Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Table ronde sur la qualité de l’éducation au Niger / Risque de perpétuer le cycle de la pauvreté d’une génération à une autre : 2,6 millions d’enfants de 7 à 16 ans qui ont été exclus de l’école

    Table ronde sur la qualité de l’éducation au Niger / Risque de perpétuer le cycle de la pauvreté d’une génération à une autre : 2,6 millions d’enfants de 7 à 16 ans qui ont été exclus de l’école

franc cfa NigerAlors que le regard des paysans nigériens (environ 80% de la population) est tourné vers le ciel à l’approche de la saison pluvieuse, c’est une pluie de scandales qui leur tombe sur la tête. 200 milliards par-ci, 270 millions pour accueillir un président français par-là, 250 millions pour casser des boutiques et ruiner l’économie du pays … . Nous sommes en plein dans la saison des scandales ….
Le Niger serait-il devenu un pays où toutes les libertés sont permises avec les biens et deniers publics ? Cette interrogation pose une autre : comment en sommes-nous arrivés là ? C’est apparemment à tour de rôle que nos dirigeants se transmettent les scandales financiers. Si dans l’affaire de l’achat de l’avion présidentiel, les Minutes de discussions avec AREVA et récemment le transfert de 200 milliards de la SOPAMIN sur un compte privé sont à mettre à l’actif de Hassoumi Massoudou (SG du PNDS Tarayya, le parti au pouvoir),

Directeur de cabinet du président Issoufou à l’époque des faits, c’est le nom de Bazoum Mohamed (président du PNDS Tarayya) qui est cité dans la délivrance du passeport nigérien à un libyen, ceux de Brigi Rafini (Premier ministre) et de Gandou Zakara (SG du gouvernement) dans le marécage dénommé Affaire AFRICARD tandis que Mme Ali Mariama (1er  Secrétaire Adjoint à l’Environnement et au Cadre de Vie du PNDS Tarayya) est embourbée dans l’histoire des Etablissements Bedir. L’affaire des containeurs de la SORAZ implique plusieurs personnalités du parti au pouvoir. L’obscure prêt d’EXIMBANK de Chine dans lequel jusqu’à présent les Nigériens ne savent pas si c’est 500 ou 1 000 milliards que le pays a emprunté auprès de celui de Mao. Quant au locataire du ministère de l’Energie et du Pétrole, Pierre Foumakoye Gado, Vice-président du PNDS Tarayya, qui est subitement devenu richissime homme politique jusqu’à offrir des véhicules 4x4 à son parti politique. Pour quelqu’un qui mordait la poussière et tombait en panne d’essence dans les ruelles de Niamey, il y a seulement 6 ans, l’on peut se demander où est-ce qu’il a eu tout cet argent.

Dès lors, on comprend bien pourquoi, Bazoum Mohamed s’est empressé de vociférer que son camarade Massoudou ne démissionnera pas ; pas plus qu’il ne sera pas démis de ses fonctions à cause de l’affaire des 200 milliards de la SOPAMIN. Si chacun a ses sales dossiers, il est clair que nul ne peut souhaiter voir « le feu » à la barbe de l’autre.

Ces sales affaires qui se succèdent sans se ressembler viennent conforter la conviction que le président de la République, Issoufou Mahamadou, a toujours eue : le Niger n’est pas pauvre mais il est mal géré ! Ça, c’était ses paroles d’opposant. Pourtant, depuis six ans qu’il est aux commandes de l’État, la mal gouvernance n’a fait que s’accentuer, se généraliser, se pérenniser pour devenir presque anodin, presque normal. Il ne peut en être autrement lorsque l’État de droit se résume à tolérer les manquements aussi graves soient-ils dans la gestion des affaires collectives pour autant qu’ils mettent en cause l’entourage du président de la République. A la veille des éclaboussures de l’uraniumgate, les publications proches du régime annonçaient une pile de dossiers transmis à la justice et l’imminence d’interpellations tous azimuts. Mais depuis que les Nigériens ont découvert le pot aux roses, l’opération Maïboulala s’est subitement estompée. Et pour cause ? L’examen, au fond de certains dossiers, risque fort d’aboutir à des conclusions qui impliqueraient des personnalités « intouchables » et les alliés reprennent de plus en plus du poil de la bête devant l’ogre rose. C’est ce qui explique la sortie médiatique, la semaine dernière, du président du Conseil de ville de Niamey, Assane Saïdou. Accusé par le puissant ministre des Finances, par ailleurs SG du parti au pouvoir, il a cru être en devoir de dire ses vérités. Ȧ peine 72 heures après, des inspecteurs sont lancés à ses trousses pour certainement trouver de quoi lui faire boucler le bec ou au pire des cas, le dégager de son piédestal. Cela est non seulement une punition contre « l’arrogant » maire, mais c’est aussi et surtout une leçon à tous les autres qui seraient tentés de se défendre lorsque les camarades socialistes auront envie de les utiliser comme boucs émissaires. Voilà le visage hideux de la Renaissance du président Issoufou Mahamadou. Gare à l’allié qui osera élever de la voix.

