Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des Ministres du vendredi 19 janvier 2018

    Communiqué du Conseil des Ministres du vendredi 19 janvier 2018

Elback Zeinabou Tari BakoA l’instar des autres pays du monde, le Niger commémore aujourd’hui 8 mars, la Journée Internationale de la Femme. A cette occasion, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, a livré un message, dans lequel elle a salué les progrès importants enregistrés dans notre pays en matière de développement, et a souligné que de nombreux défis restent encore à relever. Pour l’Edition 2017, le thème retenu par notre pays est, « Autonomisation économique des femmes : quelle contribution pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable».

Pour marquer cette journée mémorable, des actions de sensibilisation sur le thème, et sur l’historique de la journée sont prévues afin que les cibles qui sont les femmes rurales s’approprient de la journée et qu’elles prennent conscience de leur situation et de l’importance de leur contribution à l’atteinte des ODD. C’est également une occasion d’assurer davantage une plus grande mobilisation des différents partenaires au développement pour la prise en charge des actions visant l’autonomisation économique de la femme au Niger. Dans son message, la ministre Elback Zeinabou Tari Bako a situé l’historique de cette journée, rappelant que celle ci trouve son origine dans les mouvements ouvriers du tournant du 20ème siècle en Amérique du Nord et dans toute l’Europe.

Depuis lors, la journée internationale de la Femme a pris une nouvelle dimension mondiale pour les femmes des pays développés comme pour celles des pays en voie de développement. Ainsi, elle a été proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies, à l’occasion de la décennie de la femme en 1975, pour marquer les marches historiques des femmes en mars 1907 et 1908 en vue de revendiquer leurs droits au suffrage.

Selon la ministre en charge de la promotion de Femme, le choix de ce thème se justifie par l’engagement que son département ministériel doit prendre pour une grande action de plaidoyer afin de faire face aux situations de dépendance de la femme qui sont entre autres : la dépendance sociale matérialisée par un faible pouvoir de décision, une pénibilité de vie, des barrières à l’accès aux services sociaux ; la dépendance financière qui se matérialise par un faible revenu, de nombreuses barrières à l’accès aux connaissances, aux emplois et aux ressources productives (Terres, outils, intrants).

Le choix de ce thème se justifie également du fait que la pauvreté touche encore plus de la moitié de la population dont 73% sont des femmes. Evoquant la situation de la femme au Niger, la ministre a dénoncé la violation constante des droits des femmes et leur marginalisation. Les femmes croulent sous le poids des travaux domestiques, le poids des traditions et des coutumes, et sont victimes des mauvaises interprétations des préceptes de l’islam. Mme Elback Zeinabou Tari Bako d’indiquer que la promotion de l’équité de genre et la demarginalisation des femmes sont aujourd’hui des principes qui sont acceptées comme étant essentiels pour le développement humain et l’éradication de la pauvreté.

Pourtant « citoyennes à plus de 50% de la population du Niger et en tant qu’actrices de développement, les nigériennes jouent un rôle déterminant dans le développement du pays en menant des activités génératrices de revenus dans tous les secteurs de production (agriculture, élevage, artisanat, petit commerce…). Cependant, leur contribution à la création des richesses est limitée du fait qu’elles n’ont pas suffisamment accès au crédit et que les outils modernes de production et de transformation des produits ne leur sont pas toujours accessibles » a relevé la ministre.

Elle a en outre cité plusieurs actions menées par l’Etat et ses partenaires avant d’affirmer que des progrès importants ont été enregistrés au Niger par rapport à la situation de la femme en matière de développement. D’après Mme Elback Zeinabou, les contraintes qui entravent l’équité de genre et l’autonomisation des femmes ont toutes la même source : les rigidités socio culturelles qui entravent l’éducation et l’autonomisation économique des femmes.

Aïssa Abdoulaye Alfary et Rachida Abdou Ibrahim (Stagiaiare)

08 mars 2017
Source : http://lesahel.org/

L'Invité de Nigerdiaspora : M. Adamou Garba, Président du parti RSV-NI’IMA

L'Invité de Nigerdiaspora : M. Adamou Garba, Président du parti RSV-NI’IMA


 

Revue de Presse Labari

Société

Interview

Culture

Elhadji Magori Sani nommé directeur du Centre national de la Cinématographie du Niger (CNCN)

Au titre du ministère de la Renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, Monsieur Elhadji Magori Sani, réalisateur et producteur, ... ...

