Plusieurs personnalités dont la Première Dame Dr Lalla Malika se sont rendues au chevet des blessés

Suite à ce tragique évènement qui a plongé la capitale Niamey dans le deuil, la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou s’est rendue hier à la mi-journée, au chevet des blessés à l’Hôpital National de Niamey.

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou s’est rendue au service des urgences pour témoigner sa compassion aux blessés victimes de l’explosion du camion-citerne. Elle s’est ensuite rendue dans la salle de réanimation et le service des Brulés qui accueillent une partie des blessés. Tout au long de cette visite, la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou a reçu des explications sur la prise en charge des blessés. Elle s’est aussi entretenue avec quelques-uns des blessés qui pouvaient parler, malgré le choc et la douleur.

A la mi-journée du lundi le bilan de la catastrophe s’élevait à 59 morts dont 55 carbonisés sur place, et 36 blessés. Les blessés continuaient à affluer dans les centres de santé spécialisés. Plusieurs blessés qui ont survécu à l’explosion, se sont cachés chez eux, par peur de représailles.

Le Gouverneur de Niamey, entouré du Ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des Catastrophes et du Délégué Spécial de la ville, est longuement revenu sur les causes du drame et les dispositions urgentes prises. En commun accord avec le ministre de la Sécurité publique, le ministre de la Santé, le ministre en charge de la gestion des Catastrophes et le Délégué Spécial de la ville, des instructions ont été données pour que les corps soient collectivement inhumés au Cimetière Musulman du 5ème Arrondissement Communal de Niamey. Cette décision douloureuse se justifie par l’état des corps récupérés.

Le Gouverneur de Niamey, M. Issaka Hassan Karanta, a affirmé que les autorités de la 7ème République vont intensifier les campagnes d’information et de sensibilisation des populations au niveau de Niamey et de l’ensemble du Niger. « Nous allons poursuivre la sensibilisation pour atteindre le maximum de gens à la télé, à la radio, par voie de presse écrite, et nous allons demander aux fadas, dans les causeries, d’en parler suffisamment », a-t-il dit.

A noter que, peu avant l’arrivée de la Première Dame, l’ancien Président Mahamane Ousmane, Président du FRDD, s’est aussi rendu au chevet des blessés. Il était accompagné dans son déplacement par plusieurs cadres de son mouvement politique.

Souleymane Yahaya (ONEP)

07 mai 2019
Source: http://lesahel.org

Imprimer E-mail

Politique