Ibrahim A. YERO

14 mars 2014
Source Le Canard en Furie

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

L’encens ou ‘’Toura Ran Houta’’ : La tradition des femmes Kanuris

Au Niger, la femme kanuri est bien reconnue pour son talent de séductrice. Elle a une bonne senteur qui lui est propre grâce au ‘’Toura Ran Houta’’ un... ...

Consommation du thé vert à Niamey ’’Ataî’’ et ou’’Shaî’’ : Un moment privilégié de détente après un dur labeur de la journée des Niaméens

Dans toutes les civilisations, les traditions alimentaires, les boissons occupent une place de choix. En Afrique noire, il existe plusieurs sortes de ... ...

Préparatifs de la 11eme édition du FIMA : Le FIMA quitte le Niger au profit du Maroc

C’est sous le rythme et les couleurs du FIMA que la salle de conférence de la Blue Zone de Niamey a abrité, hier matin, une conférence de presse entra... ...

Reportage chez les collectionneurs d’objets d’art à Niamey : Une présence gagnante et inspirée

Tout domaine à ses professionnels et ses passionnés et l’art ne fait pas exception. Repérer des œuvres et les assembler est un travail de l’esprit et ... ...

LIVRE - Ibrahim Assane Mayaki : « Comment l'Afrique en est arrivée là »

M. Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif du NEPAD, Agence de Développement de l'Union africaine.Préfacé par l'ex-président nigérian Olusegun Obas... ...

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté se cache toute une symbolique

Image d'illustration Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d’expression pour les femmes. Elle fait partie de... ...

Culture : Mamane annonce la création d’une école africaine de comédie au Niger

Bientôt une école africaine de comédie au Niger. Une première sur le continent africain. Une bonne opportunité pour les artistes comédiens africains c... ...

Numériser les anciens chants traditionnels pour sauvegarder le patrimoine culturel

Le Niger, vaste pays du Sahel, est composé de plusieurs groupes ethnolinguistiques ayant chacun hérité d’un important capital culturel. Chaque groupe ... ...

Musique - Retour sur scène de Safiath, la voix d’or de la chanson nigérienne

 Dix ans de carrière musicale dont huit passés au sein du groupe KAIDAN GASKIYA ; une nouvelle carrière solo ; plusieurs mois de travail en couli... ...

Politique

Actu africaine

Le président érythréen en Ethiopie

Isaias Afeworki a entamé samedi une visite historique en Ethiopie pour soutenir le processus de paix entre les deux voisins d'Afrique de l'Est, qui on... ...

La Silicon Valley fait du charme à l'Afrique, vaste marché non régulé

Image d'illustartion (Mark Zuckerberg en visite au Nigeria)Avec ses hamacs colorés et sa table de ping-pong, ses jeunes cadres branchés en permanence ... ...

7ème forum sino-africain de think-tanks et des médias, à Beijing (Chine) : Réflexions autour des opportunités et des grandes orientations du partenari…

En prélude au Forum de coopération sino-africain (FOCAC), qui se tiendra au début du mois de septembre prochain à Beijing, s’est tenue, les 4 et 5 jui... ...

S'installer en Afrique de l'Ouest

Dakar, Abidjan, Lagos, Ouagadougou, Accra, Cotonou, Bamako, voilà des noms de ville qui claquent régulièrement au firmament de l'Afrique, réveillant l... ...

Les migrations, une opportunité à développer entre Africains et Européens

M. Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif du NEPADLa question des migrations pèse sur le débat politique en Europe. Dans de nombreux pay... ...

Avant qu’il ne soit trop tard, s’occuper de l’Afrique | Conversation avec Jacques Attali

M. Jacques AttaliIl m’arrive, assez souvent, dans ces pages, de dire notre responsabilité à l’égard des générations futures, dans bien des domaines, e... ...

Choisir l’Afrique pour créer son entreprise

Le grand continent est perçu comme la terre de tous les possibles. Les écoles de commerce françaises y ouvrent des campus et les jeunes diplômés franç... ...

Alassane Ouattara et son 3ème mandat

S'appuyant sur la nouvelle Constitution ivoirienne, le président Alassane Ouattara n'écarte pas la possibilité d'un 3ème mandat en 2020.Après avoir lo... ...

«L’Afrique est ouverte aujourd’hui à la Russie»

«Les Russes sont attendus dans tous les domaines, mais plus particulièrement dans le domaine du tourisme, des infrastructures et de l’agriculture»: da... ...