Déjeuner de presse de la Délégation de l’Union Européenne au Niger : Plusieurs questions d’actualité au menu des échanges

La Délégation de l’Union Européenne au Niger a organisé hier un déjeuner de presse. Cette rencontre avec les journalistes s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne SE Ionete Denisa-Elena, entourée de ses poches collaborateurs. Les échanges au cours de ce déjeuner ont porté sur diverses questions, dont celles relatives au renouvellement de l’establishment politique de l’Union, des grandes priorités de la nouvelle équipe, de l’appui au Sahel et à l’Afrique, du partenariat avec le Niger, et de la situation sécuritaire au Sahel.

C’est la 2e fois que la Délégation de l’Union Européenne au Niger convie les média à un déjeuner de presse afin d’échanger sur des sujets d’ordre régional voir international. A cette occasion, l’Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Niger a abordé entre autres questions celles relatives aux missions de l’Union Européenne à travers ses interventions en Afrique, et au Niger en particulier dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la sécurité, celui du développement, etc.

A l’entame de ses propos, la Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne a réaffirmé son soutien à la liberté de la presse. Elle a par ailleurs déploré la manipulation de l’information et la désinformation qui empêchent aux populations de s’informer sainement. SE Ionete Denisa-Elena a indiqué que l’Union Européenne est en train de combattre ce fléau. En effet, elle a rappelé que l’année 2019 a été mouvementée de par le monde avec des conflits observés ici et là. La Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne a mis un accent sur les grandes priorités de la nouvelle commission de l’Union Européenne.

Pour ce qui est du cas spécifique du Niger, SE Ionete Denisa-Elena a confié que pour l’Union Européenne, 2020 est une année de plein engagement. Elle a souligné que de nombreux projets ont été mis en œuvre dans les secteurs de développement à savoir la sécurité, la sécurité alimentaire, l’éducation, la santé, le genre, etc. Sur le plan sécuritaire, SE Ionete Denisa-Elena a mentionné l’appui de son institution au G5 Sahel, à la Force Mixte Multinationale dans le Lac Tchad, ainsi que le renforcement des liens entre les populations et les FDS. Dans le domaine de la Justice, la Cheffe de la Délégation a notifié que l’Union Européenne soutient le gouvernement du Niger à travers entre autres le renforcement de la chaine pénale.

S’agissant de la sécurité alimentaire, l’Union Européenne accompagne les efforts des autorités nigériennes en mettant en œuvre des projets qui contribuent à atténuer la souffrance des populations et à renforcer leur résilience. La Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Niger a, au cours des échanges, répondu aux questions relatives à la migration, au Brexit, à l’aide au développement, ainsi que sur l’intervention de l’Union dans le Sahel, et au Niger face au contexte sécuritaire complexe demandant la mutualisation des efforts.

Laouali Souleymane(onep)

11 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.