Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 25 mai 2018

    Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 25 mai 2018

Marou AmadouLes héritiers Farakoye sont dans la tourmente du fait d'une décision de justice que Marou Amadou s'obstine à ne pas faire exécuter. D'où cette interrogation : qui le ministre de la justice tente-t-il de couvrir ? Tout est parti d'une légitime revendication formulée en août 2005 par la famille Farakoye aux fins de récupérer leurs champs d'une superficie de plus de 91 hectares, sis à Saga Gorou. Pour rappel, ces terres ont été spoliées par Issaka Noma, chef de village de ladite localité. En mars 2006, le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey, déclarait la famille Farakoye comme étant détentrice de droit de ces champs. Décision qui annulait de facto l'acte de vente produit par Issaka Noma, et partant, ordonnait le déguerpissement de ce dernier ainsi que tout autre occupant. En octobre 2008, la Cour d'Appel confirmait ce jugement. Il en sera de même avec la Cour d'État dans son arrêt en date du 19 janvier 2012. Logiquement, Issaka Noma devrait faire profil bas au vu de cette succession d'échecs judiciaires.

Pourtant, le chef de village continua à morceler, à vendre, et même faire cadeau des terres qui ne lui appartiennent pas. Décidés à stopper cette expropriation des plus inadmissibles, les héritiers Farakoye ont sollicité et obtenu du juge de référé la démolition de tous les bâtiments illégalement érigés sur leurs terres, ce, avec le soutien de la force publique. Mais surprise, en octobre 2012, les opérations de démolition avaient-elles à peine commencé qu'elles furent stoppées par l'entremise des autorités de la ville de Niamey arguant un règlement à l'amiable du litige. Une option refusée par les habitants de Saga Gorou 1 qui s'opposent systématiquement au bornage du site. De guerre lasse, les héritiers Farakoye finiront par demander l'arbitrage du Président de la République en sa qualité de Magistrat Suprême pour faire exécuter cette décision de justice. C'est ainsi que le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, Ouhoumoudou Mahamadou, adressa le courrier numéro 000828/PRN/DIRCAB/A au Directeur de Cabinet du Premier Ministre pour lui signifier, entre autres, que le Ministre de la Justice " se doit d'instruire son ministère public (procureur) pour prêter main forte à l'exécution sollicitée par la famille Farakoye ". En clair, force doit rester à la loi. En d'autres termes, il appartient désormais à Marou Amadou de mettre en branle la force publique pour aider la famille Farakoye à procéder aux opérations de déguerpissement. Au lieu de cela, Marou Amadou aurait opté pour le dilatoire en confiant le dossier à l'Inspection des Services judiciaires. Autant dire que l'épilogue de cette affaire n'aura pas lieu de sitôt. Ici, l'on se pose naturellement les questions à savoir : à quel jeu joue Marou Amadou ? Qui cherche- t-il à couvrir ? A-t-il conscience de la peine qu'il cause à toute une famille déjà meurtrie par cette affaire ? On susurre le nom de Gandou Zaraka (monsieur AFRICARD et des cadeaux fiscaux) qui détiendrait des parcelles sur le site litigieux. Également, l'une des femmes du Général Salou Djibo serait elle aussi en possession de terrains sur le même site. Si tel est le cas, alors, on comprendrait dés lors pourquoi Marou Amadou semble trainer les pieds pour faire exécuter cette décision de justice au profit de la famille Farakoye.

Alpha

16 mars 2016 
Source : Le Courrier

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Numériser les anciens chants traditionnels pour sauvegarder le patrimoine culturel

Le Niger, vaste pays du Sahel, est composé de plusieurs groupes ethnolinguistiques ayant chacun hérité d’un important capital culturel. Chaque groupe ... ...

Musique - Retour sur scène de Safiath, la voix d’or de la chanson nigérienne

 Dix ans de carrière musicale dont huit passés au sein du groupe KAIDAN GASKIYA ; une nouvelle carrière solo ; plusieurs mois de travail en couli... ...

Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans

Djibo Badjé, dit Dialba, était le plus grand griot historien zarma encore vivant, il s'est éteint à près de 80 ans. © © Gustave DeghilageIl était la ... ...

Rahmatou Keïta Visiteur Illustre du « Centro de Saberes Africanos, Americanos Y Caribeños » Au Venezuela

Rahmatou Keïta - dont les festivals ne tarissent pas d’éloges sur son nouveau film Zin’naariyâ ! - est nommée « Visiteur Illustre » d... ...

Port du turban : Signe de matérialisation de la culture nomade

Image d'illustrationDans les sociétés africaines, particulièrement au Niger, l’identité culturelle est fondamentale. Les accoutrements, les parures so... ...

Niger : lancement de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat à Niamey

Image d'illustration Les festivités de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat ont été officiellement lancées dimanche au Village Artisan... ...

Au plus loin dans le noir : Quand un acteur porte un film par son talent

Une des dernières réalisations du désormais vétéran du cinéma nigérien, le film Au plus loin dans le noir constitue avec La quatrième nuit noir, les t... ...

Vient de paraître! Itinéraire d’un combat ! Décryptage des dossiers brûlants au Niger : par Moustapha KADI OUMANI

Préface d’Albert Michel WRIGHT Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence des questions d’actualité sur le Niger. Il nous invite à lire les événements... ...

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Politique

Actu africaine

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des côtes du Brésil. Ces Sénégalais, Guinéens, Nigérian... ...

L’Afrique par l’éducation : Par Dr Farmo Moumouni

Pendant plusieurs siècles, l’Africain été soumis à l’action de forces étrangères. Il n’est pas sorti indemne de ces rencontres. Cela est hors de toute... ...

L’Asie, nouvelle terre de financement des entreprises en Afrique

Citée par « Jeune Afrique », l’économiste zambienne et auteure du livre Dead Aid, Dambisa Moyo déclare : « Les pays africains ont besoi... ...

L’Afrique de l’Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz du continent

L'Afrique de l'Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz naturel du continent, a annoncé lundi 7 mai à Abidjan le commissaire Énergies ... ...

«L’Afrique subit une pollution pétrolière provoquée et entretenue par les multinationales»

M. Mahaman Louan Gaya, secrétaire général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole AfricainsLa pollution aux hydrocarbures est endémique sur le Co... ...

Les 30 Jeunes Entrepreneurs Africains les plus prometteurs en 2018

Les jeunes entrepreneurs africains ne cessent de faire bouger les choses. Ils prennent plus de risques que jamais et montent des entreprises phénoména... ...

Fin du forum Mo Ibrahim pour une meilleure gouvernance en Afrique

Ce forum, qui a pris fin à Kigali dimanche, veut encourager les bonnes pratiques en politique. Vendredi soir Ellen Johnson Sirleaf a reçu le prix de l... ...

Au Sénégal, quand la diaspora revient

L'Afrique n'est pas qu'un continent que l'on veut quitter à tout prix à bord d'une embarcation de fortune. C'est aussi une terre où l'on revient s'ins... ...

Industrie textile : l’Afrique s’organise pour barrer la route aux friperies

Les vêtements de seconde main occupent une place importante sur le marché du continent. Pour nombre d’analystes, ce phénomène serait la com... ...