Lutte contre l'impunité : Donner un signal fort

Justice Niger Affaiares Impunies" Au nom de mes collègues députés, je l'exhorte à porter la guerre à la corruption. Il ne s'agit plus de punir quelques-uns pour l'exemple ; mais plutôt de faire comprendre à tous que la Renaissance est porteuse d'un code d'éthique dans lequel il n'existe nulle nomenklatura intouchable, dans lequel la loi est la même pour tous, dans lequel il n'y a pas de petits larcins s'agissant des biens publics. Que donc la HALCIA et tous les organes de contrôle conduisent, en toute sérénité, la mission qui leur est confiée, sans haine et sans crainte pour la sauvegarde de l'intérêt général, pour la protection de notre économie et l'enracinement de l'État de droit « .

Cet appel du Président de l'Assemblée nationale s'apparente à un cri de coeur afin de donner plus de visibilité à la lutte contre l'impunité. Il s'agit de faire taire les sceptiques qui pensent que la lutte contre l'impunité va marcher à double vitesse avec un acharnement sur les opposants au régime de la 7ème République, et un sursis voire une quasi absence de poursuites pour certaines personnalités en raison de leur affinités avec le pouvoir.

Il s'agit tout simplement de convaincre l'ensemble des nigériens que la corruption n'aura plus droit de cité sur le territoire nigérien comme l'a toujours souhaité le Président de la République dans ces discours prononcés à l'occasion de certains événements.

La volonté politique étant indéniable comme l'a rappelé le Président de l'Assemblée nationale, il s'avère nécessaire pour les institutions de répression de la corruption et la justice de mettre les bouchées doubles afin qu'une fois pour toutes, les nigériens se convainquent que tout nigérien, quelque soit son statut social et son appartenance politique est justiciable.

Les passe-droits et les éventuelles protections politiques ne seront plus efficaces.

12 mars 2017
Source : La Nation

ImprimerE-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Politique