Airtel Niger

Les nouvelles du Pays


  • Poursuite des travaux en séance plénière à l’Assemblée nationale : Les députés votent cinq (5) projets de loi de ratification

    Poursuite des travaux en séance plénière à l’Assemblée nationale : Les députés votent cinq (5) projets de loi de ratification

La Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA) avec la contribution de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) a organisé hier matin, à Niamey, un atelier régional sur les bonnes pratiques internationales pour l'évaluation et la déclaration des ressources d'uranium. C’est le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa qui a présidé l’ouverture des travaux de cet atelier, qui, fait partie des activités du projet régional RAF2011. La cérémonie d’ouverture des travaux s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, de la Directrice de Cabinet adjointe du Président de la République, des représentants de l’AIEA et ceux de l'Agence pour l'Energie Nucléaire de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), et d’autres acteurs intervenant dans le domaine nucléaire.

A l’ouverture de la rencontre, le Ministre des Mines a rappelé que le regain d'intérêt pour l'énergie nucléaire a créé de nouvelles opportunités pour  la  majorité  des pays  africains qui ont des ressources en uranium. M. Hassane Barazé Moussa d’ajouter que des activités de recherches uranifères sont entreprises dans beaucoup de ces  pays, tandis d'autres comme l'Afrique du Sud, la Namibie et le Niger ont connu plusieurs années d'expérience en matière d'exploitation d'uranium tout en s'acheminant vers la réhabilitation des sites comme au Gabon. Toutefois, a-t-il reconnu, bon nombre de ces pays font face aux défis majeurs liés à ces activités dont entre autres l’insuffisance de cadres législatifs appropriés pour réglementer les activités d'exploration, d'exploitation et de réhabilitation des sites uranifères et l'insuffisance de ressources humaines qualifiées nécessaires pour surveiller efficacement les activités des sociétés minières.

C'est pour face à cette situation que « nos pays ont approché l'Agence pour une assistance portant sur l'ensemble du cycle de vie de l'uranium-exploration, exploitation minière et traitement », a-t-il ajouté, avant de se réjouir que les démarches ont permis d'avoir l'assistance de l'AIEA dans l'élaboration de réglementations appropriées en vue de protéger la santé et la sécurité des travailleurs, du public et de l'environnement et d’améliorer la gestion durable de nos ressources.

«Reconnaissant que les ressources sont limitées, les Etats membres ont également développé des propositions pour la coopération régionale, par exemple en partageant les connaissances, les expériences et les bonnes pratiques entre elles, en réduisant les risques et en augmentant, de manière significative, les chances d'atteindre des résultats satisfaisants », a précisé le ministre des Mines. M. Hassane Barazé Moussa d’ajouter que c’est pour répondre à ces attentes qu'a été élaboré avec l'AIEA le projet régional "RAF2011 : Assistance pour le développement durable des ressources en uranium" dont l'objectif est d'assurer un développement équilibré des ressources en uranium en Afrique en appliquant les bonnes pratiques dans le cycle de production d'uranium, allant de l'exploration à la fermeture des sites, ce qui contribuera au développement socio-économique de la région.

Pour sa part, la Directrice de Cabinet Adjointe du Président de la République a indiqué que cet atelier est un des résultats de la campagne menée par la HANEA, pour que notre pays puisse retrouver sa position naturelle en Afrique, mais aussi pour accélérer le développement des ressources humaines nationales dans le domaine nucléaire, dans le cadre de la stratégie recommandée par le comité technique  et scientifique consultatif (CTSC). « Cela témoigne si besoin est, de la vitalité de la coopération entre notre pays et l'Agence » a estimé Mme Ousseini Hadizatou Yacouba , tout en remerciant l'AIEA pour les appuis multiformes qu'elle ne cesse d'apporter à notre pays, sur toutes les questions liées au domaine nucléaire. Pour elle, l’importance de cet atelier pour nos pays, réside dans le fait que les bonnes pratiques en matière  d'évaluation  et  de  déclaration  des  ressources uranifères, sont indispensables pour mieux planifier nos activités de production, et anticiper les besoins, aussi bien quantitatifs que qualitatifs, nécessaires pour satisfaire la demande des industries nucléaires dans le monde.

