Remises de cahiers des doléances et décoration de travailleurs à l’occasion du 1er Mai : «Le Gouvernement est disposé à poursuivre un dialogue sincère avec ses partenaires sociaux», déclare le Ministre en charge de l’Emploi

Après le traditionnel défilé le matin, les représentants des centrales syndicales se sont retrouvés dans la soirée dans le hall du Ministère de Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, pour la cérémonie officielle de remise des cahiers des doléances au gouvernement et celle des médailles de travail aux agents distingués. C’est en présence de plusieurs membres du gouvernement que le ministre Mohamed Ben Omar a reçu les cahiers de doléances des travailleurs avant de procéder à la remise des médailles.

M. Sako Mamadou de l’Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN), M. Abdou Souley de la Convergence des Travailleurs du Niger et M. Ibrahim Gamatié de l’Union des Travailleurs du Transport et assimilés, ont lu et transmis au Ministre de l’Emploi, les cahiers de doléances qui contiennent les demandes et propositions de leurs structures en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail de leurs membres. Le Secrétaire Général du mois de l’ITN a ainsi saisi cette occasion pour souligner que leur structure « s’est toujours gardée de jouer au va-t’en guerre, non pas pour plaire au Gouvernement, mais plutôt pour préserver un climat social sain au Niger ».

Dans sa réponse aux centrales syndicales, le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, M. Mohamed Ben Omar, s’est réjoui de l’état d’esprit d’une vision commune «tissé tout au long de ces deux dernières années, en termes de dialogue social dans notre pays, tant par les organisations des travailleurs que par celles des employeurs ». Il a affirmé aux partenaires sociaux de l’Etat représentés par les organisations des travailleurs, que « dialoguer voudrait dire volonté de se comprendre, de se retrouver face à face autour d’une table, pour régler les questions les plus brûlantes soient-elles ».

Réagissant à l’intervention du Secrétaire Général du mois de l’ITN, M. Mohamed Ben Omar a indiqué, tout comme les années précédentes treize des membres de cette structure prendront part aux travaux de la Conférence Internationale du Travail (CIT) à Genève. Contrairement aux inquiétudes de cette structure, a-t-il dit, et suite à l’augmentation des indemnités de déplacement des travailleurs à l’intérieur comme à l’extérieur décidée par le Gouvernement, l’enveloppe allouée pour la CIT et qui a été déjà votée, connaitra une hausse pour la première fois depuis des années.

Concernant les élections professionnelles, le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale a souligné que depuis 2014, l’Etat a déjà dépensé dans leur organisation plus de 1,4 milliards et «doit désormais rendre compte aux citoyens si elles ne se tiennent pas ». C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, le Gouvernement va tenir ces élections professionnelles « d’ici la fin du mois de Ramadan qui s’annonce ». En effet, l’organisation de ces élections qui se base sur des conventions internationales auxquelles le Niger a librement souscrit, permettra de départager les centrales syndicales afin de mieux garantir les droits des travailleurs Nigériens.

La deuxième partie de la cérémonie a été consacrée à la remise de la très convoitée médaille du travail de la République du Niger à huit (8) travailleurs. Ainsi, M. Mamane Alassane, responsable administratif et du personnel à SOGEA-SATOM et Mme Hassane Haoua Alpha, employée de banque à la BIA, sont décorés de la grande médaille d’or, grade le plus élevé de la médaille d’honneur du travail au Niger. Mme Mossi Aissata, assistante à la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat du Niger et M. Alou Zabeirou, Chef de service Financier à la LONANI, ont reçu la médaille d’or, tandis que M. Oumarou Soumaila, Agent de maitrise à la Manutention Africaine et Mme Salmou Idrissa, Technicienne de surface à la maternité Issaka Gazobi portent désormais la médaille d’argent. Enfin, M. Farouck Djangno, Directeur Général de l’abattoir frigorifique de Niamey et M. Mohamed Katiella Liman, Technicien de Laboratoire à LNTPB sont décorés de la médaille de bronze.

Souleymane Yahaya et Issaka Mahamadou Almoubarak (Stagiaires)

02 mai 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique