Message du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale à l’occasion de la fête du travail du 1er mai : Rappel des actions réalisées et des projets en cours

Ben Omar Message ministre emploi 01 05 17Notre pays, en communion avec la Communauté Internationale, a célébré, hier, la fête du travail qui, elle-même, consacre le 131ème anniversaire des événements de Chicago considérés universellement comme le 1er jalon de la conquête des droits par les travailleurs. A cette occasion, le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, M. Mohamed Ben Omar, a prononcé samedi dernier, un message.

Dans ce message, le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale a rappelé que cette fête, symbolique à plus d’un titre, est pour le Gouvernement et les partenaires sociaux, l’occasion de jeter un regard rétrospectif sur l’état des rapports professionnels au cours de l’année écoulée et, par la même occasion, d’évaluer les grands chantiers sociaux qui focalisent nos intelligences et nos énergies.

En livrant ce message, le ministre Mohamed Ben Omar, a, après avoir rappelé d’importantes mutations au plan socio-économique, la consolidation des acquis démocratiques au plan politique et la conviction du gouvernement d’œuvrer dans le dialogue social, indiqué que cette fête du 1er mai coïncide, cette année, avec le premier   anniversaires du 2ème mandat de SE Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat, « ce qui nous donne, de ce fait, l’occasion de faire un état des lieux des réalisations faites pendant cette période », a-t-il ajouté. Le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale a entre autres cité l’initiation à l’élaboration de microprojets à l’intention de 69 jeunes diplômés issus des huit régions du pays dans le cadre de l’autonomisation socio-économique de cette frange importante de la population nigérienne qu’est la jeunesse, puis la poursuite de la mise en œuvre de l’accord signé entre le Royaume d’Arabie Saoudite et le Niger, relativement au recrutement de la main d’œuvre nigérienne ensuite, l’élaboration et la transmission de la fiche du Programme d’appui à l’emploi des jeunes à la Commission de la CEDEAO et l’élaboration du Programme de maitrise de la migration par la promotion du travail décent. Il a assuré que d’autres perspectives en matière d’emploi sont ouvertes à travers notamment la poursuite des travaux du troisième pont sur le fleuve Niger, dont la pose de la première pierre a été faite par le Président de la République, Chef de l’Etat.

S’agissant des actions entreprises dans le domaine du travail et du dialogue sociale, M. Mohamed Ben Omar a également cité la poursuite des négociations avec les centrales syndicales sur la plateforme revendicative soumise au Gouvernement puis l’établissement des rapports sur les conventions internationales de l’OIT ratifiés par le Niger et le lancement du processus d’élaboration de la politique nationale du travail. Par ailleurs, afin de déterminer la représentativité des centrales syndicales, la Commission nationale des élections professionnelles (CONEP) créée à cet effet, est à pied d’œuvre en vue d’organiser les élections.

Dans le domaine de la Protection Sociale, le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale a assuré que des avancées significatives ont été enregistrées, à travers, notamment la poursuite du processus de mise en place de la mutuelle de la santé des agents de l’Etat puis l’élaboration du programme de réinsertion socio-économique des victimes de   travail forcé ensuite l’élaboration du document de projet «bâtir un socle de protection sociale pour le Niger » et l’élaboration du document du programme sur la migration.

Ces réalisations, a-t-il dit, «nous le devons aussi à l’importante contribution   des partenaires sociaux qui ont œuvré assidument à nos côtés et à l’appui des partenaires au développement, notamment le Bureau international du travail et le Programme des       Nations Unies pour le développement (PNUD), qui nous accompagnent constamment dans toutes nos actions d’amélioration des conditions de la vie et de travail de nos laborieuses populations, en général, et celles des travailleurs, en particulier ». Il a émis le vœu que toutes ces actions réalisées en synergies avec l’ensemble des acteurs susciteront une grande motivation des agents de l’Etat et favoriseront l’accroissement de leur rendement individuel et collectif en vue d’atteindre une plus grande efficacité dans l’administration publique.

Mamane Abdoulaye (ONEP)

02 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Politique