La directrice de cabinet    adjointe du Président de la République a souligné que l’engagement des plus   hautes autorités nigériennes à utiliser les applications pacifiques de l'atome pour le développement économique et social de notre pays, a mené à la création de la HANEA, qui depuis son installation, n'a ménagé aucun effort en vue de sa matérialisation. « L'énergie est la clé de tout développement, et l'énergie nucléaire dont le cycle du combustible a comme premier maillon l'uranium, est à cette date, la forme d'énergie connue qui émet le moins de gaz à effet de serre (6ES), la plus économique, et dont les ressources sont suffisantes pour répondre aux besoins énergétiques nécessaires pour le développement de nos nations », a-elle assuré. Précisant que c'est avec la plus grande clairvoyance que les plus Hautes Autorités du Niger ont opté pour l'introduction de l'électronucléaire dans le bouquet énergétique national et régional.

Mamane Abdoulaye (ONEP)

25 avril 2017
Source : http://lesahel.org/

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Agadez : le Bianou, l’unité dans la ferveur

Le samedi 30 septembre 2017, Agadez a vibré aux sons, rythmes et danses de la fête de Bianou. Des moments de joie et de communion Une fête religieuseF... ...

In ’Gall : la grande fête annuelle des éleveurs nomades du Niger

L’édition 2017 de la Cure Salée s'ouvre aujourd’hui à In‘Gall. A l'’instar des années antérieures, ce sont des milliers d’éleveurs, venus d’horizons... ...

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse

La 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d’ouverture de cette ... ...

Le festival de Kazan à l'heure du Niger : Projection du film Zin'naariyâ! de Rahmatou KEÏTA

Pour la première fois, un film Nigérien en compétition au Festival International du Cinéma Musulman de Kazan (Tatarstan - ... ...

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Conseiller pédagogique de français de son Etat, Amadou Edouard Lompo est un passionné de la littérature. Il termine son do... ...

Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste

« Aux âmes bien nées, la valeur n'atteint point le nombre d'années », dit-on à la jeune artiste plasticienne ni... ...

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Politique

Actu africaine

L'Afrique doit doubler ses investissements dans les infrastructures

Le nouveau tramway construit par une entreprise chinoise à Addis Abada, en Ethiopie L'Afrique doit au moins doubler ses investissements dans les infra... ...

Les 4 leçons d’Aliko Dangote sur ce qui fait fonctionner l’Afrique

Présent au sommet africain du Financial Times le lundi 9 octobre dernier, le magnat nigérian a livré quelques enseignements sur la « méthode Dangote »... ...

30 ans après son assassinat : Sankara, le mythe qui défie le temps

Ce 15 octobre 2017, cela fera trente ans que le père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara, a été assassiné. Sur le plan judiciaire, le dossier a... ...

La base chinoise inquiète le Pentagone

Les responsables militaires américains ne cachent pas leur inquiétude suite au lancement effective de la base militaire chinoise à Djibouti. Une prése... ...

« L’Afrique peut devenir l’usine du monde à l’horizon 2050 »

Pour Mihoub Mezouaghi de l’AFD, l’industrialisation du continent est une priorité. La Chine, les énergies renouvelables et les technologies pourraient... ...

Sénégal: tournée du Fatah pour contrer l'influence d'Israël en Afrique

Pour essayer de contrer la volonté d'Israël de développer ses relations avec l'Afrique, le Fatah, le mouvement de libération de la Palestine du présid... ...

Comment développer l'entrepreneuriat et l'industrialisation en Afrique

Le 17e Forum économique international sur l’Afrique organisé par l’OCDE s’est tenu la semaine dernière à Paris. Une rencontre de débats d’idées et d... ...

L'Afrique , prochain eldorado de la croissance mondiale !

L’Afrique est sans aucun doute le prochain territoire de croissance mondiale et de développement des entreprises ! Forte de cette conviction, la d... ...

Migrants en Algérie : "on est face à une xénophobie d’État"

L’Algérie est un pays de transit pour beaucoup de migrants désireux de rejoindre l’Europe. La plupart de ces exilés subsahariens entrent par le sud du... ...