Le Ministre de la Défense nationale rencontre la Coordinatrice des Nation-Unies en charge des opérations de maintien de la paix : M. Kalla Moutari réitère l’appel de l’inscription de la force de G5 Sahel au chapitre 7 de l’ONU

Le Ministre de la Défense nationale rencontre la Coordinatrice des Nation-Unies en charge des opérations de maintien de la paix : M. Kalla Moutari réitère l’appel de l’inscription de la force de G5 Sahel au chapitre 7 de l’ONUEn marge des travaux de la 33ème Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’Union Africaine, la Sous-secrétaire générale pour l’Afrique aux opérations de maintien de la paix, au Département des Affaires Politiques et de Consolidation de la Paix, Mme Bintou Keïta a échangé, le vendredi 5 juillet dernier, avec le ministre de la Défense nationale, M. Kalla Moutari. Cette rencontre a eu lieu en présence du Coordonnateur du Système des Nations-Unies en République du Niger et du Secrétaire Général du Ministère de la Défense nationale.

Etablir la paix et la stabilité au Sahel et dans le bassin du Lac Tchad, à travers l’initiative africaine est un des objectifs de l’ONU, a déclaré Mme Keïta. « Nous avons à vous remercier pour tous les efforts que fait le Niger dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et dans le cadre de la sécurité du pays et de la sous-région, de manière générale. Vous êtes membres de la Force conjointe du G5 Sahel, vous êtes aussi membre de la Force mixte multinationale qui combat contre Boko Haram. Le Niger contribue aussi à l’opération de maintien de la paix au Mali », a déclaré la Sous-secrétaire générale de l’ONU. «Je suis donc là pour prendre attache avec vous et voir quels sont les appuis et les accompagnements dont le Niger a besoin dans le contexte actuel d’insécurité auquel votre pays fait face », a ajouté M. Bintou Keïta. Elle a saisi l’occasion pour présenter ses condoléances au peuple Nigérien, à ses dirigeants et aux Forces de Défense et de Sécurité relativement aux attaques terroristes. « Il y a eu beaucoup de pertes, trop de pertes, dans votre pays », a-t-elle noté.

Réagissant aux propos de son hôte, le ministre Kalla Moutari a souligné l’importance de ce partenariat et a rappelé le plaidoyer des Chefs d’Etats du G5 Sahel, pour un engagement fort de l’ONU, celui de doter le G5 Sahel d’un mandat au service d’une stratégie politique pour une paix durable et pérenne dans l’espace sahélien. «Je dois dire que nous attendons beaucoup de la solidarité internationale, nous attendons beaucoup des Nations Unies. Vous savez toutes les démarches que nous avons entreprises, avec notamment le G5 Sahel, pour amener les Nations unies, à inscrire le mandat de la force conjointe du G5 Sahel au chapitre 7, afin d’avoir des ressources plus pérennes et permettre à nos forces de continuer de combattre, certes pour le Sahel, pour l’Afrique mais aussi pour le monde », a plaidé le ministre Kalla Moutari.

. Face à la montée en puissance des menaces, la conjugaison des stratégies et des efforts entre l’ONU, les pays du G5 Sahel et ceux du bassin du Lac Tchad, s’avère nécessaire pour une paix durable, tant dans la sous-région, que sur le continent et au-delà. Conjugaison d’efforts et appuis, en faveur de laquelle le président de la République Issoufou Mahamadou a toujours plaidé.

Mahamadou Diallo(onep)

09 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique