Communiqué de l’Opposition Politique Nigérienne du 17 juillet 2020

Declaration-de-l-Opposition-politique-nigerienne-du-29-juin-2020C'est sans étonnement que l'Opposition politique a suivi la présentation par le Premier ministre, président du CNDP, des conclusions de la réunion dudit organe en date du vendredi 03 juillet 2020. L'on aura constaté, comme à ses habitudes, que le Premier ministre, président du CNDP, a travesti les conclusions de cette réunion et a diverti l'opinion sur les questions essentielles relatives aux élections locales, au vote des nigériens de la diaspora et à l'organisation d'élections libres, transparentes, inclusive,

L'Opposition politique nigérienne réitère ses exigences quant à

  1. La tenue des élections locales avant les élections présidentielles ;
  2. L'enrôlement et le vote des nigériens de l'extérieur ;
  3. La dissolution de la CENI ;
  4. La démission des membres de la Cour constitutionnelle pour violation de leur serment.

Aussi, l'Opposition politique nigérienne se réjouit-elle de voir ses positions sur les élections locales et le vote des nigériens de la diaspora partagées par le Groupement des partis politiques non affiliés (GPPNA), l'Alliance pour la République (APR), et l'écrasante majorité des partis membres de la mouvance présidentielle (MRN).

Enfin, l'Opposition politique nigérienne invite l'ensemble des partis politiques, les associations et tous les nigériens épris de paix et de justice, à se mobiliser dans un large front pour mettre fin à la volonté manifeste du PNDS Tarayya à truquer les élections à venir.

Fait à Niamey le 17 juillet 2020.

Pour l’Opposition Politique Nigérienne
Amadou Djibo Ali

 

La version originale du Communiqué de l’Opposition Politique Nigérienne du 17 juillet 2020

z

Imprimer E-mail

Politique.