Forfaitt-ORANGE-4G

L’ANDP Zaman Lahiya sera-t-elle sur la ligne de départ en 2021 ?

L’ANDP Zaman Lahiya sera-t-elle sur la ligne de départ en 2021 ? Le parti de feu Adamou Moumouni Djermakoye présentera- t-il de candidat à l’élection présidentielle de 2021 ? C’est la question qui est à l’ordre du jour aujourd’hui au sein de l’ANDP. Cela, depuis l’annonce de la candidature de Seini Oumarou pour le compte du MNSD. En tout cas, selon des informations non encore officielles, les militants de l’ANDP s’activent pour demander au président de s’apprêter pour porter le flambeau du parti en 2021. Pour les camarades de Moussa Barazé, il serait suicidaire pour le parti de ne pas présenterun candidat en 2021, au vu de la situation de plus en plus inquiétante sur le terrain. Car les militants sont fatigués du suivisme dans lequel le parti s’est embourbé. Il est donc de leur devoir militant de sortir l’ANDP de cette situation agonisante pour mesurer sa force sur le terrain à travers le scrutin présidentiel. Surtout que le devoir et le mérite d’un parti politique, c’est de proposer au peuple un projet de société qu’il pense être le mieux pour la construction et le développement du pays . Pour eux, (les militants), l’ANDP est un parti qui a le meilleur projet de société pour la Niger. Un projet de société axé sur le développement à la base. Qu’il doit donc se faire le devoir de présenter au peuple Nigérien en vue de prendre en compte toutes ses aspirations pour une meilleure application. Une démarche qui, à leurs yeux, prendra en considération la quintessence des valeurs sur lesquelles notre société est fondée. Et qui a le mérite, d’amener tous les Nigériens à participer à la construction nationale dans un esprit participatif et un élan patriotique. Le tout basé sur la cohésion sociale, l’unité nationale, la justice sociale et l’Etat de droit. Des valeurs qui resteront le leitmotiv et l’engagement pour lesquels le président fondateur a sacrifié sa vie. Et qui demeure le socle sur lequel le parti fonde toujours sa force. En somme, pour ces valeureux militants de l’ANDP, il serait hasardeux, voire inadmissible, que leur parti ne puisse pas scruter les couleurs du ciel nigérien en 2021 à travers le scrutin présidentiel. Et selon plusieurs avis recueillis au sein du parti, il sera demandé au bureau politique national d’éviter toute inféodation politique pour se mettre résolument au travail dans la perspective des élections générales à venir.

Norbert 

30 mars 2019
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Politique