4ème Anniversaire du CPR INGANCI : Le Conseil politique propose de soutenir Bazoum dès le 1er Tour !

eLes instances du parti Congres pour la République (CPR INGANCI) se sont réunies au siège du parti, ce dimanche 10 novembre 2019 pour commémorer le 4ème Anniversaire de la création de cette organisation politique. En présence des membres du Conseil politique, du SEN et du Bureau politique national, le directoire du parti a passé au peigne fin la situation sociopolitique et économique du pays en cette veille des scrutions électoraux de 2020-2021.

En effet, ce 4ème anniversaire de la création du CPR INGANCI que nous célébrons aujourd’hui, se déroule dans un contexte national et international marqué par des défis majeurs, notamment sur les plans sécuritaire, social, politique et économique.

La situation sécuritaire à l’échelle nationale, régionale et internationale demeure très préoccupante eues égards aux multiples attaques terroristes perpétrées çà et là, en dépit de la lutte inlassable menée contre ce fléau à travers le monde. S’agissant particulièrement de notre pays, les attaques terroristes visant nos forces de défense et de sécurité ainsi que les populations civiles, interpellent la conscience collective de tous les nigériens. C’est dire combien il importe de mutualiser nos efforts contre ce phénomène, pour la préservation de la paix, de l’unité nationale et de l’intégrité de notre territoire. Dans cette optique, il est important de rappeler les efforts considérables consentis par le Président de la République et le Gouvernement dans la lutte contre ces forces du mal. Par conséquent, le CPR INGANCI déplore et condamne la persistance des attaques terroristes au Niger, dans les pays voisins et dans le monde tout entier ; se félicite de la mise en place de la force du « G5 SAHEL » et demande à la communauté internationale de lui apporter les soutiens nécessaires à sa mission  et enfin félicite et encourage le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Elhadj Issoufou MAHAMADOU, pour les efforts importants qu’il ne cesse de déployer sur les questions sécuritaires au plan national, régional et international.

La situation sociale, au sortir des élections professionnelles ayant permis de déterminer les Centrales Syndicales les plus représentatives, avec lesquelles le Gouvernement discutera désormais des préoccupations des travailleurs, se caractérise par une accalmie générale. Le CPR INGANCI se félicite de cette accalmie et souhaite sa pérennisation. Il félicite le Gouvernement pour la gestion réussie des rentrées scolaire et universitaire et souhaite une très bonne année académique aux élèves, étudiants et enseignants.

aDans le domaine de la santé, on ne note actuellement aucune menace endémo-épidémique. Aussi, il est loisible de rappeler les efforts importants du Gouvernement dans la mise en œuvre du Programme de Renaissance pour assurer la santé des populations par le renforcement des plateaux techniques à tous les niveaux des structures sanitaires. La construction, l’équipement et la mise en service des hôpitaux de référence, des unités de soins spécialisés, des hôpitaux de district, des CSI, des cases de santé pour ne citer que ceux-là, en sont la parfaite illustration.

Dans le domaine de l’hydraulique, d’importants investissements sont réalisés par le Gouvernement à travers la construction des Mini-AEP, des forages, des points d’eau modernes et des puits cimentés, en vue de satisfaire prioritairement les besoins en eau potable des populations vivant en zone rurale.

La campagne agricole sur laquelle nous fondons beaucoup d’espoir, fut victime d’ennemis de cultures (insectes ravageurs, mineuse de mil), dont les effets négatifs affectent qualitativement et quantitativement la production, est au stade de récolte. Il est donc tôt de tirer un bilan définitif sur la production agro-sylvo-pastorale.

Pour ce qui concerne les inondations, les lourds dégâts occasionnés sur les maisons d’habitation et les champs, notamment ceux récemment enregistrés au niveau des villages riverains du lit de la Komadougou, appellent une prise en charge diligente des populations sinistrées, ce que le Gouvernement, sous l’impulsion du Président de la République Chef de l’Etat, et en partenariat avec les partenaires techniques et financiers ainsi que les organisations humanitaires, assure efficacement.

En tout état de cause, le CPR INGANCI déplore les dégâts causés par ces ennemis de cultures et les inondations devenues récurrentes, et compatit aux lourdes pertes subies par les victimes.

Outre la campagne agricole et les inondations, le contexte économique actuel se caractérise par de nombreux autres défis, à la résolution desquels s’attelle le Gouvernement à travers le projet de loi des finances 2020, présentement en examen au Parlement.

Au plan politique, la situation est présentement marquée par les préparatifs de l’organisation des élections générales prévues pour 2020-2021, selon le chronogramme de la CENI. A cet égard, le CPR INGANCI rend un hommage mérité au Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Issoufou MAHAMADOU, pour son respect du jeu démocratique en rassurant très tôt les nigériens, de sa prédisposition à quitter le pouvoir au terme de ce second mandat conformément à la loi.

Par ailleurs, pour le bon déroulement du processus électoral, le CPR INGANCI appelle au civisme et à la participation de tous, notamment au cours de cette phase d’enrôlement biométrique des électeurs, afin que les scrutins connaissent une meilleure participation. Concernant la crédibilité des résultats de l’enrôlement biométrique et de tout le processus électoral, le CPR INGANCI met la CENI devant sa responsabilité historique. Le Secrétariat Exécutif National se félicite de la reprise du dialogue politique à travers le cadre de la « Conférence des Leaders », récemment mis en place par son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et souhaite plein succès à ses travaux.

Autre part, le CPR INGANCI annonce à travers cette déclaration, sa participation aux élections locales, législatives et présidentielles. Toutefois, la réunion du Conseil Politique tenue le 03 Novembre 2019 à Niamey a demandé au Président National du Parti, de soumettre pour avis à la réunion du Bureau Politique National qui se tiendra le 12 Janvier 2020 Incha ALLAH à Maradi, sa décision de soutenir la candidature du Président Bazoum MOHAMED dès le premier tour. Fort de l’enjeu de cette décision, séance tenante, le Président du CPR INGANCI a pris la décision de proposer au bureau politique national de soutenir dès le premier tour, la candidature du Président Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle de l’année 2020-2021.

L’engagement du parti aux côtés de la MRN a permis au Président Kassoum de saisir la dimension de la personnalité de son président, le président du PNDS, Bazoum Mohamed. En effet, il exprime avoir découvert un fervent défenseur de la cause juste dans l’humilité et l’intégrité morale qui caractérisent les grands hommes. Nul doute que ses qualités d’homme d’Etat fidèle de grand format et militant intègre ont convaincu plus d’un, pour justifier et soutenir son élan politique. Il est personnellement très impressionné par le parcours de ce grand homme politique dont la loyauté, l’engagement et les convictions incitent à le soutenir sans complexe et sans réserve dans cette dynamique.

Le Président Bazoum est aussi une garantie sûre pour la consolidation des acquis et la poursuite de la construction de notre pays engagées par le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou.

Enfin, le CPR INGANCI réaffirme son appartenance à la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) et apporte son soutien total au Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Issoufou MAHAMADOU, au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, son Excellence Brigi RAFINI, pour les efforts importants fournis par le Gouvernement dans la mise en œuvre du Programme de la renaissance du Niger.

En définitive, l’Histoire retiendra que le Président Issoufou Mahamadou a donné une impulsion irréversible au développement de grands centres urbains du pays. Dans le même temps, il s’est investi à faciliter l’accès à tous les autres services sociaux de base : la santé, l’eau, l’éducation les infrastructures pour le bien-être de nos populations et pour un Niger renaissant. Consciemment, l’on ne doit cesser de le remercier et de le soutenir pour toutes ces œuvres qui ont hissé le Niger dans le concert des Nations.

Imprimer E-mail

Politique