Le Premier ministre préside un séminaire gouvernemental sur le COVID-19 : Partage d’informations sur le plan de prévention et de riposte face à la maladie

Le Premier ministre préside un séminaire gouvernemental sur le COVID-19 : Partage d’informations sur le plan de prévention et de riposte face à la maladieLa salle Présidentielle du Palais des Congrès de Niamey a abrité hier, un séminaire gouvernemental sur le coronavirus COVID-19. Les travaux organisés par le Ministère de la Santé Publique et ses partenaires techniques et présidés par le Premier Ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, ont permis d’informer l’opinion nationale et internationale de la situation en général, d’expliquer les activités réalisées dans le cadre de la préparation du Niger pour sa riposte face à cette pandémie. A cette occasion le plan de la riposte que le pays entend mettre en œuvre a été présenté.

Le séminaire s’est déroulé en présence des membres du Gouvernement, des partenaires stratégiques du Ministère de la santé publique, ainsi que des membres du corps diplomatiques accrédités au Niger.

A l’ouverture du séminaire, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini a indiqué qu’il s’agit de faire appel aux spécialistes du domaine pour édifier davantage les membres du Gouvernement sur les tenants et aboutissants de cette pandémie et leur permettre de faire face au COVID-19. « Il s’agit d’une question très inquiétante, a-t-il poursuivi, parce que depuis que la République populaire de Chine l’a annoncé en fin décembre 2019, cette maladie se propage à une grande vitesse à travers le monde, et l’Afrique n’est pas épargnée avec 6 pays déjà atteints, dont 2 de la zone de la CEDEAO».

SE Brigi Rafini a ajouté que le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, a instruit le Gouvernement à prendre toutes les mesures pour préparer le pays à faire face à cette « terrible maladie », en prévenant mieux et efficacement le COVID-19 et le cas échéant, à assurer une meilleure prise en charge s’il devait arriver au Niger. « Cette préoccupation nous la partageons, nous devons rester soudés et lutter ensemble et je crois que vous êtes tous engagés dans cette perspective », a dit le Premier ministre.

Mme Melanga A. B. Philomène, représentante de l’OMS au Niger, a entretenu les participants sur les moyens de propagation du COVID-19, ses symptômes, la situation actuelle dans le monde, les mesures efficaces pour lutter contre l’épidémie, et les mesures de protection à mettre en œuvre. «Comme c’est un virus qui est nouveau, on ne dispose pas encore d’assez d’informations, mais l’OMS suit quotidiennement la situation au niveau de tous les pays du monde car ils ont mis en place un mécanisme de surveillance qui permet de détecter les cas et de partager avec nous pour un suivi de la situation », a-t-elle indiqué.

eConvergeant dans le même sens que la Représentante de l’OMS au Niger, le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique a souligné que le Niger se trouve devant une situation très grave et qui a un fort impact socio-économique. Au terme de ses deux présentations, Dr Ranaou a exprimé le besoin de disposer d’un comité interministériel de haut niveau pour piloter les actions de la riposte. Il a ajouté que, en plus du besoin urgent pour mobiliser les ressources financières nécessaires à l’application du plan de riposte, une attention particulière « doit être accordée à l’organisation des grands évènements que le Niger a dans son pipeline».

A la clôture du séminaire Gouvernemental, le Premier Ministre Brigi Rafini a remercié les différents intervenants qui ont expliqué «les tenants et aboutissants de cette pandémie» et également tous les responsables en charge de la situation au Niger, à savoir le Ministère de la Santé Publique et ses partenaires stratégiques pour toutes les dispositions qui ont déjà été prises. « Nous avons également été édifiés sur les difficultés que rencontrent les services techniques dans la mise en œuvre de la stratégie de riposte contre le COVID19, notamment en termes de prise en charge des différents cas. Nous allons tenir compte de toutes les recommandations qui ont été faites relativement à notre système de prévention et de riposte qui va être privilégié », a-t-il conclu.

Souleymane Yahaya(onep)

05 mars 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.