et des populations ?

Nous attendons d’eux le financement du plan régional de lutte qui se chiffre à environ 600 millions de FCFA, cependant à l’heure actuelle l’Etat et ses partenaires ont positionné des stocks de médicaments adéquats. De la communauté nous attendons une adhésion pour les mesures de prévention et de lutte ; de vous honorables députés nous attendons un soutien pour une mobilisation sociale, une communication à grande échelle et la non-stigmatisation des malades.

Je vous remercie ».

 

02 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Palmarès de la 2ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger ( TFCN) 2017

Catégorie fiction et Série télévisuelle : ( Jury: Président Harouna Niandou, Président de l'association des Cinéastes du Niger , ancien ministre, et p... ...

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta est marraine de Toukountchi Festival de Cinéma du Niger 2017, Niamey

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta, marraine 2017Placée sous le haut patronage de Monsieur Assoumana Malam Issa, ministre de la Renaissance Cul... ...

Zinder : Inauguration du nouveau CCFN, par le président Issoufou Mahamadou

Image d'illustration Tout le monde a en mémoire les tristes événements qui se sont déroulé dans notre pays, consécutivement à l’affaire Charlie Heb... ...

Préparatifs du 18 décembre Tahoua Sakola : Maradi a choisi ses ambassadeurs dans le domaine de la culture

Après la tenue des éliminatoires communales et départementales, les représentants des huit départements de la région et ceux de la commune de Maradi d... ...

Conférence de presse, en prélude au concert de MALI YARO

YOUNBAN c’est le nom du prochain album de l’artiste MALI YARO qui sera vernis le 9 décembre prochain au palais des congres de Niamey. En prélude à ce ... ...

Niger - Aïcha Macky : "J'ai voulu changer le regard sur l'infertilité"

C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 me... ...

Portrait d’artiste : Mali Yaro, l’enfant sacré de Sirki Koira

Né en 1973 à Sirfi Koira, dans le département de Téra, année durant laquelle une bonne partie de l’Afrique de l’ouest a connu une disette, DOULAYE BOU... ...

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

La world music, c’est ce mélange d’Afro Zouk, Hip Hop, Reggae, Ragga et Funk comme effet de temps et de mode. Parmi les artistes en vogue dans ce doma... ...

Politique

Actu africaine

Initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables : Cap sur l’opérationnalisation en 2018

Avec l’appui de tous les chefs d’État et de gouvernement africains, l’initiative a été lancée lors de la COP21 à Paris en 2015. Initiative de l’... ...

Afrique : Zoom sur les 10 pays les plus démocratiques

Les dix pays les plus démocratiques d’Afrique ne sont pas forcément les mêmes selon les deux index de référence mondiaux publiés chaque année. Pour l’... ...

Ethiopie: le futur plus grand barrage d'Afrique inquiète l'Egypte

C'est le futur plus grand barrage d'Afrique en termes de production d'électricité. Le barrage de la « grande renaissance éthiopienne » devra... ...

Emmanuel Macron : 'C’est en Afrique que se télescopent tous les défis contemporains'

Le président  français, Emmanuel Macron, en visite officielle dans la capitale burkinabè, s’est adressé à la jeunesse africaine à l’université Ou... ...

Ouverture à Abidjan du 6e Forum des Affaires UE-Afrique

En prélude au 5eme Sommet Union Africaine, Union européenne, s’est ouvert ce lundi 27 novembre 2017 à Abidjan le 6eme Forum des Affaires UE-Af... ...

Afrique : l’ONU entend soutenir l’industrialisation du continent

Antonio Guterres a réaffirmé, le 20 novembre à New York, le ferme engagement pris par son institution d'appuyer l'industrialisation de l'Afrique e... ...

Tant que l’Afrique restera désunie…

C’est vrai qu’il faut casser le caillou sur lequel on s’est brisé le front en trébuchant. Mais il est plus indiqué de repartir s’enquérir des nouvelle... ...

Sécurité "C'est l'heure pour l'Afrique de se prendre en charge"

Le président sénégalais, hôte du 4ème Forum international sur la paix et la sécurité de Dakar a rendu hommage aux Forces Armées sénégalaise, ici le 1... ...

Forum économique de Malabo : faciliter les échanges commerciaux en Afrique

13% tel est le taux de l’ensemble des activités de commerce sur le continent africain, selon la Commission Economique des Nations-Unies pour l’A... ...