Les nouvelles du Pays


  • Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

    Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

La Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA) avec la contribution de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) a organisé hier matin, à Niamey, un atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium. C’est le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa qui a présidé l’ouverture des travaux de cet atelier, qui, fait partie des activités du projet régional RAF2011. La cérémonie d’ouverture des travaux s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, de la Directrice de Cabinet adjointe du Président de la République, des représentants de l’AIEA et ceux de l'Agence pour l'Energie Nucléaire de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), et d’autres acteurs intervenant dans le domaine nucléaire.

A l’ouverture de la rencontre, le Ministre des Mines a rappelé que le regain d'intérêt pour l'énergie nucléaire a créé de nouvelles opportunités pour  la  majorité  des pays  africains qui ont des ressources en uranium. M. Hassane Barazé Moussa d’ajouter que des activités de recherches uranifères sont entreprises dans beaucoup de ces  pays, tandis d'autres comme l'Afrique du Sud, la Namibie et le Niger ont connu plusieurs années d'expérience en matière d'exploitation d'uranium tout en s'acheminant vers la réhabilitation des sites comme au Gabon. Toutefois, a-t-il reconnu, bon nombre de ces pays font face aux défis majeurs liés à ces activités dont entre autres l’insuffisance de cadres législatifs appropriés pour réglementer les activités d'exploration, d'exploitation et de réhabilitation des sites uranifères et l'insuffisance de ressources humaines qualifiées nécessaires pour surveiller efficacement les activités des sociétés minières.

C'est pour face à cette situation que « nos pays ont approché l'Agence pour une assistance portant sur l'ensemble du cycle de vie de l'uranium-exploration, exploitation minière et traitement », a-t-il ajouté, avant de se réjouir que les démarches ont permis d'avoir l'assistance de l'AIEA dans l'élaboration de réglementations appropriées en vue de protéger la santé et la sécurité des travailleurs, du public et de l'environnement et d’améliorer la gestion durable de nos ressources.

«Reconnaissant que les ressources sont limitées, les Etats membres ont également développé des propositions pour la coopération régionale, par exemple en partageant les connaissances, les expériences et les bonnes pratiques entre elles, en réduisant les risques et en augmentant, de manière significative, les chances d'atteindre des résultats satisfaisants », a précisé le ministre des Mines. M. Hassane Barazé Moussa d’ajouter que c’est pour répondre à ces attentes qu'a été élaboré avec l'AIEA le projet régional "RAF2011 : Assistance pour le développement durable des ressources en uranium" dont l'objectif est d'assurer un développement équilibré des ressources en uranium en Afrique en appliquant les bonnes pratiques dans le cycle de production d'uranium, allant de l'exploration à la fermeture des sites, ce qui contribuera au développement socio-économique de la région.

Pour sa part, la Directrice de Cabinet Adjointe du Président de la République a indiqué que cet atelier est un des résultats de la campagne menée par la HANEA, pour que notre pays puisse retrouver sa position naturelle en Afrique, mais aussi pour accélérer le développement des ressources humaines nationales dans le domaine nucléaire, dans le cadre de la stratégie recommandée par le comité technique  et scientifique consultatif (CTSC). « Cela témoigne si besoin est, de la vitalité de la coopération entre notre pays et l'Agence » a estimé Mme Ousseini Hadizatou Yacouba , tout en remerciant l'AIEA pour les appuis multiformes qu'elle ne cesse d'apporter à notre pays, sur toutes les questions liées au domaine nucléaire. Pour elle, l’importance de cet atelier pour nos pays, réside dans le fait que les bonnes pratiques en matière  d'évaluation  et  de  déclaration  des  ressources uranifères, sont indispensables pour mieux planifier nos activités de production, et anticiper les besoins, aussi bien quantitatifs que qualitatifs, nécessaires pour satisfaire la demande des industries nucléaires dans le monde.

La directrice de cabinet    adjointe du Président de la République a souligné que l’engagement des plus   hautes autorités nigériennes à utiliser les applications pacifiques de l'atome pour le développement économique et social de notre pays, a mené à la création de la HANEA, qui depuis son installation, n'a ménagé aucun effort en vue de sa matérialisation. « L'énergie est la clé de tout développement, et l'énergie nucléaire dont le cycle du combustible a comme premier maillon l'uranium, est à cette date, la forme d'énergie connue qui émet le moins de gaz à effet de serre (6ES), la plus économique, et dont les ressources sont suffisantes pour répondre aux besoins énergétiques nécessaires pour le développement de nos nations », a-elle assuré. Précisant que c'est avec la plus grande clairvoyance que les plus Hautes Autorités du Niger ont opté pour l'introduction de l'électronucléaire dans le bouquet énergétique national et régional.

Mamane Abdoulaye (ONEP)

25 avril 2017
Source : http://lesahel.org/

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Orange experience digitale 2

Revue de Presse Labari

Interview

Culture

Culture : Mlle Mariama Daouda : revaloriser la croix d’Agadez à travers la maroquinerie

Au Niger, le secteur de la mode regorge de talents, mais peine à prendre un envol véritable. C’est pourtant un monde riche et vari... ...

Le Goumbé Stars et le MDM Crew au festival Wassan’Africa en France

La 12e édition de Wassa'n Africa se déroulera du 7 au 9 juillet à Launac. Deux groupes nigériens vont participer à ... ...

Abdoul Moumouni Bakabé, cinéaste, réalisateur de films court et long métrages : Le jeune Bakabé sur les traces de son père

Il s'appelle Abdoul Moumouni M. Bakabé. Son premier contact avec le cinéma remonte à l'année 1994. Il avait 6 ans lorsqu'i... ...

Vient de paraître : La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal d'Adamou Issoufou

L’étude vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre march&... ...

Concours de lecture du Coran: le Niger remporte le premier prix sous régional à Abidjan

Le Nigérien Haruna Mamadou a remporté, samedi, à Abidjan le concours sous régional de lecture du Coran, le livre Saint de ... ...

Musique : Le remake nigérien de Purple Rain est un moment magique

« Une histoire révolutionnaire de guitares, de motos, de téléphones portables – et la musique d’une n... ...

« Solare made in Africa» : L’œuvre du Pr ABDOU MOUMOUNI exposée dans un Film

« Le professeur ABDOU MOUMOUNI était en avance sur son temps ». Cette affirmation de l’épouse du cél&... ...

Dans les Kiosques : La Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, un livre de Rachidatou Illa Maikassoua

Ce livre procède à un examen minutieux du fonctionnement de la Commission africaine et de la pratique des États contractants. Il ... ...

Zinder : Le CCFN de Zinder réhabilité

Depuis la bourrasque qui a dévasté les églises, le centre culturel franco nigérien de Zinder au cours des violentes manife... ...

Politique

Actu africaine

Le Nigeria peu favorable à l'intégration du Maroc au sein de la CEDEAO

Geoffrey Onyeama, ministre des Affaires étrangères du Nigéria, souhaite que la Communauté économique des Éta... ...

Entretien avec Abdoulaye Mar Dieye, Directeur du Bureau régional pour l'Afrique au PNUD : L'Afrique de plus en plus au centre de l'économie mondiale

La deuxième Conférence internationale sur l'émergence de l'Afrique (CIEA) s'est tenue en mars 2017 à Abidjan (Côte d... ...

Le désintérêt de l'administration Trump pour l'Afrique décrié par des experts

En près de six mois de gouvernance, la politique africaine de l’administration du président américain Donald reste un... ...

Les promoteurs immobiliers d’Afrique de l’Ouest annoncent la mise en place d’un Fonds de garantie

La Fédération des promoteurs immobiliers d’Afrique de l’Ouest (FPIAO) a décidé, samedi, de la mise en place d&... ...

Ismaël Lo : « En Afrique, il est anormal de jeter un citoyen en prison pour avoir critiqué le chef de l’Etat »

Le musicien sénégalais Ismaël Lo, l’une des têtes d’affiche de la 20e édition du Festival gnaoua et musiqu... ...

Emmanuel Macron et le ventre des femmes africaines

C’est une polémique dont se serait bien passée Emmanuel Macron, à la veille de la fête nationale nationale fran&ccedi... ...

L’Afrique, pensées critiques

Le roman Americanah de la Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie (Gallimard, 2015) a été traduit en une trentaine de langue... ...

Union Africaine : Mugabé montre la voie

Le Président du Zimbabwe ne cesse de nous surprendre. Agréablement !... La dernière en date remonte au 3 juillet à Addis A... ...

Déclaration finale Sommet Extraordinaire du G5 Sahel avec la France, à Bamako (Mali) : Une évolution majeure dans la lutte contre le terrorisme et la …

Les Chefs d’Etat du G5 Sahel et le Président de la République française, S.E.M. Emmanuel Macron, se sont réunis, le ... ...