Visite du Premier ministre sur le chantier du Centre International de Conférence Mahatma Gandhi et à NOOM Hôtel : SE Brigi Rafini se réjouit de l’importance des infrastructures modernes réalisées à Niamey

ZLe Premier ministre, SE Brigi Rafini a effectué hier matin, une série de visites. A la tête d’une forte délégation, il s’est successivement rendu au chantier de construction du Centre International de conférence Mahatma Gandhi et au NOOM Hôtel. Au niveau du chantier du centre de conférence, SE Brigi Rafini, a pu constater le niveau d’évolution des travaux, lancés le 3 octobre 2018, par le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou. Le Chef du gouvernement a visité de fond en comble ces deux infrastructures et a reçu des informations détaillées sur l’état d’avancement des travaux, leurs capacités, les effectifs d’employés, tant nationaux qu’étrangers, ainsi que les opportunités qu’offrent de tels investissements pour le pays.  

A l’issue de ces visites, le Premier ministre s’est réjoui de ce qu’il a vu et entendu. Concernant le centre de conférence International Mahatma Ghandi, SE Brigi Rafini, a fait le constat qu’il est presque achevé. « Il est à environ 90% du taux de réalisation. Ce centre va donner à notre pays une capacité d’accueil des conférences et n’importe quel autre évènement international et national et cela dans les meilleures conditions. C’est donc pour nous, l’objet d’une grande fierté. Nous sommes aussi confortés par ce que nous avons vu comme réalisations. Et nous pouvons affirmer que le Niger, en général et Niamey, en particulier est désormais doté d’un complexe, qui avec le Palais des congrès et aussi d’autres infrastructures, nous permettent d’être à l’aise dans l’organisation des évènements internationaux. C’est l’occasion de louer la coopération, très fructueuse, entre l’Inde et le Niger », a-t-il précisé. Au nom du Président de la République, le Premier ministre a tenu à remercier, « la coopération indienne pour ce précieux ouvrage, ce chef d’œuvre, qu’est le Centre International de conférence Mahatma Ghandi ».

Le NOOM Hôtel est discret mais très moderne, selon Brigi Rafini

Après le centre de conférence, la délégation s’est également rendue à Noom hôtel. « C’est un hôtel que je découvre, pour la première fois. Certes, cet hôtel est discret mais très moderne. Nous avons vu ses installations. Cet établissement vient compléter le dispositif d’accueil, de Niamey, la capitale. Avec ses 140 chambres, ses salles de conférences et d’autres commodités, cet hôtel renforcera nos capacités et nous permettra de mettre nos hôtes dans des très bonnes conditions. Nous sommes ainsi fiers d’avoir ici à Niamey, un tel hôtel, qui remplit les normes standards, en la matière », s’est réjoui le Chef du gouvernement. SE Brigi Rafini a indiqué que l’Etat nigérien, fait et fera le maximum pour créer les conditions pour rendre opérationnelles et fonctionnelles ces infrastructures touristiques. «Parce que notre pays a une vocation touristique, même s’il est vrai que nous traversons une période difficile, en termes d’accès à notre pays. Accès limité, quelque peu par ces menaces sécuritaires qui nous entourent. Je pense que s’agissant du tourisme d’affaires ou celui de conférence, nous avons désormais des capacités d’accueil pour satisfaire aussi bien les opérateurs que les hôtes. Et cela tant sur le plan sécuritaire que sur le plan des dispositions leur permettant de mener à bien leur travail, en toute liberté. Au sein du gouvernement, nous continuons à réfléchir pour promouvoir cette économie de conférence et de tourisme, qui va permettre à notre pays de développer ses capacités dans ce domaine », a déclaré le Chef du gouvernement. «Ce sont d’importantes opportunités pour notre pays. Et je pense que les acteurs qui ont eu le courage d’investir, dans notre pays dans ce secteur, ne le regretterons pas », a-t-il souligné.

Notons que le Noom hôtel Niamey a ouvert ses portes depuis le 26 juin 2019. Ce complexe a été construit pour un coût global de 19 milliards de FCFA. Il est un établissement haut de gamme (5 Etoiles) comprenant 141 chambres dont 123 chambres standards, 2 chambres pour personnes en situation de handicap, 10 chambres exécutives, 5 suites juniors, et une suite prestige. L’hôtel comprend également un restaurant gastronomique, un bar, trois salles de réunion, un gymnase et un parking. Cet hôtel a été réalisé par le groupe Africain Teyliom international et sa gestion confiée à Mangalis Hôtel Group.

Quant au Centre Mahatma Gandhi, les travaux finiront en novembre prochain. Fruit d’un financement indien d’environ 35,5 millions de dollars, cette infrastructure est construite sur une superficie de 5,36 hectares. Le centre va comprendre une salle plénière de 2.500 places, un salon présidentiel de 50 places, une salle de huis clos de 325 places, un salon d’honneur VIP, un bloc administratif, une salle multimédia, une salle de banquet multifonction de 1.180 places, et divers autres ouvrages annexes.

Mahamadou Diallo

1er octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer