Diffa : Atelier régional sur la communication, la coopération et la gestion de l’information sur le long des frontières

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a organisé, le jeudi 18 juillet dernier à Diffa, un atelier régional d’appropriation du Projet « Renforcer la communication, la coopération et la gestion de l’information le long de la frontière Niger-Nigeria ». C’est le Secrétaire général du gouvernorat de Diffa qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux, dans la Salle de Réunion Makinta de Diffa sise au quartier administratif, en présence du Préfet de Diffa, du Chef Sous Bureau OIM Diffa, des maires, des chefs traditionnels, des responsables des Forces de défense et de sécurité, des représentants des Organisations femmes et des jeunes.

Trois allocutions ont été prononcées à cette occasion. Ainsi le Vice maire de Diffa a souhaité la bienvenue aux participants tout en se réjouissant du choix de sa commune pour abriter ces assisses. M. Boukar Kolo Boussami a souligné que l’OIM contribue aux objectifs des politiques et stratégies des pays du G5 à travers le renforcement de la sécurité des frontières et l’engagement des communautés dans la sécurité et la gestion des frontières. « Aussi, cet atelier est d’une importance capitale pour les participants qui constituent les acteurs-clés de la question sécuritaire » a-t-il conclu.

Quant au Chef du Sous Bureau de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) de Diffa, il a tenu à saluer la présence effective des acteurs ; ce qui démontre tout l’intérêt qu’ils accordent pour cette question de sécurité. M. Seyni Oumarou de souligner que la mise en œuvre dudit projet permettra aux autorités nigériennes de lutter plus efficacement contre les menaces terroristes actives et ou potentielles et le franchissement illégal des frontières. En effet, ajoute-t-il, les autorités seront informées de manière plus efficace et plus rapide, et seront donc au mieux préparées à répondre aux menaces. Aussi a poursuivi, le chef du Sous bureau OIM, la mise en œuvre de ce projet qui sera faite en partie conjointement avec les communautés et les forces de sécurité et permettra également à ces dernières de mieux connaitre et comprendre les préoccupations sécuritaires des populations vivant le long des frontières et d’adapter leur réponse aux menaces réelles et redoutées.

Procédant à pour l’ouverture de cet atelier, le Secrétaire général du Gouvernorat de Diffa a d’abord réitéré ses sincères remerciements aux participants pour leur engagement à relever les défis pour un Niger plus sécurisé, gage d’un développement durable et harmonieux pour nos laborieuses populations. Aussi, M. Yahaya Godi de noter que pour contribuer aux efforts déployés par les autorités de la 7ème République, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a initié, sur la base d’expériences similaires réussies dans certaines régions ce projet dont l’objectif global est le renforcement de la communication, la coopération et la gestion de l’Information.

Soulignons qu’une présentation des grandes lignes du Projet et des comités de prévention communautaire a été faite aux participants qui ont apporté des contributions et posé des questions d’éclaircissements.    

Mato Adamou, ONEP Diffa

23 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique