Concours de recrutement des spécialistes à la douane : À quoi joue le ministre des Finances ?

Concours de recrutement des spécialistes à la douane : À quoi joue le ministre des Finances ?Tout le monde se souvient de ces concours qui ont fait couler beaucoup d’ancres dans ce pays, et l’on se rappelle aussi des derniers sit-in des admissibles au ministère des finances, ainsi que des sorties musclées par presse interposées entre ces admissibles et le Syndicat National des Agents des Douanes (SNAD). Il s’agit de concours ayant pour but principal une modernisation de l’administration douanière. En réalité ce sont des concours recommandés par l’Organisation mondiale des Douanes (OMD) dans toutes les administrations douanières du monde, chose qui n’a pas été accueillie par le syndicat national des agents des douanes et certains de ses militants.

En effet, depuis le mois de juillet 2019 que cette affaire était pendante devant le Conseil d’Etat sur requête du Snad qui demanda annulation des ces concours, ce qui a amené le ministre des finances à suspendre le processus d’intégration pour attendre la décision du juge et fait plonger dès lors les candidats admissibles dans une attente de plus d’une année.

Finalement, la décision tant attendue est tombée le 8 avril 2020 dernier pour trancher le litige et mettre fin à ce tiraillement qui n’a que trop duré. Par Arrêté N°31/2020/CONT du 08 avril 2020, la requête du Snad est déclarée irrecevable par le juge administratif, décision légalisant dans la même foulée tous les arrêtés portant ouverture desdits concours et vient définitivement mettre un terme à tout débat au sujet de ces derniers. Pourtant, malgré la décision du juge rendue en faveur de ces jeunes, ils semblent ne pas être au bout de leur peine depuis le mois de septembre 2018. En effet, le ministre des finances Mamadou Diop continue d’afficher un mépris total à l’égard de ces jeunes admissibles aux différents concours de recrutement des spécialistes à la douane tout en refusant de signer leurs Arrêtés définitifs d’admission malgré cette décision rendue par le juge après plus d’un mois. Qu’est-ce qui justifie l’attitude du ministre Mamadou Diop ? Pourquoi affiche- t-il autant de mépris à l’égard des ces jeunes ? A-t-il été envoûté pour ne pas signer leurs arrêtés définitifs ? C’est la question que posent certains observateurs, car ils ne comprennent plus cette attitude affichée du ministre Diop. Le ministre Mamadou Diop ne doit pas oublier qu’il fait face à l’histoire, et que tous les regards de ces jeunes sont fixés vers lui pour exécuter cette décision de justice et ainsi mettre ces jeunes dans leurs droits.

Arouna Yacouba 
16 mai 2020
Source : Le Canard en Furie

Imprimer E-mail

Politique.