Coordination régionale Lumana de Niamey : Qu’est-ce qui se passe encore ?

IImage d'illustrationL’arène de luttes traditionnelles de Niamey a abrité, le samedi dernier, une manifestation politique dirigée par la coordination communale de Lumana du 4e arrondissement de Niamey. Il s’agissait pour les organisateurs de la manifestation de faire une contreconférence régionale au titre de la coordination régionale de Niamey. En rébellion vis-à-vis du bureau régional dirigé par Soumana Sanda, les militants de Lumana réunis sous la férule de Seyni Yacouba dit Mereda, ont décidé de mettre en place un bureau régional parallèle. Peut-on conclure que la cassure est désormais ouverte entre Soumana Sanda et Seyni Mereda ?

Le Moden/Fa Lumana est-il divisé à Niamey avec deux ailes du parti qui réclament chacune la légitimé et la légalité ? Manifestement, il y a des esprits payés pour torpiller le parti de Hama Amadou. Et pour le faire, ils n’ont mieux à faire que de s’appuyer sur des taupes tapies au sein du bureau politique national. Si les deux ailes se réclament de Hama Amadou et affirment se battre pour travailler à son élection en 2021, il est curieux de constater avec quelle rage et quelle détermination certains s’activent à mettre de l’huile sur le feu. N’y a-t-il pas plus urgent et plus indiqué de se faire la guerre à l’interne. Les uns affirment que Soumana Sanda veut arracher le parti à Hama Amadou, ce qui fait sourire de dépit autour de lui tandis que les autres déclarent que Seyni Mereda travaille à déstabiliser Lumana pour le compte de Mohamed Bazoum qui lui a rendu visite, comme l’intéressé lui-même l’a reconnu. En tout état de cause, le conflit ne fait pas les affaires de Lumana, le seul parti politique qui suscite de l’espoir chez les Nigériens.

11 juillet 2019
Publié le 03 juillet
Source : Le Canard en Furie 

Imprimer