Visite des partenaires techniques et financiers au Centre de traitement des données pour l’élaboration du fichier électoral biométrique : Les PFT s’enquièrent de l’évolution du processus électoral au Niger

Visite des partenaires techniques et financiers au Centre de traitement des données pour l’élaboration du fichier électoral biométrique : Les PFT s’enquièrent de l’évolution du processus électoral au NigerLes partenaires techniques et financiers (PTF) ont effectué, mardi dernier, une visite au Centre de traitement des données (CTD) pour l’élaboration du fichier électoral biométrique de la Commission électorale indépendante (CENI). Cette visite a permis aux PFT de s’enquérir du processus de traitement des données en cours, notamment celles de la zone 1 qui comprend les régions d’Agadez, de Dosso, de Tahoua et de Tillabéri. La visite a été guidée par le directeur technique chargé de l’informatique et du fichier biométrique, M. Oumarou Saidi, en présence du président de la CENI Me Issaka Souna.

Peu après avoir accueilli les membres de la délégation des PFT, le président de la Commission électorale Nationale indépendante a tout d’abord donné des brèves explications sur le processus de l’enrôlement biométrique en général. Me Issaka Souna a notamment annoncé aux partenaires techniques et financiers que bientôt les premières listes provisoires de la zone 1 seront affichées. Il a ensuite réitéré ses remerciements aux partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement.

La première étape de la visite a été effectuée au niveau de l’antenne satellite de transmission des données. Chacune des huit régions dispose d’une antenne satellite pour la transmission des données au niveau central. Selon les explications du directeur technique chargé de l’informatique et du fichier biométrique, M. Oumarou Saidi, c’est par cette antenne satellite que transitent les données d’enrôlement biométrique de toutes les régions du pays et de la diaspora. «A travers ce canal, les données sont transportées en toute fluidité et sécurité», a-t-il souligné.

Ensuite, la délégation des PTF a été conduite dans la salle d’adjudication, où sont traités les «doublons» détectés ou anomalies. Sur place les membres de la délégation ont suivi une présentation détaillée sur les phases de la création du fichier électoral. Des exemples d’anomalies, en l’occurrence des «doublons» ont été montrés à la délégation dans cette présentation. Dans ce service d’adjudication, deux équipes travaillent de jour et de nuit afin d’accélérer le traitement des données. «On parle de doublon quand des personnes se font enrôler avec la même pièce d’état civil», a expliqué M. Oumarou Saidi avant de préciser que, selon la loi, en cas de doublon, c’est le premier enrôlement qui sera pris en compte.

Le directeur technique chargé de l’informatique et du fichier biométrique a expliqué la création du fichier électoral biométrique comme suit: «La première étape commence au niveau du centre d’enrôlement et de vote où s’effectue l’enregistrement biométrique de la population dans les stations d’enrôlement biométrique. Après intervient la centralisation des données chiffrées issues des stations au niveau communal ou régional. Puis, ces données chiffrées sont exportées au niveau central à travers un système fiable et sécurisé, pour intégrer la base de données biométriques. Et enfin, viennent la gestion du fichier électoral et l’émission des listes et des cartes d’électeurs».

Enfin, le directeur technique chargé de l’informatique et du fichier biométrique, M. Oumarou Saidi, a annoncé que les données de la zone 1 consolidées au niveau central à la date d’aujourd’hui font ressortir que 3.536.771 personnes ont été enrôlées (dont 1.923.883 femmes et 1.612.888 hommes), ce qui représente 76,50% sur une estimation de l’institut national de la statistique (INS) de 4.623.506. Il faut noter que la délégation des partenaires techniques et financiers ayant effectué cette visite comprend des représentants de la France, de l’Espagne, du Royaume des Pays-Bas et du PNUD.

Issoufou A. Oumar(onep)

27 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.