Sortie de prison du chef de file de l’opposition et perspectives électorales : Quand Hama Amadou fausse les calculs de certains leaders politiques

Sortie de prison du chef de file de l’opposition et perspectives électorales : Quand Hama Amadou fausse les calculs de certains leaders politiques L’exil de Hama Amadou, le président du Moden Fa Lumana Africa et chef de file de l’opposition depuis les élections générales de 2016, a donné lieu à des supputations diverses. Et puisque son retour au pays suppose son emprisonnement, il a vite été déduit qu’il ne rentrerait jamais. Les spéculations ont fait les choux gras de plusieurs titres, à Niamey, mais aussi le sujet principal de débat dans les fadas, les salons feutrés ainsi que les cercles politiques. Et puis, sans crier gare, Hama Amadou débarque à Niamey. C’était au lendemain du décès de sa mère. Il se rend directement au cimetière pour se recueillir sur la tombe de la défunte et rentre chez lui. C’est le coup de tonnerre à Niamey. Les photos ont rapidement fait le tour du monde. Et pourtant, des gens continuaient à douter. Est-ce possible, se demande- t-on ici et là ? Une fois son retour au bercail admis par tout le monde, c’est le déferlement à son domicile. Amis, parents et connaissances, mais surtout personnalités du monde politique, ont défilé chez lui pour lui présenter leurs condoléances. Le motif officiel. Mais, derrière, il y a d’autres préoccupations.

Le sort politique de Hama Amadou est loin d’être scellé

Retourné en prison, à Filingué, la température, à Niamey, est retombée du coup. Hama Amadou est revenu purger le reste de sa peine. Dans le champ politique, tout le monde n’a pas intérêt à le voir en liberté. Il sortira pourtant de prison à l’occasion d’une remise de peine. Et depuis, les cartes semblent complètement chamboulées. Ceux qui ont pensé que son sort est définitivement scellé et qui ont fait des calculs politiques làdessus semblent désemparés. Ils ne comprennent pas et semblent voir dans cette libération de Hama Amadou un coup tordu.

De la part du président Issoufou Mahamadou, soupçonné dans un secteur de son camp politique de chercher à arrondir les angles avec son célèbre opposant. Des individus dits proches de Mohamed Bazoum semblent subitement devenus amers et vindicatifs, s’attaquant ouvertement à Lumana et à ses responsables.

Un d’entre eux, un certain Haboubacar Manzo, a d’ailleurs été traduit en justice sur plainte des sieurs Oumarou Moumouni Dogari et Soumana Sanda pour les avoir nommément cités comme étant les artisans des manifestations nocturnes à Niamey.

Des perspectives nouvelles se précisent de plus en plus

La sortie de prison de Hama Amadou dérange au plus haut point dans le giron politique. Et il n’y a pas que Mohamed Bazoum et/ou ses proches qui semblent tourmentés. Nombre d’acteurs politiques auraient sérieusement misé sur son maintien en détention. Aujourd’hui, s’il est en liberté, ceux qui le considèrent comme un obstacle majeur à la réalisation de leur dessein croient encore garder un espoir de le voir écarté de la course à l’élection présidentielle. Cet espoir, c’est cet article 8 du code électoral, à dessein introduit pour l’éliminer de la course. Un mince espoir qui va sans doute s’évanouir, la classe politique dans sa majorité ayant jugé, en maintes occasions, d’assainir le code électoral afin qu’il puisse garantir l’organisation d’élections crédibles et gage de paix sociale. Ce qui est certain, de nouvelles perspectives politiques se précisent de plus en plus pour le chef de file de l’opposition.

Les immenses qualités d’homme d’Etat de Hama Amadou, un atout pour le Niger

Au second tour de l’élection présidentielle en 2016 alors qu’il était en prison, Hama Amadou est de toute évidence un adversaire politique que l’on ne souhaite pas croiser le chemin. Or, désormais, il va falloir compter avec lui. Ses adversaires politiques, ceux qui pensent qu’ils doivent nécessairement l’anéantir pour atteindre leur objectif sont, certes, nombreux. Mais ses amis sont encore plus nombreux. La plupart connaissent les compétences de l’homme.

Aussi se donnent-ils pour perspective de se battre à ses côtés pour le propulser à la tête de l’Etat et permettre au Niger de bénéficier de ses immenses qualités d’homme d’Etat. Certains leaders politiques, ambitieux mais réalistes, dit-on, ont compris l’enjeu du moment. Les témoignages sur ce que Hama Amadou peut apporter en bien pour le Niger sont nombreux. Et chose assez surprenante, ils viennent parfois d’adversaires politiques irréductibles.

A.Doudou

10 mai 2020
Source : Le Canard En Furie

Imprimer E-mail

Politique.