Airtel Niger

Les nouvelles du Pays


  • Poursuite des travaux en séance plénière à l’Assemblée nationale : Les députés votent cinq (5) projets de loi de ratification

    Poursuite des travaux en séance plénière à l’Assemblée nationale : Les députés votent cinq (5) projets de loi de ratification

Bazoum pnds Décidément, le président du PNDS-Tarayya – parti au pouvoir –prend un énorme plaisir à enfoncer son régime à chaque fois qu’il en a l’occasion. Bazoum Mohamed, le diplomate peu diplomatique ne manque aucune opportunité pour accentuer le désamour des Nigériens vis-à-vis du régime auquel il appartient.

On se rappelle, dans l’affaire du passeport attribué à un libyen, il avait affirmé avoir agi sur instruction du président de la République. Et ce dernier s’est vu obligé de tenter de légitimer/légaliser cet acte lors d’une conférence de presse. Puis, c’est le même Bazoum qui annonce que Hama Amadou ne peut échapper à une condamné dans l’affaire des bébés stigmatisés comme pour dire à l’opinion que c’est un sort déjà scellé et qu’aucune séparation des pouvoirs ne saurait l’y mettre à l’abri.

C’est encore Bazoum qui déclare qu’il y a, dans les rangs des Forces armés, des officiers « ethnicistes ». Des paroles que l’on pouvait attendre de n’importe qui sauf d’un dirigeant, ministre de la République de son état.

Le président du PNDS est également celui qui a déclaré que le fichier électoral sur la base duquel le président Issoufou s’est dit réélu est si mauvais qu’il ne peut servir à organiser des élections locales pourtant moins importantes que les présidentielles de 2016.

C’est aussi Bazoum qui dénote une arrogance extraordinaire vis-à-vis des enseignants auxquels il attribue un « statut juridique précaire » pour les défier.

Sur le même sujet, samedi, à l’Assemblée nationale, il a réitéré les mêmes menaces. Ce qui n’est pas de nature à favoriser l’apaisement nécessaire pour le sauvetage de l’année scolaire en cours.

Tout ceci, pousse, bien d’observateurs, y compris dans les rangs du parti rose, à se demander pour qui roule Bazoum Mohamed. Certains avancent l’idée que l’homme est certain de ne pas être le dauphin du Président Issoufou dans le cas où celui-ci ne voudra pas remplier pour un mandat de trop. Les tenants de cette hypothèse voudraient que le président du PNDS-Tarayya s’atèle à des actes de « sabotage » en vue des élections de 2021.

D’autres, en revanche, estiment qu’il n’en est rien, que le ministre Bazoum, comme le plus part de ses camarades politiques, ne maîtrise pas le langage diplomatique si nécessaire pour un gouvernant. Ce faisant, il dit des choses déplorables pour ensuite les regretter. Mais en fait, si tel est le cas, il devait au moins se corriger au fur et à mesure puis qu’après tout il est dans le gouvernement depuis plus de 6 ans maintenant. C’est presque le temps qu’il faut pour obtenir le doctorat en médecine et c’est plus que le Master dans n’importe quel domaine. Donc, s’il le voulait vraiment, il aurait appris à contrôler son langage et à ne pas affaiblir son camp avec un verbiage indigne de son rang.

Quoi qu’il en soit, Bazoum Mohamed n’a aucun intérêt apparent à œuvrer à la perte du régime du président Issoufou. Ils ont – oh combien – réussi à conquérir le pouvoir d’État ensemble, ils le gèrent ensemble et bien entendu, ils en partagent le bilan, bon ou mauvais. De même, le moment venu, ils auront à répondre, ensemble, des travers de leur régime. Aussi, les militants et sympathisants du parti au pouvoir commencent à douter sérieusement de la position véritable de leur leader : Bazoum Mohamed.

 Moussa Hassane

11 avril 2017 
Source : Canard en Furie

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Agadez : le Bianou, l’unité dans la ferveur

Le samedi 30 septembre 2017, Agadez a vibré aux sons, rythmes et danses de la fête de Bianou. Des moments de joie et de communion Une fête religieuseF... ...

In ’Gall : la grande fête annuelle des éleveurs nomades du Niger

L’édition 2017 de la Cure Salée s'ouvre aujourd’hui à In‘Gall. A l'’instar des années antérieures, ce sont des milliers d’éleveurs, venus d’horizons... ...

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse

La 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d’ouverture de cette ... ...

Le festival de Kazan à l'heure du Niger : Projection du film Zin'naariyâ! de Rahmatou KEÏTA

Pour la première fois, un film Nigérien en compétition au Festival International du Cinéma Musulman de Kazan (Tatarstan - ... ...

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Conseiller pédagogique de français de son Etat, Amadou Edouard Lompo est un passionné de la littérature. Il termine son do... ...

Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste

« Aux âmes bien nées, la valeur n'atteint point le nombre d'années », dit-on à la jeune artiste plasticienne ni... ...

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Politique

Actu africaine

L'Afrique doit doubler ses investissements dans les infrastructures

Le nouveau tramway construit par une entreprise chinoise à Addis Abada, en Ethiopie L'Afrique doit au moins doubler ses investissements dans les infra... ...

Les 4 leçons d’Aliko Dangote sur ce qui fait fonctionner l’Afrique

Présent au sommet africain du Financial Times le lundi 9 octobre dernier, le magnat nigérian a livré quelques enseignements sur la « méthode Dangote »... ...

30 ans après son assassinat : Sankara, le mythe qui défie le temps

Ce 15 octobre 2017, cela fera trente ans que le père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara, a été assassiné. Sur le plan judiciaire, le dossier a... ...

La base chinoise inquiète le Pentagone

Les responsables militaires américains ne cachent pas leur inquiétude suite au lancement effective de la base militaire chinoise à Djibouti. Une prése... ...

« L’Afrique peut devenir l’usine du monde à l’horizon 2050 »

Pour Mihoub Mezouaghi de l’AFD, l’industrialisation du continent est une priorité. La Chine, les énergies renouvelables et les technologies pourraient... ...

Sénégal: tournée du Fatah pour contrer l'influence d'Israël en Afrique

Pour essayer de contrer la volonté d'Israël de développer ses relations avec l'Afrique, le Fatah, le mouvement de libération de la Palestine du présid... ...

Comment développer l'entrepreneuriat et l'industrialisation en Afrique

Le 17e Forum économique international sur l’Afrique organisé par l’OCDE s’est tenu la semaine dernière à Paris. Une rencontre de débats d’idées et d... ...

L'Afrique , prochain eldorado de la croissance mondiale !

L’Afrique est sans aucun doute le prochain territoire de croissance mondiale et de développement des entreprises ! Forte de cette conviction, la d... ...

Migrants en Algérie : "on est face à une xénophobie d’État"

L’Algérie est un pays de transit pour beaucoup de migrants désireux de rejoindre l’Europe. La plupart de ces exilés subsahariens entrent par le sud du... ...