Poursuite des séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat rompt le jeûne avec l’association des veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur

Au 15ème jour du mois béni de Ramadan qui coïncide avec la journée du lundi 20 mai 2019, le Président de la République, Chef de l’Etat a rompu le jeûne avec les membres de l’association des veuves et enfants des militaires tombés le champ d’honneur.

Aussitôt après cette rupture collective de jeûne, suivie de la prière et une fathia pour le repos des âmes de nos soldats tombés sur le champ d’honneur, la présidente de l’association des veuves et enfants des militaires, veuve Abdourahamane Aichatou Garba a exprimé au Chef de l’Etat les remerciements de l’ensemble des veuves pour cette invitation et cette marque d’intérêt à leur endroit. «Nous sommes fiers et reconnaissants monsieur le Président pour les services que vous nous rendez chaque fois que le besoin se fait sentir. Dans cette même optique nous vous disons d’ores et déjà que nos enfants remplissant les conditions sont en formation à l’EFOFANet au prytanée militaire sans passer par le concours. En effet, c’est le lieu ici de vous rappeler excellence que vous avez pris l’engagement de doubler nos pensions depuis le 3 Aout 2018. Malheureusement, les services compétents tardent à concrétiser cela. C’est pourquoi, nous souhaiterions votre intervention pour que cette question tant attendue par toutes les veuves des militaires puissent être réglées dans les meilleurs délais. Nous voulons avoir si possible une cité des veuves et enfants orphelins des militaires tombés sur le champ d’honneur à Niamey tout comme à l’intérieur du pays. Enfin, nous souhaitons aussi, excellence, votre pleine et entière implication pour l’accès de nos enfants aux autres services civils de l’Etat » a déclaré veuve Abdourahamane Aichatou Garba.

Profondément ému par cette déclaration de la présidente de l’association des veuves et enfants des militaires tombés sur le champ de bataille, le Président de la République, Chef Supérieur des Armées a réaffirmé que la Nation n’oubliera jamais ses fils. « Sachez que nous sommes à vos côtés. J’ai bien noté vos préoccupations et nous allons tout faire pour les prendre en charge parce qu’il s’agit de celles des familles de nos soldats qui ont fait le sacrifice suprême. Nous devons continuer à honorer leur mémoire et soutenir leurs familles en l’occurrence les veuves, les orphelines et orphelins», a rassuré le Chef de l’Etat.

Hassane Daouda (onep)

21 mai 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique