Réunion de l’Association des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA : Les Médiateurs de l’espace UEMOA se concertent sur plusieurs questions

Les Médiateurs des pays membres de l’UEMOA se sont réunis lundi dernier au Parc du W. Les hôtes du Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maïga, ont débattu de plusieurs questions portées à l’ordre du jour de leur rencontre. Il s’agit principalement de la situation financière de l’Association des Médiateurs des pays membres de l’espace UEMOA ; des missions confiées à certains membres de l’association ; des missions confiées à des experts sur la définition d’un cadre d’harmonisation des différentes législations au niveau des pays ; et de la situation de l’Association elle-même. Cette réunion s’est déroulée en présence du représentant de l’UEMOA, M. Serigne M’Backé Sougou, du gouverneur de la région de Tillabéri, M. Ibrahim Tidjani Katiella et du préfet sortant de Say, M. Mamane Aouali Bouro.

En ouvrant les travaux de cette réunion, le président de l’Association des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA, Me Badara Cissé, a vivement remercié les plus hautes autorités nigériennes pour l’accueil hospitalier qui leur a été réservé.

Parlant du Parc du W qui abrite leurs travaux, il a affirmé que c’est un exemple réussi de coopération inter-régionale. ‘’Quand nous avons un territoire de plusieurs centaines de milliers d’hectares, qui est un confluent de plusieurs Etats qui, en collaboration, veillent à magnifier ce que ces divers espaces ont en commun, c’est ce que l’AMP UEMOA s’exhorte de faire’’, a-t-il ajouté. ‘’C’est un plaisir doublé de fortes émotions pour nous, Association des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA, de venir tenir nos travaux dans le parc du W à Tillabéri sous la double hospitalité du gouverneur et du préfet, mais également de notre collègue Me Ali Sirfi Maïga, Médiateur du Niger. Nous avons la joie d’être ici, mais il s’y ajoute aussi une tristesse, compte tenu des événements qui se sont produits dans la région, avec leur lot de victimes innocentes et ces actes barbares et lâches qui sont perpétrés dans certains de nos Etats depuis un certain moment. C’est le moment pour notre association d’apporter toute sa solidarité à l’Etat du Niger qui ne ménage aucun effort pour la sécurisation des personnes et des biens, de nous recueillir auprès des victimes, de prier Dieu qu’il les accueille en son Paradis, et de présenter nos condoléances très attristées à leurs familles’’, a souligné Me Badara Cissé.

Evoquant leur soutien au Médiateur du Niger, il a souligné que les Médiateurs de l’espace UEMOA ont pensé venir en appui inter institutionnel auprès de leur collègue nouvellement nommé comme Médiateur de la République du Niger, mais qui a une longue expérience administrative. ‘’Il était important, et c’est une tradition qui semble s’installer depuis le Togo, pour l’AMP UEMOA, de venir voir les conditions d’installation de nos collègues nouvellement nommés, de rencontrer les autorités, de leur faire savoir que nous sommes en parfaite symbiose avec le choix porté sur Ali Sirfi, que nous l’accueillons parmi nous, et que nous ne doutons pas un seul instant que tout le soutien et tout l’appui institutionnel lui sera apportés dans sa mission’’, a dit Me Badara Cissé.

Le gouverneur de la région de Tillabéri, M. Ibrahim Tidjani Katiella, s’est réjoui du choix porté sur la Tapoa pour abriter ces assises de l’AMP UEMOA. Il a indiqué que depuis sa création, l’AMP UEMOA contribue par la médiation institutionnelle à la consolidation de la paix, à l’Etat de droit, et à la défense de la démocratie, et cela par la réelle volonté des Médiateurs de l’Union.

En marge de cette réunion, la secrétaire générale du Médiateur de la République, Mme Ousmane Haoua Ali Gazibo, s’est réjouie de la présence de cette mission d’appui et de soutien au Médiateur de la République du Niger. Cette mission, a-t-elle indiqué, permettra non seulement de le faire connaître davantage par les autorités nigériennes, les citoyens et ceux qui font appel au Médiateur de la République pour le règlement des litiges qui les lient à l’administration. ‘’Cette mission permettra également d’amener les autorités nigériennes à l’accompagner dans l’accomplissement de ses services. La mission permettra aussi de faire du plaidoyer auprès des autorités pour qu’elles le dotent de moyens suffisants lui permettant d’atteindre ses objectifs. C’est aussi l’occasion de tenir l’Assemblée Générale de l’association. Et au cours de cette Assemblée Générale, plusieurs points ont été soulevés. Des points qui vont certainement contribuer à l’effectivité de l’association. Des points comme l’intégration, comme l’harmonisation des textes, ou les nouveaux défis qui se posent à nous, membres de l’espace UEMOA’’, a conclu Mme Ousmane Haoua Ali Gazibo.

Oumarou Moussa (ONEP)

28 avril 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Affiche Amintchi Niger SIM Nigerdiaspora Main Botom

Politique