Election présidentielle 2021 : Mohamed Bazoum, du doute à l'inquiétude

Bazoum L'affaire tourne pratiquement à la tragédie pour Mohamed Bazoum. Après avoir savouré sa victoire dans la course à l'investiture de son parti pour l'élection présidentielle de 2021, le président du Pnds Tarayya constate progressivement qu'il pourrait avoir été le dindon de la farce. Outre que son adversaire d'hier n'a jamais digéré sa défaite et qu'il reprend petit à petit du poil de la bête, les choses semblent se gâter davantage avec les petites foulées du général Ssalou Djibo. Selon des sources crédibles très proches du secrétaire général du Pnds, Hassoumi Massoudou pourrait rebondir dans cette course à la magistrature suprême. Il travaillerait sur des connexions politiques. Mais, l'inquiétude de Mohamed Bazoum en vient pas du côté de Hassoumi. L'ombre du général Salou Djibo plane sur le projet Bazoum, avec des nuages d'inquiétudes de plus en plus consistants. Tout le monde, désormais, le voit venir. Aux petites foulées de départ, il a substitué de grandes enjambées. Ses recruteurs parcourent le Niger, avec une stratégie privilégiée du "porte à porte". Désormais, la question n'est plus de savoir s'il sera sur la ligne de départ de la présidentielle ou pas, mais plutôt sous quel parapluie. La C-MSN que l'on dit être ce parapluie sera-t-il suffisant ? Non, sans doute. Dans les milieux proches de Mohamed Bazoum, l'on commence à douter. On croit de plus en plus à l'éventualité d'un lâchage du Président Issoufou.

Le président du Pnds n'a plus la belle assurance qu'il affichait il y a quelques mois.

Si, hier, les militants du Pnds Tarayya éprouvent de la colère à entendre parler d'un deal secret entre Mahamadou Issoufou et le général Salou Djibo, aujourd'hui, l'heure est à l'inquiétude. Selon un proche de Mohamed Bazoum qui a souhaité garder l'anonymat sur son identité, " le saut du général a bien un sens. Il ne l'a pas fait dans l'inconnu ". S'ils ne doutent plus de la candidature probable du général Salou, ils ne veulent pas non plus en parler. De peur sans doute de faire face à l'évidence. Selon des confidences, Mohamed Bazoum en personne s'interrogerait avec beaucoup d'inquiétude sur son sort. Ses doutes se transformeraient petit à petit en craintes. Une source qui dit tenir le témoignage d'un de ses proches reconnaît que le président du Pnds n'a plus la belle assurance qu'il affichait il y a quelques mois. Il s'interrogerait d'ailleurs sur ce que le Président Issoufou semble leur réserver. Son inquiétude serait certainement en lien avec l'affaire Salou Djibo.

Entre le général Salou Djibo et Mohamed Bazoum, il y a sans doute un candidat de trop pour Mahamadou Issoufou.

général Salou La grande question, que d'aucuns évitent de poser dans le cercle de Mohamed Bazoum, est de savoir si le deal secret Mahamadou Issoufou- Salou Djibo n'est pas une réalité. Si, à ce jour, personne n'est encore en mesure de prouver quoi que ce soit, il reste que les faits politiques et l'orientation que le général Salou a récemment donnée à sa carrière ont de quoi crédibiliser l'affaire. Ministre de l'Intérieur, le président du Pnds sait mieux que quiconque ce qui se profile sur le plan politique. Pour le moment, et jusqu'à preuve du contraire, il est le candidat investi du Pnds. Mais il n'est pas plus sûr de prendre part à l'élection présidentielle de 2021 qu'un Hama Amadou. L'incertitude plane, donc, sur Mohamed Bazoum. Sa situation ne remplit d'aise pour autant le général Salou que l'opinion nationale présente, à tort ou à raison, comme celui à qui profiterait une élimination politique du président du Pnds. Dans le camp du général aussi, c'est la suspicion. L'ancien officier des FAN à la retraite depuis quelque temps, à sa convenance, commencerait également à se douter de quelque coup fourré. Si ses recruteurs sont en pleine activité, Salou Djibo garde toutefois les pieds sur terre, en attendant de voir le Président Issoufou clarifier davantage les choses. Entre lui et Mohamed Bazoum, il y a sans doute un candidat de trop.

Laboukoye 

23 juin 2019
Source : Le Courrier

Imprimer