Questions d’actualité : La ministre de l’Energie répond aux questions d’actualité devant la représentation nationale

Amina Moumouni Assemblee Nat Dans le cadre des travaux en séance plénière de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2019 dite session des lois, la plénière du samedi 27 avril 2019, a été consacrée au contrôle de l’action gouvernementale à travers les questions d’actualité. C’est ainsi que la ministre de l’Energie, Mme Amina Moumouni a été interpellée pour répondre à une question d’actualité posée par le député Mahamane Sani Laouali sur le problème de l’électrification de sept communes du département de Dakoro. La séance plénière a été présidée par le 4ème vice président de l’Assemblée nationale, M. Souley Idi en présence du ministre chargé des Relations avec les institutions, M. Barkaï Issouf.

Selon le député, Mahamane Sani Laouali, depuis 2016, le gouvernement a promis de procéder à l’électrification de ces communes et jusque-là rien n’est fait. C’est pourquoi le député a voulu savoir où se situe le problème. Dans sa réponse la ministre de l'Energie, Mme Amina Moumouni a déclaré que l’énergie constitue un secteur où le gouvernement fait de gros investissements. En effet, annonce la ministre, plus de 332 milliards de FCFA ont été injectés pour l'électrification rurale. Le gouvernement est également en train de tout faire pour mettre en place des reformes. « Le gouvernement est en train de tout mettre en œuvre avec ses partenaires pour électrifier plus de 300 localités rurales au Niger où déjà quelque 332 milliards de FCFA ont été mobilisés » a déclaré la ministre de l’Energie.

Mme Amina Moumouni a rassuré que le programme de l'Agence Nationale pour la Promotion de l'Electrification Rurale (ANPER) dispose déjà de 50 générateurs pour les quelque 300 localités. « Le gouvernement n'a pas oublié les communes de Dakoro. C'est un problème que nous sommes en train de prendre en charge et que dans le budget prévisionnel de la NIGELEC, il a été retenu l'acquisition de tous les groupes qui vont permettre à toutes les communes de bénéficier de la fourniture d’électricité », a-t-elle rassuré.

La ministre de l’Energie a enfin rappelé qu’en 2017, le taux d'accès à l'électricité au Niger était de 12%. Mais dans le cadre de l’extension du réseau électrique en zone rurale, Mme Amina Moumouni a souligné que la NIGELEC va déployer des groupes électrogènes dans toutes les communes en plus de l'extension de son réseau.

Seini Seydou Zakaria (ONEP)

29 avril 2019
Source: http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Politique