Au plus loin dans le noir : Quand un acteur porte un film par son talent

Une des dernières réalisations du désormais vétéran du cinéma nigérien, le film Au plus loin dans le noir constitue avec La quatrième nuit noir, les t... ...

Vient de paraître! Itinéraire d’un combat ! Décryptage des dossiers brûlants au Niger : par Moustapha KADI OUMANI

Préface d’Albert Michel WRIGHT Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence des questions d’actualité sur le Niger. Il nous invite à lire les événements... ...

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Palmarès de la 2ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger ( TFCN) 2017

Catégorie fiction et Série télévisuelle : ( Jury: Président Harouna Niandou, Président de l'association des Cinéastes du Niger , ancien ministre, et p... ...

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta est marraine de Toukountchi Festival de Cinéma du Niger 2017, Niamey

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta, marraine 2017Placée sous le haut patronage de Monsieur Assoumana Malam Issa, ministre de la Renaissance Cul... ...

Zinder : Inauguration du nouveau CCFN, par le président Issoufou Mahamadou

Image d'illustration Tout le monde a en mémoire les tristes événements qui se sont déroulé dans notre pays, consécutivement à l’affaire Charlie Heb... ...

Préparatifs du 18 décembre Tahoua Sakola : Maradi a choisi ses ambassadeurs dans le domaine de la culture

Après la tenue des éliminatoires communales et départementales, les représentants des huit départements de la région et ceux de la commune de Maradi d... ...

Conférence de presse, en prélude au concert de MALI YARO

YOUNBAN c’est le nom du prochain album de l’artiste MALI YARO qui sera vernis le 9 décembre prochain au palais des congres de Niamey. En prélude à ce ... ...

Politique

Actu africaine

6 des 10 pays à la plus forte croissance en 2018 sont africains

Avec 8,3 % de croissance, le Ghana sera en 2018 en tête des économies les plus dynamiques, suivi de l’Éthiopie, selon les prévisions de la Banque... ...

Le Nigeria lance le premier TGV d’Afrique de l’Ouest

Il relie Abuja à Kaduna au nord du pays et aura nécessité cinq ans de travaux et un prêt de 849 millions de dollars contracté auprès d’une banque chin... ...

La gaffe du président Donald Trump : L’Union Africaine réagit

Dans la presse et sur les réseaux sociaux, l’affaire défraie la chronique : Le président des Etats Unis d’Amérique a qualifié les Etats africains... ...

Le Groupe Africain à l’ONU réclame des excuses à Trump

Les ambassadeurs du groupe africain à l'ONU ont exigé vendredi, dans un communiqué au langage très fort, "rétractation" et "excuses" au président amér... ...

Nigeria/Opération ‘’Deep Punch 2’’ Les combattants de Boko Haram traqués jusque dans leurs derniers retranchements

En cours depuis quelques jours, l'opération militaire régionale baptisée "Deep Punch 2" est bien parie pour débarrasser le Nigeria de la gangrène du t... ...

L’Afrique est-elle condamnée à rester instable ?

L’Afrique de manière cyclique est victime de nombreux conflits. On ne peut pourtant pas dire que les Africains sont plus violents que les populati... ...

L'intégration régionale, clef de la croissance africaine

Et si pour augmenter la croissance africaine il fallait repenser les organismes régionaux ?Depuis les intuitions pionnières de Jacob Viner dans les an... ...

Rétrospective Afrique : les événements mémorables de 2017 en bref (Senenews Actu)

L’année 2017 fait ses adieux peu à peu, laissant la place à une année nouvelle. 2017 s’en va donc; telle une dune de sable qui s’effrite grain après g... ...

Liberia : George Weah élu président

Le président de la commission électorale libérienne a communiqué jeudi soir les premiers résultats de l'élection présidentielle du 26 décembre. L'anci... ...