Fin de la cérémonie d’intronisation de l’Empereur Naruhito du Japon, à Tokyo : Le Chef de l’Eta a quitté Tokyo, hier soir, pour Sotchi, en Russie

TLe Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, accompagné de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou, a quitté Tokyo mardi soir, 22 octobre 2019, pour Sotchi, en Russie, où il participera au Sommet Russie-Afrique.

Auparavant, dans la capitale japonaise, le Chef de l’Etat et la Première Dame ont pris part, hier mardi dans l’après-midi, à la cérémonie d’intronisation du nouvel Empereur du Japon Sa Majesté Naruhito. Le couple présidentiel a été également convié mardi soir à un banquet impérial ayant regroupé les officiels étrangers et les représentants du gouvernement japonais.

La cérémonie d’intronisation (Sokuirei Senden-no-gi) s’est déroulée au Palais Impérial, en cette journée devenue spécialement « un jour de congé national » et en présence notamment du Prince-héritier Fumihito (le frère de l’Empereur), la Princesse Kiko et le Premier Ministre Shinzô Abe.

Il faut rappeler que le lundi 21 octobre 2019, le Président de la République s’est entretenu avec le Premier Ministre du Japon SEM Shinzo Abe. L’entretien qui s’est déroulé à ‘’Akasaka Palace’’ a porté notamment sur le renforcement de la coopération bilatérale et les autres questions d’intérêt commun aux deux pays. Il a été, entre autres, questions du rôle que le Niger peur jouer en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, à compter de janvier 2020.

Les deux personnalités ont convenu qu’il était temps de reformer le Conseil de Sécurité, mis en place après la Seconde Guerre mondiale, car le contexte a changé. Il en est de même de la Banque Mondiale et du FMI.

Les deux parties ont également évoqué la nouvelle Approche pour la Paix et la Sécurité en Afrique, adoptée par le Japon lors de la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 7) en août 2019 à Yokohama et ont souligné la nécessité de formation et d’assistance aux institutions judiciaires, administratives et policières. Le Japon s’est déclaré prêt à recevoir les requêtes dans ce domaine.

La formation professionnelle et technique a été aussi au centre de l’entretien entre les deux personnalités qui ont souligné la nécessité de former les jeunes et de leur offrir de belles perspectives d’emplois. Le Chef de l’Etat et le Premier Ministre japonais se sont félicités de la bonne coopération entre les deux pays notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’aide humanitaire. Ils se sont également félicités de l’Echange de Note signé le 4 octobre 2019 entre les deux pays en ce qui concerne l’aide humanitaire.

Le Président de la République a rappelé que l’Afrique a des programmes (industrialisation, ZLECAf et développement agricole) et souhaiterait voir se renforcer la coopération avec le Japon dans ces domaines.

SEM Issoufou Mahamadou a apporté son soutien au Japon en ce qui concerne la dénucléarisation de la Péninsule coréenne. Il a aussi présenté ses condoléances au peuple japonais suite aux pertes en vies humaines et aux dégâts occasionnés par le passage du typhon Hagibis les 12 et 13 octobre 2019. Après Sotchi, le Chef de l’Etat se rendra à Bakou, en Azerbaïdjan, pour prendre part au 18ème Sommet du Mouvement des Non Alignés.

Abdourahmane Alilou AP/PRN

23 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique