Dosso/Premier congrès statutaire du parti MCD Jarumin-Talakawa : M. Idrissa Issoufou élu président du parti

L’arène de lutte Salma Dan Rani de Dosso a fait le plein samedi dernier à l’occasion du premier congrès statutaire du jeune parti Mouvement Citoyen pour le Développement (MCD Jarumin-Talakawa) créé le 31 août 2016. Placé sous le thème « l’unité, la cohésion et la solidarité des peuples du Niger prospère et émergent », ce premier congrès a vu la participation des militantes et militants du MCD venus de toutes les contrées du pays, celle des leaders des partis amis et invités de marque. A l’issue des assises, c’est M Idrissa Issoufou, fondateur du MCD qui a été élu président dudit parti.

Plusieurs interventions ont été prononcées à l’occasion de la tenue de ce premier congrès du MCD : il s’agit notamment de la présidente d’honneur hadjia Fati, les délégués des huit régions, le président de la diaspora, le président national des jeunes. Parlant au nom de la mouvance présidentielle, M. Abdoul Karim Dan Malam a transmis les salutations du président de la MRN M. Bazoum Mohamed et a souhaité longue vie au MCD. Il a par ailleurs exhorté les militantes et militants du MCD Jarumin-Talakawa à remplir toutes les formalités nécessaires pour que la mouvance puisse rester au pouvoir en 2021.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette circonstance, le père fondateur du parti M. Issoufou Idrissa a indiqué que ce congrès sera gravé en lettres d’or dans les annales politiques de notre chère nation, le Niger. Il devait par la suite rendre un hommage mérité à tous les militants et militantes ainsi qu’aux sympathisants pour leur esprit sans faille de mobilisation. Parlant du thème du congrès, M. Idrissa Issoufou a souligné qu’il n’est pas fortuit eu égard à la situation politique de notre pays caractérisée par certaines contestations sur le code électoral, le fichier biométrique, les élections générales pour ne citer que ceux-ci. C’est pourquoi, il a invité les partis politiques, tous bords confondus, à renouer avec le dialogue.

Le père fondateur du MCD s’est longuement appesanti sur le programme de renaissance initié par le Président de la République, les infrastructures réalisées dans le cadre des fêtes tournantes du 18 décembre ou encore le succès enregistrés par le Niger lors du sommet de l’Union Africaine. M. Idrissa Issoufou a profité de l’occasion pour rendre un hommage mérité au Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou et au Premier ministre Briji Rafini pour les efforts multiples et multiformes au profit des populations du Niger.

Il a d’autre part demandé aux militantes et militants du parti à choisir des femmes et des hommes capables de hisser cette jeune formation politique au premier rang des partis politiques qui comptent sur la scène politique nigérienne. Il a, en outre, réaffirmé et en toute responsabilité, l’appartenance du MCD Jarumin-Talakawa à la mouvance présidentielle et la totale adhésion des militants au programme de renaissance culturelle initié par le Président de la République Issoufou Mahamadou.

A l’issue d’une journée d’intenses travaux, les textes fondamentaux du parti ont été adoptés. Après la démission du bureau provisoire, le nouveau bureau politique a été mis en place. Il a comme président M. Idrissa Issoufou, Vice-président Eladj Garba Issa ; Secrétaire général M. Boureïma Souley et Trésorier général M. Moustapha Bagri. Les autres postes seront pourvus d’un commun accord.

En clôturant les travaux de ce premier congrès du Mouvement Citoyen pour le Développement MCD Jarumin- Talakawa, le nouveau président a indiqué que le parti est né avec 32 dents et les résultats enregistrés depuis sa naissance il y a de cela trois ans sont palpables. « Le MCD a des ambitions. Nous sommes jeunes, mais grand de par notre engagement » a déclaré M. Idrissa Issoufou. Le président du MCD a remercié les militants du parti pour la confiance placée au nouveau bureau et les a rassuré de sa disponibilité à travailler sans relâche pour la grandeur du parti.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso

02 septembre 2019
Source :http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique