Les nouvelles du Pays


  • Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

    Présentation du PDES 2017-2021 à la Conférence de la Renaissance, à Paris (France) : Sous le thème : « Un Niger renaissant pour un peuple prospère»

Hama amadou Défendu par l’avocat François Serres, l’opposant nigérien, Hama Amadou, a décidé de saisir la Cour de justice de la CEDEAO. Dans un communiqué parvenu à Financial Afrik, l’avocat évoque une “immunité parlementaire violée, une arrestation illégale, un emprisonnement arbitraire, des accusations imaginaires, une instruction à charge et, entre autres, une condamnation pour un crime inexistant en droit sous fond de pressions de l’exécutif sur les tribunaux et de l’absence de recours devant des juridictions indépendantes”. Pour Me Serres, il s’agit là du calvaire subi pendant plus de trois ans par le chef de file de l’opposition nigérienne. Le 13 mars 2017, à la suite de ce que Me Serres qualifie “d’un faux procès”, Hama Amadou est condamné à un an d’emprisonnement. Un “crime imaginaire” selon la défense. “Face à cet arbitraire délibérément organisé contre lui, il semble qu’il ne dispose plus d’aucun recours au plan national pour que l’affaire montée à son encontre par le régime puisse faire l’objet d’un procès équitable”, ajoute Me Serres. Et de préciser qu’il s’agit bien ici de “faire taire la démocratie politique par l’instrumentalisation de la justice devant laquelle les citoyens, leurs représentants ne peuvent plus revendiquer leurs droits”. Autant d’arguments qui expliquent le recours à la Cour des Droits de l’Homme de la CEDEAO. En effet, les conventions des droits de l’Homme et les juridictions qui en sont issues protègent les citoyens des États-membres frappés par des violations graves et arbitraires, notamment, lorsqu’ils n’ont plus de recours possibles devant les juridictions nationales. La cour de justice de la CEDEAO est composée de 7 juges siégeant à Abuja, capitale du Nigeria. Le président du Moden Fa Lumana, Hama Amadou, est poursuivi comme complice dans une affaire dite de ‘’supposition de bébés importés’’ du Nigéria dans laquelle sa deuxième épouse est présumée accusée en même temps qu’une trentaine d’autres personnes (des femmes et leurs époux), tous issus du gratin politique nigérien. Il était président de l’Assemblée nationale lorsque l’affaire avait été montée de toute pièce, ébruitée et amplifiée par le pouvoir via certains médias, pour nuire à l’opposant politique Hama Amadou qui paraît comme le plus redoutable des adversaires aux yeux du président Issoufou.

Une procédure illégale visant la levée de son immunité parlementaire en vue de le livrer à la justice a été aussitôt mise en branle. Voyant venir le coup, il a préféré prendre le chemin de l’exil qui l’a conduit à Paris où il y restera pendant plus d’une année. Lorsqu’il a décidé de revenir pour se présenter librement à la justice le 14 nombre 2015, il a été immédiatement arrêté à sa descente d’avion et jeter en prison à Filingué. Il y restera jusqu’à la fin des élections présidentielles auxquelles il a participé et a pu décrocher le ticket du deuxième tour contre le président sortant Issoufou Mahamadou. Gravement malade depuis sa cellule de prison, il sera évacué d’urgence en France à quelques jours du deuxième tour des présidentielles pour recevoir les soins appropriés. Durant tout le processus, le président Hama n’a pas pu rencontrer ses militants pour leur décliner le contenu de son programme politique. Issoufou est allé seul aux élections présidentielles 2e tour, la CENI l’a proclamé vainqueur à l’issus des scrutins avec plus des 92,7% des suffrages exprimés valables, un score surréaliste, il s’en est accommodé. Malgré cela, il refuse de lui coller la paix à Hama. Il faut le liquider politiquement. Coûte que coûte. On organise le procès à la Cour d’appel, en l’absence des avocats de la défense qui ont préféré se retirer de la salle d’audience devant la mascarade qui se dessinait. On condamne tous les prévenus à un 1 an de prison ferme mais aucun d’entre eux n’a été déposé séance tenante. A l’exception du prévenu qui aurait montré le circuit. Tout le monde est actuellement dehors. Le but évident de cette affaire est compris par tous. Il faut salir le casier judiciaire de Hama Amadou, toujours en exil, pour le disqualifier définitivement des compétitions électorales. Point - trait.

25 avril 2017
Source : Canard en Furie

 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Palmarès de la 2ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger ( TFCN) 2017

Catégorie fiction et Série télévisuelle : ( Jury: Président Harouna Niandou, Président de l'association des Cinéastes du Niger , ancien ministre, et p... ...

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta est marraine de Toukountchi Festival de Cinéma du Niger 2017, Niamey

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta, marraine 2017Placée sous le haut patronage de Monsieur Assoumana Malam Issa, ministre de la Renaissance Cul... ...

Zinder : Inauguration du nouveau CCFN, par le président Issoufou Mahamadou

Image d'illustration Tout le monde a en mémoire les tristes événements qui se sont déroulé dans notre pays, consécutivement à l’affaire Charlie Heb... ...

Préparatifs du 18 décembre Tahoua Sakola : Maradi a choisi ses ambassadeurs dans le domaine de la culture

Après la tenue des éliminatoires communales et départementales, les représentants des huit départements de la région et ceux de la commune de Maradi d... ...

Conférence de presse, en prélude au concert de MALI YARO

YOUNBAN c’est le nom du prochain album de l’artiste MALI YARO qui sera vernis le 9 décembre prochain au palais des congres de Niamey. En prélude à ce ... ...

Niger - Aïcha Macky : "J'ai voulu changer le regard sur l'infertilité"

C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 me... ...

Portrait d’artiste : Mali Yaro, l’enfant sacré de Sirki Koira

Né en 1973 à Sirfi Koira, dans le département de Téra, année durant laquelle une bonne partie de l’Afrique de l’ouest a connu une disette, DOULAYE BOU... ...

Artiste chanteur Ismaêl Diallo : Ismo One, la force tranquille

La world music, c’est ce mélange d’Afro Zouk, Hip Hop, Reggae, Ragga et Funk comme effet de temps et de mode. Parmi les artistes en vogue dans ce doma... ...

Politique

Actu africaine

Initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables : Cap sur l’opérationnalisation en 2018

Avec l’appui de tous les chefs d’État et de gouvernement africains, l’initiative a été lancée lors de la COP21 à Paris en 2015. Initiative de l’... ...

Afrique : Zoom sur les 10 pays les plus démocratiques

Les dix pays les plus démocratiques d’Afrique ne sont pas forcément les mêmes selon les deux index de référence mondiaux publiés chaque année. Pour l’... ...

Ethiopie: le futur plus grand barrage d'Afrique inquiète l'Egypte

C'est le futur plus grand barrage d'Afrique en termes de production d'électricité. Le barrage de la « grande renaissance éthiopienne » devra... ...

Emmanuel Macron : 'C’est en Afrique que se télescopent tous les défis contemporains'

Le président  français, Emmanuel Macron, en visite officielle dans la capitale burkinabè, s’est adressé à la jeunesse africaine à l’université Ou... ...

Ouverture à Abidjan du 6e Forum des Affaires UE-Afrique

En prélude au 5eme Sommet Union Africaine, Union européenne, s’est ouvert ce lundi 27 novembre 2017 à Abidjan le 6eme Forum des Affaires UE-Af... ...

Afrique : l’ONU entend soutenir l’industrialisation du continent

Antonio Guterres a réaffirmé, le 20 novembre à New York, le ferme engagement pris par son institution d'appuyer l'industrialisation de l'Afrique e... ...

Tant que l’Afrique restera désunie…

C’est vrai qu’il faut casser le caillou sur lequel on s’est brisé le front en trébuchant. Mais il est plus indiqué de repartir s’enquérir des nouvelle... ...

Sécurité "C'est l'heure pour l'Afrique de se prendre en charge"

Le président sénégalais, hôte du 4ème Forum international sur la paix et la sécurité de Dakar a rendu hommage aux Forces Armées sénégalaise, ici le 1... ...

Forum économique de Malabo : faciliter les échanges commerciaux en Afrique

13% tel est le taux de l’ensemble des activités de commerce sur le continent africain, selon la Commission Economique des Nations-Unies pour l’A... ...