Rencontre d’échanges au Ministère des Enseignements secondaires : Les acteurs se concertent pour une reprise sécurisée des activités académiques le 1er juin prochain

Rencontre d’échanges au Ministère des Enseignements secondaires : Les acteurs se concertent pour une reprise sécurisée des activités académiques le 1er juin prochainLe ministre des Enseignements Secondaires, M. Mohamed Alhadji Sanoussi Samro a rencontré, le mardi 19 mai dernier à Niamey, les acteurs de l’éducation, notamment, les syndicats des enseignants, les membres de l’Union des scolaires nigériens (USN), ceux des ONG et associations œuvrant dans le domaine de l’éducation, etc. Le but de cette rencontre est d’échanger et d’informer les participants (partenaires sociaux) sur les préparatifs de la réouverture des établissements scolaires dans le contexte de la pandémie du COVID-19. Au cours de cette rencontre les participants ont apporté des contributions, des propositions et des suggestions afin de mettre tous les acteurs de l’école à l’abri de cette pandémie qui est d’ailleurs à l’origine de la fermeture des établissements scolaires depuis le 20 mars 2020.

Après le mot de bienvenue du ministre des Enseignements secondaires, le Secrétaire Général du Ministère, M. Mohamed Zeidane a fait un exposé sur les préparatifs de la réouverture des établissements scolaires dans le contexte de la pandémie du COVID-19. M. Zeidane a dévoilé un ensemble de dispositifs à prendre pour la réouverture des établissements. Ainsi des séances d’information et de sensibilisation seront régulièrement organisées en direction des autorités administratives du secteur de l’éducation, des leaders traditionnels, des partenaires de l’école (APE, Syndicat des enseignants, USN, COGES, etc.) afin de vulgariser le rôle et la responsabilité de chacun dans la lutte contre le COVID-19 en milieu scolaire et extrascolaire. En ce sens, un comité de veille sera également mis en place dans chaque établissement pour amener les chefs d’établissement et les élèves à respecter les mesures barrières, à savoir, la désinfection des salles de cours surtout dans les zones urbaines touchées par la pandémie, le lavage des mains à l’entrée des classes et au retour à la maison, le port des masques de protection, l’interdiction aux élèves, enseignants, personnel administratif et auxiliaires malades ou présentant des symptômes de la maladie de venir à l’école, etc.

Par ailleurs le SG du Ministère des Enseignements secondaires a expliqué les mesures d’accès aux établissements et aux salles de cours. «Il faut éviter les attroupements à l’entrée des établissements, dans la cour et à la sortie; veiller à l’aération des salles de cours ; appliquer les mesures de distanciation en aménageant autant que possible les salles de classes ; expliquer aux élèves le danger du partage des bavettes, de matériel pédagogique, des aliments etc. Le personnel enseignant et le staff administratif doivent veiller à l’application stricte de ces mesures de prudence», a insisté M. Mohamed Zeidane.

Aux termes de ces échanges, le ministre des Enseignements secondaires a, au nom du Gouvernement, salué et encouragé tous les acteurs de l’éducation pour l’intérêt qu’ils accordent à cette initiative de sauvetage de l’année académique 2019-2020. «J’appelle à la mobilisation de tous les partenaires pour préserver la sérénité dans les établissements pendant les 45 jours. Nous vous demandons également de prendre toutes les mesures d’accompagnement nécessaires pour un bon déroulement des examens et une bonne rentrée scolaire 2020-2021 qui coïncide avec une année électorale», a exhorté M. Mohamed Alhadji Sanoussi Samro.

Rappelons que les cours seront étalés sur une période de 45 jours, à partir du 1er juin. Les dates des examens du BEPC et du Baccalauréat seront fixées ultérieurement par arrêté ministériel.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley(onep)

21 mai 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.