Coopération nigéro-indienne : Signature d’une convention relative à la création d’une Commission mixte de coopération bilatérale

Le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, M. Kalla Ankouraou, et son homologue de l’Inde, M. Subrahmaniyam Jaishankar Hamad, ont conjointement présidé une rencontre d’échanges et de travail à Niamey. La rencontre s’est déroulée hier matin dans les locaux du Ministère des Affaires étrangères, en présence de leurs proches collaborateurs. A la fin de cette séance de travail, les deux ministres ont signé une convention sur la création d’une commission mixte, et une autre sur les relations entre les deux ministères.

A la fin de la signature des deux conventions, le Ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, M .Kalla Ankouraou a qualifié la matinée d’hier «d’excellente» pour la coopération entre le Niger et l’Inde. La réunion, a-t-il poursuivi, a permis d’étendre la coopération entre nos deux pays «à l’agriculture, à la santé et au domaine sécuritaire qui constitue aujourd’hui la principale préoccupation de notre pays et de notre sous-région». M. Kalla Ankouraou s’est dit satisfait de cette visite et a rendu hommage à l’Inde et au niveau atteint par «cette coopération qui a commencé il y’a une dizaine d’année».

Pour sa part, le ministre indien des Affaires étrangères M. Subrahmaniyam Jaishankar Hamad, a confié avoir des entretiens qualifiés de «bons» avec son homologue nigérien. «Aujourd’hui est un jour important pour notre relation. On a eu de bonnes discussions sur le partenariat pour le développement, sur la sécurité, les technologies, et sur l’économie», a-t-il indiqué avant de remercier le Ministre Kalla Ankouraou «pour son ouverture d’esprit et son approche en vue de renforcer notre relation».

Le Ministre des Affaires étrangères du Niger et son homologue de l’Inde prédisent «de beaux jours pour la coopération» entre les deux pays. Lors de leur rencontre entre les deux délégations ont passé en revue la coopération bilatérale dans les domaines des infrastructures, de l’agriculture, de l’économie, de l’hydraulique et des technologies, y compris le solaire. Indépendamment de cette coopération entre les deux pays, les deux Ministres ont pris la décision d’inciter nos opérateurs économiques à nouer des partenariats pour promouvoir les échanges économiques et l’industrialisation. Ils ont également convenu de raffermir les relations diplomatiques et de parler beaucoup plus «politique» au Conseil de Sécurité pour échanger sur les questions à l’ordre du jour de cette instance onusienne et parler d’une même voix afin de peser dans les prises de décisions.

Souleymane Yahaya(onep)

22 janvier 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique