Enrôlement biométrique des agents de l’État : Christelle Jackou et ses machines défectueuses

Enrôlement biométrique des agents de l’État : Christelle Jackou et ses machines défectueusesChristelle Jackou n’a pas visiblement fini de faire parler d’elle. Après l’affaire du projet SWEDD qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, elle remet ça à travers un troublant enrôlement biométrique des agents de l’Etat. Selon des sources crédibles, bien qu’elle ait été appelée à attendre la fin de l’enrôlement biométrique de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), histoire d’utiliser les mêmes machines, ce qui aurait permis à l’Etat de faire de grosses économies, Christelle Jackou, ministre de l’Emploi, en a fait à sa guise. Et pour parvenir à ses fins, des sources internes au ministère de l’Emploi indiquent que le marché pour l’acquisition des machines, d’un montant de deux milliards de francs CFA, a été morcelé en lots de centaines de millions, évitant du coup de faire une communication légale obligatoire à ce propos en conseil des ministres et de se voir opposer un Niet.

Aujourd’hui, elle a ses machines, mais l’enrôlement peine à se faire car lesdites machines présentent d’énormes anomalies. Pour un rien, elles se plantent et il faut attendre souvent plus de 45 minutes avant de les voir redémarrer et de pouvoir passer d’un agent à un autre. Complètement plantée dans sa démarche insolite de faire cet enrôlement biométrique des agents de l’Etat en même temps que celui de la Ceni, Christelle Jackou joue à la diversion afin de garder les regards et les attentions loin de cette affaire sordide qu’elle aura du mal à expliquer en dehors de ce dont elle est soupçonnée dans son propre ministère. L’histoire des agents de l’Etat ayant quitté la Fonction publique pour diverses raisons et qui n’ont pas regagné leurs postes à la fin du délai qui leur est imparti relève donc de la diversion. L’affaire est ailleurs. Nous y reviendrons plus en détails dans notre prochaine livraison.

Laboukoye 

09 novembre 2019
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Politique