Lancement de l’enrôlement biométrique de la Zone N°2 : 3.037.028 électeurs enrôlés dont 54,41% de femmes dans la Zone 1, selon le président de la CENI

À la veille du lancement de l’enrôlement biométrique de la Zone N°2 qui a eu lieu le 8 févier à Niamey, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Sounna a livré un message dans lequel il a annoncé le résultat provisoire de la Zone 1 qui comprend les régions d’Agadez, de Dosso, de Tahoua et de Tillabéri. Lancée le 15 octobre 2019 et clôturé le 17 janvier 2020, l’opération a permis d’enrôler 3.037.028 personnes dont 1.652.442 femmes (54, 41%) et 1.384.586 hommes (45,59%).

D’après le tableau récapitulatif, il a été enrôlé 124.338 hommes (51,78%) et 115 806 femmes (48,22%) soit un total de 240.144 dans la région d’Agadez. Dans la région de Dosso, ils sont 315.746 hommes (46,59%) et 362.020 femmes (53,41%) soit un total de 677.766. Dans la région de Tahoua, l’on a enregistré 488.654 hommes (42,65%) et 657.104 femmes (57,35%) soit un total de 1.145.758. Enfin dans la région de Tillabér, 455.848 hommes (46,83%) se sont fait inscrits et 517.512 femmes (53,17%) soit un total de 973.360. Au total 1.384 586 hommes (45,59%) contre 1.652.442 femmes (54,41%) ont été enregistrés soit 3.037.028 enrôlés.

Le président de la CENI a noté à cette étape de la Zone N°1, «un plus grand engouement de nos mères et de nos sœurs pour l’enrôlement biométriques» précisant que ces chiffres sont provisoires. Me Issaka Sounna a ajouté que la transmission et la consolidation des données ne sont pas terminées. «L’adjudication et l’arbitrage débouchant sur l’établissement des listes provisoires sont actuellement en cours, et ce résultat provisoire de la première zone sera affichée dans les prochains jours en vue de ce qu’on appelle couramment le contentieux de la liste électorale provisoire, à savoir l’examen par les commissions administratives et les juridictions compétentes des réclamations et plaintes adressées à la CENI par les citoyens et des partis politiques», a précisé le président de la CENI.

Dans l’ensemble, a-t-il dit, «ces opérations se sont bien déroulées dans les 147 communes de la Zone 1 à l’exception de huit (8) communes de Tillabéri et une (1) commune de Tahoua où l’enrôlement a été partiellement perturbé». Conformément à son planning, «la CENI a démarré le 8 févier 2020 les opérations d’enrôlement biométrique dans la Zone 2, comprenant les régions de Diffa, de Maradi, de Niamey, et de Zinder qui totalisent 119 communes», a-t-il déclaré «Les opérations d’enrôlement des Nigériens de l’extérieur débuteront dans quelques semaines», a le annoncé président de la CENI.

Par ailleurs, Me Issaka Sounna a saisi cette occasion pour préciser à la population du déroulement concomitant d’une opération d’enrôlement administratif, qui est différente de l’enrôlement biométrique à vocation électorale. «Seuls figureront sur la liste électorale et donc prendront part aux différents votes, les personnes qui se seront fait enrôlées par les agents de la CENI, dans les espaces réservés à cet effet», a-t-il insisté. Selon le président de la CENI, l’enrôlement dans cette 2ème zone s’étalera sur 75 jours dans chacune des quatre (4) régions. «Chacune des cinq (5) aires enregistrera une présence effective de nos agents pendant 14 Jours. Une attention particulière doit être apportée dans la gestion des premières aires des arrondissements communaux de Maradi, de Zinder et de Niamey», a-t-il estimé. Par ailleurs, Me Issaka a demandé aux populations des centres urbains de respecter la progression des équipes dans les aires respectives de leurs cités.

Mamane Abdoulaye(onep)

10 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.