Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique (TICAD - 7) à Yokohama (Japon) : Le Président Issoufou Mahamadou prendra part aux travaux

Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique (TICAD - 7) à Yokohama (Japon) : Le Président Issoufou Mahamadou prendra part aux travauxLe Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou a quitté Niamey, hier matin, à destination de Yokohama au Japon où il prendra part aux travaux de la Conférence Internationale sur le développement de l’Afrique (TICAD7) qui se tiendra à partir de demain 28 au 30 août prochain.

Initiée par le gouvernement japonais, la TICAD est organisée conjointement avec l’ONU, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la Commission de l’Union africaine (CUA) et la Banque mondiale. Cette conférence a été initiée afin de promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement. Plus de 4.500 participants sont attendus, à cet événement, (la plus grande conférence internationale organisée par l’Empire du Soleil Levant), incluant des chefs d’États et de gouvernements, ainsi que des représentants d’organisations internationales et régionales, du secteur privé, d’ONG et de la société civile.

L’organisation d’une telle conférence est fondée sur un certain nombre de constats dont notamment, le désintérêt des pays développés vis-à-vis du développement de l’Afrique, la lassitude des donateurs (avec pour conséquence la baisse de l’aide publique au développement) d’une part et d’autre part les importantes ressources dont regorge le continent : pétrole, gaz naturel, métaux rares et autres ressources naturelles auxquels il faut ajouter une population jeune en constante croissance.

D’après l’Agence Japonaise de coopération internationale (JICA), la population africaine devrait augmenter de 50% pour atteindre 1,56 milliards d’habitants dans les 20 prochaines années. D’ici à 2050, la population en âge de travailler atteindra 1,4milliards de personnes d’une part. D’autre part, ajoute la même source, les économies africaines enregistrent depuis 2000, en moyenne, un taux de croissance annuel de 5%. Tous ces paramètres, couplés à l’essor de l’exploitation des ressources naturelles du continent, ont poussé certains analystes à entrevoir l’avènement de ce qu’ils ont qualifié « d’un Siècle de l’Afrique » au cours des prochaines années.

A sa création, la TICAD se tenait tous les cinq (5) ans au Japon. Pour rappel, la 1ère TICAD a eu lieu en octobre 1993 à Tokyo et a regroupé 48 pays africains dont cinq (5) Chefs d’Etat. Mais depuis 2013, date à laquelle l’Union africaine a participé en tant que coorganisateur de l’événement, la TICAD se tient tous les trois (3) ans à tour de rôle en Afrique et au Japon. Cette conférence s’est tenue, pour la première fois sur le continent africain en 2016 à Nairobi au Kenya.

La délégation qui accompagne le Chef de l’Etat à la Conférence de Yokohama est composée de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou ; du ministre Directeur de cabinet du Président de la République, M. Mahamadou Ouhoumoudou ; du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération ; de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, M. Kalla Ankouraou ; du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur privé, M. Sadou Seydou ; du ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara et du Directeur de cabinet en second du Président de la République, M. Mahamane Sani Mahamadou.

A son départ de l’Aéroport international Diori Hamani de Niamey, le Chef de l’Etat a été salué par les présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernement et ceux du corps diplomatique ainsi que par plusieurs personnalités civiles et militaires. Il a ensuite été accompagné au pied de la passerelle par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini.

Siradji Sanda

26 août 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique