Pose de la première pierre du complexe minier de Madawela : Le Chef de l’Etat chaleureusement accueilli par les populations d’Arlit

La population d’Arlit a réservé un accueil des grands jours au Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, un homme qu’elle connait bien pour l’avoir côtoyé durant des années, au moment où il assurait les fonctions de Directeur des Exploitations à la Somaïr. Le Président Issoufou n’est pas un inconnu de la cité minière, tout comme Arlit ne l’est pas pour ce haut cadre qui a partagé, de 1986 à 1991,l’expérience de la vie avec les habitants, les cadres et les ouvriers au sein de cette cité située au milieu des vastes plaines désertiques du sud de l’Aïr.

« Laissez-les passer, laisser-les venir me rencontrer », ne cessait de lancer, avec un brin d’émotion le Président Issoufou Mahamadou, aux agents de la sécurité lors de son contact avec les habitants d’Arlit ayant effectué le déplacement sur le site retenu pour la cérémonie à Madawéla. C’est un autre Issoufou que certains ont découvert à Arlit, un homme qui connait tout le monde et qui manifestement est ravi de les saluer brisant quelques règles protocolaires que lui impose sa stature de Président de la République. Une grande retrouvaille empreinte de fraternité, voire d’amitié et même de solidarité envers les populations de cette cité où il n’y a que les plus jeunes ‘’arlitois’’ qu’on a besoin de présenter au Chef de l’Etat. C’est dire combien le Président Issoufou Mahamadou se sent chez lui à Arlit.

C’est ici à Arlit, devait annoncer SE Issoufou Mahamadou, ‘’que j’ai démarré ma carrière politique ouverte’’.Et l’on peut dire sans risque de se tromper que c’est à Arlit qu’a commencé à germer le Programme de la renaissance, cette philosophie de développement initiée par le Président de la République. Une option de développement qui aujourd’hui a permis aux Nigériens de penser développement en comptant sur leur efforts propres à travers l’innovation, le défis face à l’adversité, la cohésion, l’unité nationale, la solidarité et la fraternité dans un climat apaisé tourné vers le futur .

Une raison de plus pour le maire de la Commune d’Arlit, M. Abdourahmane Maouli, qui dans son intervention a transmis au Chef de l’Etat les félicitations des populations d’Arlit pour avoir positivement marqué l’histoire grâce aux grandes prouesses, aux grandes réussites qui ont apporté des changements majeurs dans la vie politique de notre pays. Evénements consécutifs à l’œuvre du Président de la République notamment la bienveillante attention toute particulière à la région d’Arlit à travers d’importantes réalisations au profit des populations et qui de loin dépassent les espérances malgré la situation sécuritaire. Dans ce cadre, le maire de la commune urbaine d’Arlit a, au nom des populations, exprimé toute la compassion et les encouragements aux autorités de la 7èmeRépubliquequi sous l’impulsion de SE Issoufou Mahamadou et du Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini, fournissent d’inlassables efforts dans la recherche de la paix afin d’assurer la quiétude sociale pour tous les citoyens nigériens et surtout pour la défense de l’intégrité territoriale. «Notre estime est totale pour les FDS qui bravent toutes les intempéries pour faire face aux forces du mal et nous devrions conjuguer nos efforts pour accompagner votre noble et exaltante mission», a déclaré M. Abdourahmane Maouli.

La commune urbaine d’Arlit, a-t-il dit, place la question sécuritaire au centre de toutes ses préoccupations et fait d’elle le vecteur de toutes ses réflexions. C’est dire que les efforts remarquables dont les impacts positifs sont palpables au plan du développement socioéconomique sur l’ensemble du territoire national, constituent des exemples patents de l’engagement du Président de la république.

L’élection le 29 juin dernier du Président de la République comme nouveau Président en exercice de la CEDEAO à l’issue de la 55ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etas et de gouvernement tenue à Abuja au Nigeria ;l’élection du Niger le 7 juin 2019 par la 88ème Assemblée plénière comme membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2020-2021 au titre la zone Afrique ;l’exploit et la réussite du sommet des Chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union africaine tenue à Niamey du 7 au 8 juillet dernier ayant trait au lancement de la phase opérationnelle de la Zone libre échange continentale africaine(ZLECAf) et la coordination entre l’Union africaine et les Communautés économiques régionales attestent de la capacité et des valeurs intrinsèques du Président Issoufou, un homme politique sur lequel les populations d’Arlit ne doutent pas pour répondre à leurs aspirations, un homme d’Etat à qui le peuple nigérien a confié désormais ses destinés, un homme que les populations d’Arlit, plus intimement que toute autre, se prévalent de connaitre dans toute sa grandeur.

En effet, les grands chantiers de développement engagés et réussis par le Président de la République, estime le maire d’Arlit, «nous ont conduit à réaliser que tout est possible et nous sommes désormais résolument engagés à vous imiter, à suivre votre exemple en dépit d’un contexte difficile pour construire notre avenir autour des solides fondements posés à travers le Programme de la renaissance du Niger».Le souci qui anime le Président de la République pour l’émergence du pays engage l’ensemble de toutes les couches sociales la zone d’Arlit. Les immanquables efforts dans cette voie au niveau la commune urbaine d’Arlit sont attestés par la réalisation d’adduction en eau potable, les travaux en cours d’exécution de la transsaharienne qui servira de pont de développement aux communautés locales, d’Iférouane, de l’ensemble de l’Aïr et du Tamesna voire de la région d’Agadez dans sa globalité.

La pose de la première pierre de la compagnie minière de Madawéla filiale du groupe industriel canadien GoviEX par le Président de la république vient à point nommé d’autant plus que de nouvelles opportunités s’offrent aux jeunes de la cité minière et ses environs. C’est une lueur d’espoir pour toutes ces communautés qui voient s’ouvrir une ère nouvelle de l’exploitation minière dans le terroir. Une lueur d’espoir pour tous mais surtout des nouvelles perspectives de développement qui ont amené les communautés étrangères résidentes soudanises, tchadiennes, etc., à se tenir aux cotés des populations d’Arlit pour partager des instants de fêtes et de joies à travers la cérémonie officielle présidée par le chef de l’Etat. Cette cérémonie consacre l’installation dans deux ans d’un nouveau groupe industriel.

« Si d’autres pays ont pu financer leur développement industriel à partir des excédents dégagés par l’agriculture, le Niger à l’inverse pourra financer son développement économique et social à partir des excédents dégagés par l’industrie minière » déclarait le Président Issoufou Mahamadou lors de son investiture à la magistrature suprême du pays. De ce fait la cérémonie de pose de la première pierre de la compagnie minière de Madawéla a, du coup, crée un sentiment de satisfaction auprès des populations. « Mais le souci ardent est de voir l’ouverture du nouveau complexe industriel comme alternative à la situation peu reluisante d’une mine de la place » estime un élu local.

La commune urbaine d’Arlit qui demeure une ville prospère attend d’autres engagements du Président de la République pour pouvoir mener une vie décente à travers le développement des activités touristiques et commerciales afin de mieux prospérer et faire face aux profondes mutations que le temps lui impose, etc.

La pose de la première qui consacre la concrétisation d’un projet industriel majeur a déclaré le gouverneur de la région d’Agadez M. Sadou Saloké est l’occasion d’exprimer toute la satisfaction qui anime les autorités administratives et coutumières ainsi que les populations de la région car l’activité minière qui va suivre est une illustration parfaite de la grande ambition nationale nourrie par les plus hautes autorités nigériennes. C’est ainsi que M. Sadou Saloké a exprimé toute sa gratitude et ses vifs remerciements au Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou pour sa clairvoyance et les efforts qu’il ne cesse de mener pour améliorer les conditions de vie des populations de la région d’Agadez en particulier et celles du Niger en général.

Malgré la situation peu reluisante du secteur minier ces dernières années, le gouvernement du Niger dans sa volonté de tout mettre en œuvre pour développer et diversifier la production minière, a inscrit ce secteur parmi les priorités et a décidé d’en faire une composante importante de lutte contre la pauvreté notamment par la création d’opportunités de revenus pour les populations et la création d’emplois pour les jeunes. Plus qu’un événement, l’instant solennel d’Arlit est le symbole de l’ambition traduite en acte concret, mais surtout le symbole d’un partenariat partagé depuis des années par le Niger et les sociétés minières au profit des populations nigériennes.

«La présence à Arlit du Président de la République témoigne de son implication personnelle sans laquelle le projet objet de la cérémonie de mardi dernier ne verra certainement pas le jour » a déclaré pour sa part le ministre des Mines M. Hassane Barazé Moussa. Cela traduit la volonté et la détermination du Chef de l’Etat engagé à accompagner toute action   visant la politique d’industrialisation de notre pays a annoncé par ailleurs le ministre des mines.

Quant au PCA de GoviEx, il a indiqué que la compagnie minière canadienne a investi plus de cent(100)millions de dollars américains au Niger et apporté des aides de plus de deux millions cinq cent milles (2.500.000 ) dollars aux communautés de la zone dans laquelle elle opère en produits vivriers, création de banques céréalières, jardins maraichers, gratuité de soins infirmiers, forages et puits, etc.

Abdoulaye Harouna Envoyé spécial ONEP

25 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique