L'ancien ministre Salou Gobi créé son parti politique

L'ancien ministre Salou Gobi créé son parti politiqueLa classe politique nigérienne vient à nouveau de s'grandir avec la création du tout nouveau parti politique dénommé Convention Nationale pour la République. Crée par l'ancien ministre, et ancien militant du CDS RAHAMA monsieur Salou Gobi, au temps notamment de l'ancien Président de la République Tandja Mamadou. Cette nouvelle formation politique à pour devise Unité, justice et progrès. D'après des sources très proches de l'intéressé, le parti CNR Gayya se veut un parti de masse dont le but est de s'installer véritablement dans les villes, villages et hameaux du pays. Pour l'heure, aucune déclaration officielle n'est faite. Mais à en croire certains propos, Salou Gobi n'est pas seul.

Il est accompagné dans cette grande aventure qui demande énormément de ressources matériels, financières et humaines de plusieurs anciens cadres du secteur de la communication et de l'éducation. C'est un parti qui veut faire la différence tout en rassemblant notamment les nigériens de tout bord au tour de ses idéaux politiques basés sur la prospérité, l'égalité de chance, le bien être ou encore, la culture de la tolérance et du pardon. Pour le moment, on ne sait pas encore si ce nouveau parti qui vient de voir le jour à seulement 18 mois des élections générales de 2021, y prendra part. Mais ce qui est sûr, l'ambition de n'importe quel parti politique au monde est d'accéder à la magistrature suprême. Cette nouvelle formation politique ne va pas manquer de la valeur et de la dignité pour qui connait la qualité de l'ancien journaliste Salou Gobi. A titre illustratif, Salou Gobi est l'une de grandes personnalités ayant occupé de fonctions ministérielles et qui après le service rendu à la Nation, regagne soigneusement leurs corporations. Ils sont très rares au Niger et même dans la sous-région.

C'est d'ailleurs ce qui lui a valu plusieurs médailles au plan national et international. Salou Gobi, est auteur de plusieurs ouvrage, dont principalement celui dédié aux actions de l'ancien Président de la République Tandja Mamadou, sous son regard croisé. Bon vent à cette formation politique mais aussi et surtout, prudence à cette nouvelle forme de nomadisme politique que nous observons ce dernier temps.

Par Salifou Hachimou

08 septembre 2019
Publié le 19 août 2019
Source : L'Actualité

Imprimer E-mail

Politique