Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 25 mai 2018

    Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 25 mai 2018

Elback Zeinabou Tari BakoA l’instar des autres pays du monde, le Niger commémore aujourd’hui 8 mars, la Journée Internationale de la Femme. A cette occasion, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, a livré un message, dans lequel elle a salué les progrès importants enregistrés dans notre pays en matière de développement, et a souligné que de nombreux défis restent encore à relever. Pour l’Edition 2017, le thème retenu par notre pays est, « Autonomisation économique des femmes : quelle contribution pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable».

Pour marquer cette journée mémorable, des actions de sensibilisation sur le thème, et sur l’historique de la journée sont prévues afin que les cibles qui sont les femmes rurales s’approprient de la journée et qu’elles prennent conscience de leur situation et de l’importance de leur contribution à l’atteinte des ODD. C’est également une occasion d’assurer davantage une plus grande mobilisation des différents partenaires au développement pour la prise en charge des actions visant l’autonomisation économique de la femme au Niger. Dans son message, la ministre Elback Zeinabou Tari Bako a situé l’historique de cette journée, rappelant que celle ci trouve son origine dans les mouvements ouvriers du tournant du 20ème siècle en Amérique du Nord et dans toute l’Europe.

Depuis lors, la journée internationale de la Femme a pris une nouvelle dimension mondiale pour les femmes des pays développés comme pour celles des pays en voie de développement. Ainsi, elle a été proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies, à l’occasion de la décennie de la femme en 1975, pour marquer les marches historiques des femmes en mars 1907 et 1908 en vue de revendiquer leurs droits au suffrage.

Selon la ministre en charge de la promotion de Femme, le choix de ce thème se justifie par l’engagement que son département ministériel doit prendre pour une grande action de plaidoyer afin de faire face aux situations de dépendance de la femme qui sont entre autres : la dépendance sociale matérialisée par un faible pouvoir de décision, une pénibilité de vie, des barrières à l’accès aux services sociaux ; la dépendance financière qui se matérialise par un faible revenu, de nombreuses barrières à l’accès aux connaissances, aux emplois et aux ressources productives (Terres, outils, intrants).

Le choix de ce thème se justifie également du fait que la pauvreté touche encore plus de la moitié de la population dont 73% sont des femmes. Evoquant la situation de la femme au Niger, la ministre a dénoncé la violation constante des droits des femmes et leur marginalisation. Les femmes croulent sous le poids des travaux domestiques, le poids des traditions et des coutumes, et sont victimes des mauvaises interprétations des préceptes de l’islam. Mme Elback Zeinabou Tari Bako d’indiquer que la promotion de l’équité de genre et la demarginalisation des femmes sont aujourd’hui des principes qui sont acceptées comme étant essentiels pour le développement humain et l’éradication de la pauvreté.

Pourtant « citoyennes à plus de 50% de la population du Niger et en tant qu’actrices de développement, les nigériennes jouent un rôle déterminant dans le développement du pays en menant des activités génératrices de revenus dans tous les secteurs de production (agriculture, élevage, artisanat, petit commerce…). Cependant, leur contribution à la création des richesses est limitée du fait qu’elles n’ont pas suffisamment accès au crédit et que les outils modernes de production et de transformation des produits ne leur sont pas toujours accessibles » a relevé la ministre.

Elle a en outre cité plusieurs actions menées par l’Etat et ses partenaires avant d’affirmer que des progrès importants ont été enregistrés au Niger par rapport à la situation de la femme en matière de développement. D’après Mme Elback Zeinabou, les contraintes qui entravent l’équité de genre et l’autonomisation des femmes ont toutes la même source : les rigidités socio culturelles qui entravent l’éducation et l’autonomisation économique des femmes.

Aïssa Abdoulaye Alfary et Rachida Abdou Ibrahim (Stagiaiare)

08 mars 2017
Source : http://lesahel.org/

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Numériser les anciens chants traditionnels pour sauvegarder le patrimoine culturel

Le Niger, vaste pays du Sahel, est composé de plusieurs groupes ethnolinguistiques ayant chacun hérité d’un important capital culturel. Chaque groupe ... ...

Musique - Retour sur scène de Safiath, la voix d’or de la chanson nigérienne

 Dix ans de carrière musicale dont huit passés au sein du groupe KAIDAN GASKIYA ; une nouvelle carrière solo ; plusieurs mois de travail en couli... ...

Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans

Djibo Badjé, dit Dialba, était le plus grand griot historien zarma encore vivant, il s'est éteint à près de 80 ans. © © Gustave DeghilageIl était la ... ...

Rahmatou Keïta Visiteur Illustre du « Centro de Saberes Africanos, Americanos Y Caribeños » Au Venezuela

Rahmatou Keïta - dont les festivals ne tarissent pas d’éloges sur son nouveau film Zin’naariyâ ! - est nommée « Visiteur Illustre » d... ...

Port du turban : Signe de matérialisation de la culture nomade

Image d'illustrationDans les sociétés africaines, particulièrement au Niger, l’identité culturelle est fondamentale. Les accoutrements, les parures so... ...

Niger : lancement de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat à Niamey

Image d'illustration Les festivités de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat ont été officiellement lancées dimanche au Village Artisan... ...

Au plus loin dans le noir : Quand un acteur porte un film par son talent

Une des dernières réalisations du désormais vétéran du cinéma nigérien, le film Au plus loin dans le noir constitue avec La quatrième nuit noir, les t... ...

Vient de paraître! Itinéraire d’un combat ! Décryptage des dossiers brûlants au Niger : par Moustapha KADI OUMANI

Préface d’Albert Michel WRIGHT Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence des questions d’actualité sur le Niger. Il nous invite à lire les événements... ...

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Politique

Actu africaine

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des côtes du Brésil. Ces Sénégalais, Guinéens, Nigérian... ...

L’Afrique par l’éducation : Par Dr Farmo Moumouni

Pendant plusieurs siècles, l’Africain été soumis à l’action de forces étrangères. Il n’est pas sorti indemne de ces rencontres. Cela est hors de toute... ...

L’Asie, nouvelle terre de financement des entreprises en Afrique

Citée par « Jeune Afrique », l’économiste zambienne et auteure du livre Dead Aid, Dambisa Moyo déclare : « Les pays africains ont besoi... ...

L’Afrique de l’Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz du continent

L'Afrique de l'Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz naturel du continent, a annoncé lundi 7 mai à Abidjan le commissaire Énergies ... ...

«L’Afrique subit une pollution pétrolière provoquée et entretenue par les multinationales»

M. Mahaman Louan Gaya, secrétaire général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole AfricainsLa pollution aux hydrocarbures est endémique sur le Co... ...

Les 30 Jeunes Entrepreneurs Africains les plus prometteurs en 2018

Les jeunes entrepreneurs africains ne cessent de faire bouger les choses. Ils prennent plus de risques que jamais et montent des entreprises phénoména... ...

Fin du forum Mo Ibrahim pour une meilleure gouvernance en Afrique

Ce forum, qui a pris fin à Kigali dimanche, veut encourager les bonnes pratiques en politique. Vendredi soir Ellen Johnson Sirleaf a reçu le prix de l... ...

Au Sénégal, quand la diaspora revient

L'Afrique n'est pas qu'un continent que l'on veut quitter à tout prix à bord d'une embarcation de fortune. C'est aussi une terre où l'on revient s'ins... ...

Industrie textile : l’Afrique s’organise pour barrer la route aux friperies

Les vêtements de seconde main occupent une place importante sur le marché du continent. Pour nombre d’analystes, ce phénomène serait la com... ...