5ème session ordinaire du Comité national du code rural : Echanges autour de l’approbation de deux documents fonciers d’intérêt pour le Niger

5ème session ordinaire du Comité national du code rural : Echanges autour de l’approbation de deux documents fonciers d’intérêt pour le NigerLe Comité national du code rural a tenu, hier matin à Niamey, sa 5ème session ordinaire consacrée à l’approbation du document de la Politique foncière rurale de la République du Niger (PFRN) et de celle du Schéma d’aménagement foncier de la région de Maradi (SAF-Maradi). La session a été présidée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, président du Conseil national du code rural, M. Albadé Abouba, en présence du ministre de l’environnement et son homologue des domaines, ainsi que la participation des partenaires techniques et financiers et plusieurs acteurs concernés.

Au cours de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux, le Ministre d’Etat Albadé Abouba a rappelé que la présente session ordinaire du Comité national du code rural intervient trois ans après celle tenue en décembre 2017 et qui a couronné un processus très laborieux ayant conduit à l’élaboration et à la validation du document de politique foncière rurale du Niger. L’aboutissement heureux de cette démarche, a-t-il indiqué, confirme la détermination du Gouvernement «de doter le Niger d’un document de politique à même de garantir un accès juste à tous les nigériens, conformément aux orientations du programme de renaissance de SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat ».

Selon le président du Comité national du code rural, le Ministre d’Etat AlbadeAbouba, l’exercice d’élaboration d’une politique foncière rurale pour le Niger que son département ministériel conduit depuis quatre ans place le Niger parmi « les Etats qui ont véritablement compris la nécessité de se doter d’un document portant sur cette politique publique qui tienne compte des exigences en la matière, y compris les normes et directives internationales».Ce document de politique est d’ores et déjà accompagné de son premier plan d’action qui va de 2021 à 2027. Au terme de son allocution, M. Albadé Abouba a aussi souligné que le Schéma d’aménagement foncier de la région de Maradi, qui doit aussi être adopté au cours de la session ordinaire, est un outil indispensable pour «l’amélioration de la gouvernance foncière et la réduction des conflits liés à l’accès aux ressources naturelles ».

En début de cérémonie, le Secrétaire Permanent du Code rural, M. Alhou Abey Bazou, a fait un rappel des missions assignées au Comité national du code rural, ainsi que les objectifs poursuivis par la 5ème session ordinaire. Il a salué l’avancée significative du Niger dans le domaine de la gouvernance du foncier, devenue un sujet d’intérêt sous régional, régional, continental, voire même mondial.

La Politique foncière rurale de la République du Niger (PFRN) permet de répondre de manière pertinente à de nombreuses préoccupations ambiantes aussi bien du décideur que de l’usager du foncier rural au Niger, tout en collant aux réalités et à la légalité de l’Etat de droit. Ses orientations politiques et axes stratégiques sont entièrement pensés pour une modernisation des systèmes ruraux de production et leur meilleure insertion dans un aménagement harmonisé du territoire.

Souleymane Yahaya(onep)

26 juin 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.