Installation de la centrale d’accréditation pour le Sommet UA- 2019 : Le dispositif d’enregistrement des participants déjà opérationnel

L’Agence UA Niger 2019 a procédé, hier matin à l’hôtel Gawey de Niamey, à la mise en place du dispositif d’accréditation pour tous les participants du sommet de l’Union Africaine qui se tiendra en juillet prochain à Niamey. C’est le directeur de l’Agence UA, Mohamed Saidil Moctar, qui a procédé au lancement dudit dispositif en présence du président du comité d’accréditation M. Ahmed Ibrahim, par ailleurs Directeur Adjoint de la police scientifique de Niamey.

A cette occasion, Mohamed Saidil Moctar a expliqué que cette centrale d’accréditation est mise en place dans le cadre de la préparation du sommet. Composée de 16 postes dont 14 pour les accréditations et 2 pour la presse, cette centrale va permettre l’enregistrement de tous les participants, prestataires, organisateurs et l’impression des badges. « Je constate que tout est mis en place et nous sommes prêts pour l’opérationnalisation de l’enregistrement des participants », se réjouit-il. Le Directeur de l’Agence UA Niger 2019 a profité de ce moment pour féliciter Ahmed Ibrahim qui est le président du comité d’accréditation et son équipe pour le travail accompli et a remercié la société Richards Attias qui a été recrutée pour une assistance dans la gestion de la production.

Aussi, le Directeur de l’Agence UA Niger 2019 a tenu à préciser que contrairement à ce que pensent certains, Richards Attias Associates n’a pas été recrutée pour organiser l’événement. «L’événement est géré par différents comités mis en place par l’agence UA et dirigé par des Nigériens (comité sécurité, hébergement, santé, etc.)», a-t-il déclaré. Selon lui, le type de dispositif mis en place est sécurisé à 100%. «Ce sont des badges qui ne peuvent pas être falsifiés et le dispositif de contrôle qui est en place nous permet de nous assurer que toute personne qui recevra un badge soit enregistrée dans le système et connue du système», a-t-il déclaré.

Pour sa part, le président du comité d’accréditation, M. Ahmed Ibrahim, il a indiqué que pour une question de sécurité, la liste des membres de chaque pays, avant d’obtenir les accréditations, sera vérifiée. «Nous allons en premier lieu la filtrer à travers Interpol, ensuite dans 3 fichiers dont celui de la police, de la gendarmerie et le Système d’information policière pour l’Afrique de l’ouest», a-t-il affirmé.

Il faut noter que plus de 4000 participants, dont une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement, sont attendus à Niamey à l’occasion du sommet de l’Union Africaine (UA), selon l’Agence UA Niger 2019.

Aminatou Seydou Harouna

21 juin 2019
Source : http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Politique